christophe_59
Portrait de cgelitti
J'interviens aujourd'hui sur ce forum afin d'avoir le point de vue des internautes sur un problème que je rencontre concernant ma grand-mère qui est en maison de retraite médicalisée.

Ma grand-mère a été admise dans cet établissement alors qu'elle avait été évaluée en GIR 3 selon la grille AGGIR qui détermine le montant de l'ADPA (allocation de dépendance), et par conséquent le coût mensuel de la maison de retraite. Admise au sein de cet établissement en octobre dernier, nous apprenons avec stupeur que ma grand-mère a fait l'objet d'une ré-évaluation via la grille AGGIR : elle est passée du GIR 3 au GIR 2, ce qui signifie qu'elle a été reconnue comme plus dépendante alors qu'elle a fait des progrès considérables depuis plusieurs mois de rééducation (suite à une chute sur le crâne ayant entraînée une aphasie). Cette décision ne semble pas cohérente au regard des progrès réalisés et elle est très préjudiciable à ma famille car le montant mensuel de la maison de retraite à fortement augmenté !!! C'est donc un gros problème pour nous et nous aimerions savoir quels sont les recours possibles car nous vivons un peu cette nouvelle épreuve comme une injustice, dans la mesure où nous avions choisi l'établissement selon divrs critères et notammenrt le tarif : pouvons-nuos dénoncer cette seconde évaluation via la grille AGGIR ??? merci pour vos réponses car c'est un point d'inquiétude très important pour moi.

PUB
PUB