Ortie
Portrait de cgelitti
J'ai un rendez-vous avec mon medecin généraliste dans 3 mois, car il est difficile d'avoir un rendez vous avant ce délai au Québec. D'ici la, j'aimerais savoir si je suis en dépression.. Je n'aprécie pas les choses qui m'arrivent, J'ai un nouvelle emploi stable et sur, Je suis dans une relation serieuse avec un gars fantastique que j'adore, J'ai une famille génial. Mais malgré tout ca, j'ai de la misere a sourir. Ya des semaines ou je suis insomniaque et d'autre ou je peux dormir 14h dans une nuit, et je peux meme faire un somme l'apres-midi. J'ai un humeur tres changeant. J'ai de la difficulté a montrer mes emotion a ceux que j'aime. J'ai des palpitation assez régulierement. J'ai pris 8 kg dans la derniere année, meme avce els effort pour maintenir mon poids. Je vois pas la vie tout en noir , mais je suis négative et il me semble qu'il y a 2 ans, jtais type de personne a tirer du positif de tout. C'est quoi le probleme? Je me demande si c'est moi!
Ortie
Portrait de cgelitti
Bonjour Lili,

Vous aimeriez savoir si vous êtes en dépression ?
Et bien la réponse est NON ! Vous n'êtes pas en dépression. Vous passez un drôle de cap certes mais à qui cela n'est pas arrivé dans la vie ?

Vous n'appréciez pas les choses qui vous arrivent ?
Je présuppose que vous parlez de choses agréables que d'autres personnes aimeraient rencontrer à votre place. Alors, que vous manque-t-il pour que ces choses soient agréables pour vous ? Qu'est-ce qui vous fait dire que vous ne les appréciez pas ?

Vous dites vous-même avoir de la difficulté à montrer vos émotions à ceux que vous aimez. D'où vous vient cette pudeur ? et que voudriez-vous à la place ?

Sachez que vos palpitations, la prise de poids, vos insomnies et vos sommeils prolongés ne sont là que pour vous faire réagir. C'est le corps qui s'exprime à la place de votre tête et de votre coeur. Ceci vous entraîne dans un cercle vicieux et vous fait voir la vie en noir. Alors, je vous le répète, vous n'êtes pas en dépression, vous le seriez si à son tour votre corps ne réagissait pas et n'arrivait pas à évacuer ses douleurs que vous avez au fond de vous.

D'un côté vous avez un cercle vital dans lequel il est aisé pour vous d'entrer : votre conjoint que vous dites fantastique, votre famille que vous trouvez géniale, votre travail, sûr et stable. Qu'est-ce qui vous empêche d'entrer dans ce cercle plutôt que de rester vous faire du mal dans l'autre ?

Réfléchissez à ce qu'il a bien pu se passer il y a 2 ans, date à laquelle vous estimez que tout allait pour le mieux.

La solution est au fond de vous, Lili, prenez les rènes de votre vie, et dès aujourd'hui fixez-vous un objectif à atteindre dans le mois qui vient.
Je vous souhaite une semaine rose, bleue, jaune, verte, ... mettez-y d'autres couleurs si vous le souhaitez.

Bien à vous,
Ortie
Sujet vérouillé