Dépendance : connaissez-vous toutes les aides pour rester à la maison ?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Mercredi 04 Mars 2015 : 16h01
Mis à jour le Jeudi 05 Mars 2015 : 14h32

La dépendance est une conséquence trop fréquente du grand âge et de la maladie. Mais elle n’implique pas toujours la nécessité de quitter son domicile. Quelles sont les aides qui existent pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées ?

De l’aide contre la dépendance : presque tout peut se faire à domicile !

Toute personne en état de dépendance a besoin d’aide dans la vie quotidienne et concrète : faire la vaisselle et le ménage, le repassage, préparer les repas, etc. les sorties essentielles, pour faire les courses, sont parfois aussi impossibles à effectuer seul(e). Dans ces cas, outre la famille lorsqu’elle peut aider, les aides ménagères familiales viennent à la rescousse. Elles peuvent effectuer toutes ces tâches, y compris la toilette. Mais leurs attributions s’arrêtent aux soins : piqûres, changements des pansements et autres sont évidemment du ressort des infirmières à domicile. Enfin, la livraison de repas à domicile est un service très fréquemment utilisé par les personnes en état de dépendance. Cela leur évite non seulement de cuisiner, mais aussi de faire les courses. La vaisselle est elle aussi fortement diminuée. D’autres interventions à domicile, moins connues, peuvent aussi être organisées : la plupart des soignants paramédicaux – kinésithérapeutes, podologues et autres – font des visites à domicile. Les coiffeurs aussi ! Et vous pouvez faire venir des personnes qui feront de petites réparations dans la maison. Quand la dépendance s’installe, il est aussi souvent nécessaire d’adapter la maison : toilettes, salle de bain, pièce à vivre… Tout doit être revu pour rendre les gestes plus faciles et diminuer le risque de chutes. L’achat n’est pas la seule solution. Le prêt ou la location de matériel médical est très répandu ; vous pouvez vous renseigner auprès des pharmacies spécialisées dans la vente de matériel pour personnes handicapées car elles ont des accessoires fort utiles pour se déplacer, faire sa toilette, etc.

En cas de dépendance, il faut aider les aidants

Bien souvent, quand une personne est dépendante, un membre de son entourage devient aidant principal. La relation qui se met alors en place est précieuse, mais l’investissement de l’aidant est important et pas toujours facile à maintenir sur la durée. Les pouvoirs publics et les autorités de santé ont aujourd’hui bien conscience qu’épargner les aidants est aussi important que protéger les personnes âgées elles-mêmes pour éviter un placement prématuré en maison de repos ou maison de repos et de soins. C’est pourquoi il existe beaucoup de des solutions (encore insuffisantes) qui viennent en renfort, comme les centres d’accueil de jour qui proposent aux personnes âgées des activités plus variées, et en groupe, ce qui n’est pas facile à mettre en place au quotidien. De quoi permettre aux aidants de souffler un peu !

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Mercredi 04 Mars 2015 : 16h01
Mis à jour le Jeudi 05 Mars 2015 : 14h32
A lire aussi
Personnes âgées : rester à domicilePublié le 18/01/2008 - 00h00

Les solutions intermédiaires pour les personnes âgées entre le domicile et l'institution sont appelées à se développer car elles répondent à un véritable besoin de la population. Elles sont désormais reconnues par la loi.

Aide aux personnes dépendantes : les femmes en première ligne !Publié le 18/02/2011 - 10h42

Avec le vieillissement de la population, nous sommes de plus en plus nombreux à nous occuper d’un parent dépendant qui vit à domicile. Cette tâche qui va souvent jusqu’au dévouement, s’ajoute aux activités quotidiennes et souvent professionnelles. De surcroît assumée sans aucune...

Aidant familial et dépendance : un droit au répit en 2016 !Publié le 20/01/2016 - 14h53

En France, environ 8 300 000 personnes aident un proche malade ou handicapé. Le rôle de celui que l’on nomme « aidant familial » est crucial. Sans eux, il en coûterait 164 milliards de dépenses supplémentaires à l’assurance maladie pour prendre en charge les personnes en situation de...

Plus d'articles