Dépistage, transmission et traitement de l'hépatite : questions-réponses

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 14 Janvier 2008 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 28 Août 2014 : 14h55
-A +A
Une simple prise de sang suffit pour le dépistage d'une hépatite, tandis que les traitements sont de plus en plus performants. Par ailleurs, se savoir porteur du virus de l'hépatite permet de limiter sa transmission...

1) Le traitement des hépatites impose une intervention chirurgicale.

Faux.

Le traitement de l'hépatite repose sur la prise de médicaments aujourd'hui très efficaces.

Une opération chirurgicale s'impose dans de rares cas lors de complications graves comme un cancer du foie, nécessitant une ablation d'une partie de cet organe, voire une greffe hépatique.

2) Les hépatites sont des maladies des pays pauvres.

Faux.

Même si les hépatites sont plus fréquentes en Afrique et en Asie qu'en Europe et aux États-Unis, les hépatites B et C constituent en France et dans les pays occidentaux un véritable problème de santé publique avec 700.000 Français atteints, dont la moitié malheureusement ignore avoir contracté la maladie.

Ces dernières personnes ne sont donc pas traitées et risquent de transmettre le virus.

3) La cirrhose est une maladie grave du foie forcément liée à la consommation d'alcool.

Faux.

La consommation excessive et prolongée d'alcool augmente le risque de cirrhose, mais cette maladie grave du foie peut également être causée par les virus des hépatites comme le virus de l'hépatite C et le virus de l'hépatite B.

4) Les hépatites peuvent se transmettre par le sang.

Vrai.

Les virus des hépatites B et C peuvent se transmettre par voie sanguine.

C'est d'ailleurs la principale voie de transmission du virus de l'hépatite C tandis que le virus de l'hépatite B se transmet plus souvent par voie sexuelle.

5) Une personne porteuse du virus de l'hépatite C ne doit pas prêter son rasoir ou sa brosse à dents.

Vrai.

Le sang étant la principale voie de transmission du virus de l'hépatite C, il est préférable d'éviter d'échanger ce type d'objets. En effet, les muqueuses sont très fragiles et facilement l'objet de microcoupures.

6) La réalisation d'un tatouage ou d'un piercing augmente le risque de transmission du virus de l'hépatite.

Vrai.

Le virus de l'hépatite se transmettant par voie sanguine, le risque augmente avec les tatouages et les piercings, l'échange de matériel d'injection intraveineuse, etc.

7) Une fibrose est un phénomène qui précède la cirrhose.

Vrai.

Lorsque les virus de l'hépatite attaquent le foie, ils déclenchent une surproduction de fibres de collagène et/ou une diminution de leur dégradation naturelle (les fibres de collagène maintiennent la cohésion de l'organe hépatique), d'où une fibrose.

L'accumulation de ces fibres autour des cellules hépatiques les empêche de fonctionner normalement. A long terme, une cirrhose s'installe.

8) Une femme enceinte peut transmettre le virus de l'hépatite à son bébé.

Vrai.

Ce mode de transmission est maximal au moment de l'accouchement. C'est pourquoi il est recommandé aux femmes enceintes, ou encore mieux désirant un enfant, de se faire dépister et le cas échéant de se faire traiter.

9) Le dépistage d'une maladie du foie impose la réalisation d'une biopsie avec hospitalisation et anesthésie.

Faux.

Les biopsies du foie sont des examens de dépistage très invasifs de moins en moins pratiqués au profit des examens sanguins.

10) La consommation d'alcool est fortement déconseillée aux personnes atteintes d'une hépatite.

Vrai.

Le traitement des hépatites repose sur la prise de médicaments. Aucun régime alimentaire n'est nécessaire. En revanche, la prise d'alcool est fortement déconseillée.

11) Une douleur au niveau du foie représente le principal symptôme d'une hépatite.

Faux.

Les hépatites restent silencieuses pendant longtemps avant de se manifester par divers symptômes.

En effet, le virus de l'hépatite attaque le foie, provoquant des lésions irréversibles, lesquelles sont au début asymptomatiques. D'où la nécessité de se faire dépister.

Pour en savoir plus sur les hépatites : http://www.e-sante.fr/hepatite

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 14 Janvier 2008 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 28 Août 2014 : 14h55
Source : Dossier de presse de la 3e Journée nationale hépatites, Fédération nationale des Pôles de référence et Réseaux hépatites (FPRH), janvier 2008.
A lire aussi
Hépatite B Publié le 18/12/2002 - 00h00

L'hépatite B est fréquente : elle touche 2 milliards de personnes dans le monde et plus de 350 millions d'entre elles souffriraient d'une hépatite chronique.

Maladie du foie : test sanguin contre biopsie Publié le 13/03/2006 - 00h00

Les maladies du foie (hépatite, cirrhose, cancer du foie) concernent environ 2 millions de Français, dont la moitié est atteinte par les virus de l'hépatite B ou C, ou présente un problème lié à l'alcool. Le diagnostic de fibrose hépatique reposait jusqu'à présent uniquement sur la...

Hépatite : dépister pour traiter ! Publié le 22/01/2007 - 00h00

Qu'il s'agisse de guérir ou de stopper la maladie, la prise en charge des hépatites B et C s'est considérablement améliorée. Reste donc le problème du dépistage, lequel est loin d'être suffisant, ce qui entraîne une rapide transmission des virus des hépatites et des retards de traitement.

Hépatites A, B et C : quelles différences ? Publié le 18/08/2008 - 00h00

Les hépatites A, B et C sont toutes des maladies dues à un virus, lequel attaque le foie. En revanche, l'évolution et l'issue de ces maladies diffèrent, tout comme la facon dont les virus sont transmis. Le point sur ces 3 hépatites.

Plus d'articles