miryam
Portrait de cgelitti
Je me sens vidée de toute énergie. Je suis en vacances et pourtant, je n'en éprouve aucun plaisir...enfin, un certain soulagement quand même de ne plus avoir à me lever et affronter une nouvelle journée de travail.

Je me sens nulle dans mon travail ... peut etre je n'ai jamais vraiment eu la carrure pour ce métier que j'exerce depuis des années maintenant mais plus ça va, et plus je me demande comment je vais tenir le coup tellement ce métier m'épuise, me démoralise et me déçoit. Je suis prof et assez désillusionnée par rapport à ce métier. Sur le papier, ça parait le plus beau métier du monde...sur le terrain, c'est la galère! Un niveau des élèves affligeant...qui me donne l'impression d' être impuissante...des élèves qui n'ont aucun sens du travail et de l'effort encore moins de l'attention...certains qui se font un malin plaisir de saboter vos cours.

Bref, j'en ai marre, je n'ai plus la patience de supporter et ai de plus en plus de mal à m'accommoder d'un système laxiste qui préfère ne pas faire de vagues...et culpabiliser les profs si problème il y a.

Je n'ai pas l'impression de voir les choses en noir ...juste d'être lucide!

Alors peut etre si je devenais plus démago en baissant mes exigences,en faisant ami ami avec les élèves, en faisant des controles simplissimes, en prenant moins à coeur mon travail tout simplement, alors peut être, je m'adapterais au système actuel et ne m'en porterais que mieux!!C'est triste à dire!

fatia
Portrait de cgelitti
à mon avis, vaut meiux consulter un psycologue. c'est important d'avoir ses conseils pour renouveler l'énergie.
vero78
Portrait de cgelitti
Tant qu'on a pas vécu une dépression on ne peut pas en parler....c'est comme tout !
Ce n'est pas si simple, c'est quelque chose qui vous tombe dessus, d'incontrôlable.
On a beau se dire qu'on va la surmonter, mais à un moment donné, la volonté ne suffit plus.
Je vous souhaite bon courage, et surtout si ca ne va pas mieux allez consulter.
homerchris
Portrait de cgelitti
Allez bosser 35 heures par semaine à la chaine en usine.
Ou faîtes une profession libérale ou artisanale où vous
bossez 70 heures par semaine sans congés payés.
Au bout de quelques semaines à ce rythme,vous retrouverez
vos élèves et vos 4 mois de congé avec le sourire.
Vous faîtes le plus beau métier du monde et vous ne vous
en rendez même pas compte !
C'est à vous de donner envie à vos élèves de progresser
dans la vie,en dehors de tout projet éducatif.
Insufflez leur de l'espoir et du positif même aux plus
coriaces.Voilà votre mission !
Remotivez vous !

