Malgache
Portrait de cgelitti
mon épouse en arrêt maladie depuis 12 semaines (dépression)

Elle a vue un psychiatre qui l'a prolongée d'un mois

Elle viens d'être convoquée chez le medecin conseil, ce qui lui donne d'énormes accès d'angoisse!

Ce dernier peut il aller contre l'avis du spécialiste?

Merci de me répondre (c'est pas évident à vivre)

pouittie
Portrait de cgelitti
con conjoint c est fait faire le coup... c est plate a dire, mais plusieurs médecins sont en désacord par apport a la depression....
il faut faire tres attention a choisir ses mots...
si tu dis que tu prends une biere de temps en tems...le verdic
pas depressif, alcoolique...
mon conjoint a du se battre pour reussir a se faire payer par sa compagnie d assurance a couse de ca....
mais finallement nous avons trouver un bon médecin qui l a aider a se batrre...
et il a finallemnt reussi a se sortir de sa depression
je vous souhaites bonne chance a tout les deux...la depression n est pas facile a combattre, ni pour la personne atteninte, ni pour le conjoint...
Malgache
Portrait de cgelitti
[QUOTE=claude13] mon épouse en arrêt maladie depuis 12 semaines (dépression)
Elle a vue un psychiatre qui l'a prolongée d'un mois
Elle viens d'être convoquée chez le medecin conseil, ce qui lui donne d'énormes accès d'angoisse!
Ce dernier peut il aller contre l'avis du spécialiste?
Merci de me répondre (c'est pas évident à vivre)[/QUOTE]Pour les génralistes, c'est certain un médecin conseil peut inciter une personne dès le lendemain même si le généraliste a fait un arrêt maladie et que LUI, le médecin conseil trouve que c'est injustifié mais pour le psychiatre qui est un spécialiste, je ne sais pas.
Sujet vérouillé