jean
Portrait de cgelitti
Bonjour ,

1ere fois que je participe a ce forum trés interessant , je suis la pour vous parler de ma jeune soeuer , nous somme completement desarmé face à sa maladie , un psy nous a confirmé que c'etait BIEN UNE maladie. elle a 17 ans , ne sort plus de sa chambre , refuse depuis qqs jours de continuer le lycée et ne veut qu'une chose : qu'on la laisse tranquille , elle na de contact avec personne sauf avec mes parents , elle ne veut voir personne , ne sort pas et passe sa journée sur internet ou face à la télé , elle refuse catégoriquement de voir un psy et fait de crises dhysterie des quon lui en parle .

mes parents et moi meme sommes allé voir le medecin qui ne peut rien faire avant de la voir , elle refuse toujours de voir qun detranger . nous avons insité pour quil la traite , il lui prescrit du LYSANXIA .on ne sait pas ce que ca va donner avec ce medicaments

on ne sait pas quoi faire , ...si vous avez connu cette situation , dites moi en plus

merci

Sofia
Portrait de cgelitti
J'aimerais bien avoir plus de temoignages , c'est de pire en pire chaque jour , aujourd'hui , elle nous a fait une crise parce que la connexion internet s'est coupée , on dirait que c'etait la fin du monde pour elle . Par ailleurs , elle commence ( avec les medicaments ) a avoir des cycles de sommeil de 18 heures , donc elle est a moitié du temps deconnectée de la realité . c'est de pire en pire .
Sofia
Portrait de cgelitti
Merci pour ta reponse fatiha , ca nous donne de lespoir .
Pour le moment , la situation est toujours la meme . Mais elle prend bien son traitement ( sans savoir ce que c'est ) et nous attendons qu'elle prenne conscience de la nécéssité de voir un therapeute
fatiha
Portrait de cgelitti
Bonjour, je viens de lire ton message, cela doit être dur à vivre aussi bien pour ta soeur que pour toi et tes parents, vous êtes trés courageux, j'ai eu il y a quelques années le même comportement que ta frangine,je souffrais d'angoisse, j'étais pas bien ds mes pompes, je n'arrivais pas à expliquer ce qui n'allais pas et le pire c'est que j'étais consciente de la souffrance de ma famille qui était déséspérée,je pense que je me cherchais, j'avais l'impréssion d'être pas compris et je me complaisais ds ma souffrance.
un jour j'en ai eu marre et j'ai pris les devants, je suis ressortie et j'ai pris soin de moi avec l'aide de ma famille et sans médicaments, voila tout ça pour dire que seule ta frangine peut faire le premier pas et qu'elle à beaucoup de chance de vs avoir a ses côté, courage et pense aussi un peu a toi, ce n'est pas de l'égoisme c'est de la préservation, car il ne faudrait pas non plus que tu sois bouffée par les maux de ta soeur,a bienôt et garde espoir!!! un jour il faudras bien qu'elle sorte
jean
Portrait de cgelitti
Sofia
Excuse moi de te faire peur mais c'est grave. Vous ne pouvez pas la laisser comme ça car la situation va empirer. Il faut la forcer à voir un psy. Si elle ne veut pas, il faut lui dire que vous allez la faire hospitaliser d'office. Elle est en danger, il ne faut pas banaliser. Les médicaments qu'elle prend ne sont sûrement pas adaptés à son cas.
Vous pouvez consulter quelqu'un gratuitement au centre médico-psychologique de votre quartier (se renseigner à la mairie). Ne la laissez pas s'enfoncer ; même si au départ elle vous en voudra, ensuite elle vous dira merci.
Sujet vérouillé