bo
Portrait de cgelitti
   Pauvres pauvres parents..J'avais déjà défendu ces parents dont les attaques sont constamment dirigées.En vrais c'est un ensemble de malaise qui a abouti au résultat et l'impasse dont on se trouve depuis qqs années..Enfants sans repaire,de divorce,de discorde,d'isolement,après la période d'enfants rois,nous voilà face a des grimmlinx sans adultes pour les diriger,leurs apprendre le fonctionnement de la vie.Au lieu de cela on les hais,les culpabilises tous comme l'on culpabilises leurs parents.
miryam
Portrait de cgelitti
bonsoir: comme votre dernière phrase résume bien la situation ;un drame et pourtant on trouve toujours des justifications ou alors on comprend pas très bien comment cela s'est passé... alors que tout allait bien et oui c'est plus simple; quand c'est les hauts responsables qui parlent; eux sont loin du quotidien auquel les professeurs sont confrontés.
       Mais vers ou allons nous?
       N'est-il pas temps d'essayer de revoir certains points?
       Est-il desormais aussi dangereux de se rendre dans une école?
      Serions nous devenus des soldats (du savoir)à notre insu?
lost
Portrait de cgelitti
Un prof de nouveau poignardé en Moselle...c'est fou comme ce genre d'"incidents" se banalisent de nos jours. Et pour quelle raison, je vous le demande? Ce méchant prof avait osé reprocher à l'élève son cahier mal tenu. Comme quoi, pour être tranquille et acheter la " paix scolaire", il faudrait ne plus avoir d'exigences envers les élèves!!!
Et ce qui m'écoeure, c'est la manière dont l'institution minimise les choses avec des commentaires du style : " c'est pourtant un établissement calme et sans problèmes..." "c'était un bon élève qui s'est toujours bien comporté..." Je reste sceptique!! Encore une manière d'essayer de ne pas faire trop de vagues et de dire : " Madame la marquise, tout va bien!" alors que l'institution tangue dangereusement!!
Lolo
Portrait de cgelitti
Tu pourrais peut être faire tester le fonctionnement de ta thyroïde. Souvent l'hypothyroïdie provoque ce genre de symptômes que tu décris bien plus encore que les difficultés de boulot que nous avons tous, et probablement à un niveau bien supérieur à nos chers personnels de l'éducation nationale, des chemins de fer, des ministères ou d' EDF.
Et il y a plein de maladies de la thyroïde depuis le passage du nuage de Tchernobil (sauf que, d'après les journalistes et les pouvoirs politiques de l'époque - 1985-, ce nuage n'avait pas passé les frontières de notre pays...) Trêve de plaisanteries, après tu prends du Levothyrox, et tu es comme neuve : forme et moral d'acier pour aller tenter d'apprendre la grammaire, l'arithmétique, la politesse etc à nos chers bambins.
Bon courage
nadia
Portrait de cgelitti
c'est que vous êtes quelqu'un de généreux c'est pour cela que vous souffrez autant et c'est la meilleur qualité qu'un professeur puisse posséder. comme dirait un célèbre proverbe chez nous que je traduis comme suit le professeur est une bougie qui éclaire tout autour de lui mais qui se consume en même temps. mais continuer d'être comme vous êtes...
lost
Portrait de cgelitti
Merci à tous d'avoir pris le temps de répondre à mon message et merci en particulier pour les encouragements qui font toujours du bien.
Je ne sais pas trop pourquoi j'ai eu besoin d'écrire ce message : sans doute besoin de vider mon sac et très probablement de recevoir un petit peu de soutien et de compréhension. Au fond, je crois que je ne suis pas trop du style à me plaindre auprès de mon entourage. Je viens d'un milieu ouvrier et, au fond, je vois bien que ceux qui ne connaissent pas le métier, ont du mal à comprendre de quoi un prof peut se plaindre...la solitude du prof, le sentiment d'impuissance, de découragement souvent. Croyez-moi, il faut être solide physiquement et psychologiquement.
Après quelques jours de repos, j'ai pu prendre du recul et me calmer. J'arrive à voir les choses plus positivement : c'est à dire que malheureusement, on se focalise parfois trop sur les élèves difficiles et on en oublie que la grande majorité reste de bonne volonté et agréable. Espérons que je reste dans cet état d'esprit le plus longtemps possible!
En tout cas, ça fait chaud au coeur de se sentir comprise. J'essaie de me dire qu'on ne peut pas être compris de tous, hélas. Certains diront toujours à des personnes déprimées: " de quoi tu déprimes? Y'a plus malheureux que toi! Secoue toi! Un point, c'est tout! C'est honteux de réagir comme ça! Quelle faiblesse de caractère!"
ça me blesse, si je suis honnête mais comme toujours dans la vie, mieux vaut se focaliser sur le positif!!
vero78
Portrait de cgelitti
Allez plutôt voir un médecin pour faire un bilan et éviter de tomber dans une dépression. Si ce n'est déjà le cas.

Pages

Sujet vérouillé