nadine
Portrait de cgelitti
Je m'appelle jenny,et j'ecris ici dans ce forum pour partager mon experience,et savoir si les autres personnes qui vivent la meme chose que moi s'en sont sortie.

C'est un cercle vicieux que la depression,et je suis rentrée dedans comme beaucoup d'autres.

Pourtant je suis de nature gaie et enjoué,toutes les personnes de mon entourages me voient comme sa,depuis toujours,"elle depressive jamais!",voila ce qu'ils vous repliqueront si vous leur posez la question...et pourtant...

Ma vie est tout autre que ce bonheur qu'on croit percevoir en moi,je ne suis loin d'etre saine,je suis loin d'etre heureuse,apres tout,qui l'est vraiment?

J'affronte l'enfer chez moi,le divorce,les sauts d'humeur incessants des deux cotés de mes parents.

Tous les jours,tous les soirs,j'impulse.Je ne me plains pas,je ne crie pas,car cela ne se fait pas,je n'en ai pas le droit,et cela me tue.Je me calme à coups de poing sanglant sur les briques de ma maison,que je cache au mieux apres ma colere qui me ronge de l'interieur.

Je me meurs,et je le sens,je me meurs de l'interieur,et personne ne le voit.

Mes ami(e)s ont toujours été la pour moi,mais on ne comprends pas toujours ce qu'on n'a pas pu vivre.Et on est aussi occupé par ses propres affaires,c'est comprehensible,et je ne leur en veux pas.

Mais,lorsque je les vois rire,je me sens,et je me leure dans le rire qui sort de ma bouche et qui resonne si faux à mes oreilles,mais parait des plus banal aux autres.

Et le pire de tout,c'est que meme ma meilleure amie ne peut pas m'aider,elle ne peut rien pour moi.

Car elle vit pour un ideal,un ideal qui peut devenir realité,mais moi je ne crois en rien.Je ne vis pour rien,pour rien,ni pour personne,je ne vis meme pas pour un reve.

Je n'ai pas de reve,je n'ai pas d'ideal,je ne reves pas à un futur brilliant,je ne reves pas à une famille heureuse,je ne reves pas à un mari attentionné.

Je ne reves pas car je me sens seule,je me sens seule le matin quand je me reveille,et que je ne trouve personne à mes cotés,que je prend mon petit dejeuner dans une vaste maison vide,je me sens seule quand je marche dans la rue parmi cette multitudes de gens,cette masse,moi,sans defense,sans personne pour me tendre sa main quand je me noies dans la foule.

Voila,vous le savez,et vous le saviez deja surement pour l'avoir vecu,mais la depression est toujours presente.Elle va et revient,comme bon le semble,nous ne sommes que ces victimes,et nous n'en sommes pas maitre.

verdin
Portrait de cgelitti
bjr jenny .voila je m'appelle nadege et moi aussi je suis depressif pourtant j'ai tout pour etre heureuse j'ai 2 enfant un ami (ki n'es pas le pere de mes enfant)et pourtant je suis mal ,je viens d'avoir 30ans et j'ai l'impression d'avoir une vie de m... j'e suis arrivé a prendre des anti depresseur .faut dire k ma vie n'es pas facile je viens de sortir de la boulimie et maintenant cé la déprime .bon si tu veux discuté repond moi .courage nadege
nadine
Portrait de cgelitti
bonjour jenny, en lisant ton appel au secours j'ai envie de te prendre ds ms bras: tu as besoin de te laisser aller, de pleurer, de montrer ton visage marqué de l'intérieur par ton mal-etre destructeur.Il est temps que tu fasses une demarche medicale qui te permette de te confier et te soulager pres d'une oreille attentive et comprehensive.
Je suis soignée pour une maladie bi-polaire et l'accès dépressif est source d'angoisse et de souffrance véritables.Courage, tu n'es plus seule puisque tu peux parler au travers de ce forum: je t'embrasse.
Sujet vérouillé