elpulpo
Portrait de cgelitti
Bonjour,

J'ai 28 ans. Je me suis mariée en juillet avec l'homme que j'aime (que j'aimais) depuis 4 ans 1/2.

Malheureusement, à l'heure actuelle je ne suis plus sûre de l'aimer. Un certain nombre de problèmes, que nous avions déjà dans une certaine mesure avant le mariage, semblent m'avoir submergée.

Nous avions des rapports sexuels assez rarement, environ une fois par mois (ce qui est extremement peu pour quelqu'un qui adore le sexe comme moi), en partie parce que nous travaillons beaucoup, nous avons une vie sociale très développée, et que par conséquence nous prenons peu de temps pour être seuls tous les deux. En partie aussi parce que mon mari, adorable mais pas du tout du type 'passionnel', est très peu demandeur dans ce domaine.

Je me suis toujours dit que ce n'était pas grave parce que nous nous aimions très fort, et parce qu'il est l'homme le plus attentionné au monde.

Malheureusement, ma vie est maintenant chamboulée. Je me sentais mal depuis plusieurs mois, de moins en moins amoureuse de lui, j'étais totalement frustrée tout en éprouvant de moins en moins de désir pour mon mari. J'ai fini par rencontrer quelqu'un de totalement 'passionnel' il y a 2 mois, avec qui je viens de coucher et qui m'a fait redécouvrir des choses que je n'avais pas éprouvées depuis très longtemps.

Je suis totalement perdue. Je ne comprends pas ce que je suis en train de faire. Je viens seulement de me marier et je ne pensais pas que je pourrais regarder qui que ce soit d'autre que mon mari.

J'ai parlé de mes doutes à mon mari : mon attirance décroissante pour lui alors que je le trouve parfait, mon attirance sexuelle pour d'autres hommes (je ne lui ai pas dit que j'étais passée à l'acte... pas la peine de le blesser).

Est ce que c'est ça la 'dépression' post-pariage ?

Est ce que mes problèmes sexuels avec mon mari sont graves ? faire l'amour une fois par mois à l'âge de 28 ans ??

est ce que quelqu'un a un conseil, une expérience à partager ?

je ne peux pas me confier à qui que ce soit dans mon entourage, j'ai honte et je ne veux pas blesser les personnes qui nous ont accompagnées pour ce mariage...

Une autre femme
Portrait de cgelitti
Bonsoir, bianca
Je suis moi aussi comme cybelle, une femme qui a été trompée. Je n?ai
pas la même vision.
La première question est de savoir où t?en es de tes sentiments. Toutes
ces années ne comptent sûrement pas pour du beurre. En ce moment, si
ça ne va pas, tu ne peux pas savoir, surtout si tu en as un autre qui te
parasite ta réflexion.
Avant d?en parler à ton mari, prend du temps pour réfléchir. Ne le fais pas
souffrir inutilement. Je t?assures, la douleur que procure une infidélité est
indescriptible. Je ne dis pas ça pour te culpabiliser, non. Juste pour que tu
te poses la question : est-ce que c?est nécessaire qu?il le sache? Il n?y a
que toi pour y répondre. Dans le site doctissimo, de nombreux articles
traite du sujet, tu verras les conseils de psy, ils expliquent les différentes
manières de gérer la crise, l?infidélité. C?est malheureusement fréquent
dans les couples. Ils expliquent comment ça peut arriver, ça t?aidera
sûrement à déculpabiliser et tu pourras mieux réfléchir à ce qui est bon
pour toi.
Moi, je crois que ce n?est pas un problème de sexe qui ne serait que le
tien. Dans un couple on est toujours deux. Dans le même site, tu
trouveras aussi des articles, qui parlent de la crise de milieu de vie (la
quarantaine pour les hommes, la trentaine pour les femmes), et puis la
libido, c?est pas quelque chose d?inné, ça s?entretien mutuellement.
Enfin, quand tu auras un peu avancé dans ta réflexion, tu verras plus
clair. Ah ! oui ! Je pense que tu as raison de ne pas en parler dans ton
entourage, il vaut mieux que personne ne t?influence dans tes décisions.
Ton mariage t?appartient, ton intimité aussi. Il faudrait que tu gères aussi
le regard des autres. Si tu es un peu déprimée, ce n?est pas la peine d?en
rajouter. Je reviendrais prendre de tes nouvelles?, et puis tu sais, une
infidélité ne conduit pas forcément à une séparation, je peux en
témoigner.Une bise
cybelle
Portrait de cgelitti
bonjour bianca

je vais essayer de ne pas porter de jugement ,car je suis une femme trompée.

Tu demandes si c'est de la dépression post mariage ,à ma connaissance je ne savait pas qu'il éxistait une dépression post mariage!
2) je pense que pour ton mari tu l'as épousé en toute connaissance de cause ,il y a des hommes qui ne sont pas portés sur le sexe ,et oui ça existe .En a tu discuté avec lui c'est par là que tu aurais dû commencer peut êtr e a t'il des problèmes d'ordres psychologiques et qu'il n'est en rien responsable de la situation actuelle.
Tu dis que ton mari est adaroble attentionné ,crois tu que ça valait le coup de mettre ton couple en danger pour une histoire de sexe.car chez toi c'est bien là le problème .
3) saches que le passionnel dur moins longtemps que les impôts bianca ,c'est normal tout nouveau tout beau.
Mais que va devenir ton couple maintenant bianca y as tu pensé!Une question bianca pourquoi t'es tu marié au mois de juillet?
elpulpo
Portrait de cgelitti

bonjour bianca!

2007

voyons il s'est écoulé plus de 7 années....

Il serait interessant de poster ce qui s'est passé?

c'est toujours interessant sans aucun voyeurisme d'apprendre des autres. Je viens de tomber sur ton histoire, en cherchant tout autre chose et c'est vrai qu'après coup ça m'a touché. Je suis un homme et pour notre couple c'est plutôt le contraire ma femme une fois par mois ça lui conviendrait je pense et moi c'est plutôt par jour.... Mais même si c'est important, la clef ne se trouve pas là. A mon avis si tu as été chercher la passion ailleurs, c'est que tu t'es posée un peu tôt et vite tu as cru aimer passionnément alors que c'était de la tendresse (tu t'en est contenté pendant 4 ans mais ça manquait de piment) et si effectivement ton homme est parfait, le plus grave c'est que tu n'as plus d'attirance physique envers lui et là y'a comme un gros problème....

Le mariage est toujours un paris mais ce n'est pas possible que tu n'aies rien vu venir avant.

Deux issues sont possibles et je ne me permettrais pas de juger, chaque dynamique de couple est propre et si chacun y trouve son compte peu importe. Laissons la morale de coté chacun se jugera lui même. Soit tu n'as rien dit (et il vaut mieux, croît moi un homme ne pardonne pas cela ni ne s'en accommode - une femme peut-être mais pas un homme) et tu continues à papillonner tout en appréciant et aimant à ta manière ton mari. Soit tu n'as pas pu accepter la situation et tu as rompu (peu importe la manière). Je pencherais sur la première mais difficile à justifier...

Sujet vérouillé