salwa
Portrait de cgelitti
Ma mère âgée de 83 ans n'a plus d'appétit. Elle a perdu 18 kg en 6 mois, ce qui engendre beaucoup de conflits entre elle et moi au sujet de son alimentation. De temps en temps, elle fait un effort et se force à manger. J'ai peur pour sa santé et je ne sais plus quoi faire. Cette perte de poids la rend très vulnérable et fragile. Avez-vous vécu une expérience similaire avec un de vos proches ? Merci pour votre aide.
Zyndia
Portrait de cgelitti
Il y a un an nous avons connu le même problème. Maman alors âgée de 79 ans n'avait plus d'appétit et elle a rapidement perdu 10 kg. Elle a de nombreux problèmes de santé et vit seule depuis la mort de mon père décédé très jeune. En discutant avec elle, je me suis rendu compte, qu'elle n'avait tout simplement plus envie de vivre ; j'en ai discuté avec son médecin traitant qui l'a aussitôt traitée avec des anti-dépresseurs et lui a bien sûr prescrit un régime hyper protéiné (des produits à boire). Depuis un an maintenant nous allons la chercher tous les jours pour prendre le déjeuner avec nous, ce qui la fait sortir de chez elle et nous permet aussi de surveiller un peu son alimentation. Elle a repris quelques kilos.Mais il lui arrive souvent de n'avoir pas d'appétit, et comme avec un enfant, nous lui parlons en lui faisant comprendre à chaque fois la nécessité de s'alimenter. Je crois que la solitude et les douleurs permanentes lui enlève l'envie de continuer sa route. Mais nous n'avons pas encore dit le dernier mot et j'espère qu'en nous en occupant nous arriveront à faire encore un bon bout de chemin. Je vous souhaite beaucoup de courage avec votre maman ; essuyez de comprendre par le dialogue d'où vient son mal et surtout rassurez la par votre présence.
salwa
Portrait de cgelitti
moi travaille dans une maison de repos!!! et tout les jours! on rencontre des personnes qui n ont plus envie de manger!! faut voir pq elle veux pas manger ?? ne resent plus le besoin ?? a mal ?? elle maigrissent tres vite!! et c dangereux pour leur santé!!! c pour c raison qu il faut la stimiler a manger!! donner lui des fortimel et autre complement alimentaire!!! surtout n oublié pas de l hydraté!!!!
astride
Portrait de cgelitti
J'avais le même problème avec maman 86 ans et ma tante 89 ans. J'ai commencé à leur donner de l'ELIXIR SUEDOIS à raison d'une cuillerée à café dans un verre d'eau avant chaque repas. Elles ont retrouvé l'appétit au bout d'un mois et tout va très bien maintenant.
J'ai demandé à maman de prendre également 2 gélules d'aubépine matin et soir car la perte de l'appétit des personnes âgées est souvent liée à l'angoisse de vieillir et en plus l'aubépine fortifie le coeur.
Mais souvent le fait de ne plus manger est volontaire, certaines vieilles personnes prennent la décision de ne plus s'alimenter parce qu'elles n'ont plus envie de vivre.
J'ai l'habitude de m'occuper de personnes âgées et je vous assure que si c'est le cas, elles refuseront toute nourriture.
Je voudrais rajouter qu'il ne suffit pas de nourrir nos vieux parents, il faut également les occuper et s'ils sont encore valides ne pas les laisser entre 4 murs parce que nous pensons qu'ils sont incapables de nous suivre dans nos activités.
Promenez-les, planifier des petits voyages, ils auront un but, confiez leur des petits travaux pour qu'ils se sentent encore utiles, invitez les quand vous recevez vos amis, maman connait les nôtres et est très appréciée. C'est ainsi qu'ils auront encore envie de vivre pleinement leus dernières années de leur existence.
Véronique
Portrait de cgelitti
Si j'avais connu l'élixir suédois avant que ma maman ne décède j'aurais essayé ce produit en prenant conseil auprès d'un médecin. En règle générale, l'anoréxie des vieillards (expression usuelle) n'est pas un signe encourageant. Il s'agit d'un dysfonctionnement du métabolisme et le plus souvent d'ordre mental. Les reflexes d'appétence sont commandées bien sûr par le cerveau. Les cas de maladie d'Alzheimer font apparaître ce symptôme dans la plupart des cas.
Mon père déprime depuis la mort de son épouse, et ce que contient son frigidaire présente un danger par le dépassement des dates limites de consommation. Contrairement à ce que dit l'article, le problème pour les proches est plus compliqué qu'un simple remplissage !
Un petit conseil: Ne pas s'énerver (c'est dur parfois), et rechercher tout ce qui pourrait plaire, fromage, vin, chocolat, en oubliant un peu la diététique.
Je suis de tout coeur avec celles qui vivent ces moments difficiles.
renan
Portrait de cgelitti
aux professionnels et institutions de la santé

désolé de ce message sévère

Vous avez la connaissance des risques de la dénutrition et des moyens simples de la prévenir.
Or vous faites très peu pour informer les personnes âgées, leurs familles et la population, qui n'ont pas cette connaissance, et qui y sont confrontées dans des situations souvent irréversibles, avec risque vital.

Vous ne pouvez plus continuer dans votre quasi-silence.
gaëlle
Portrait de cgelitti
je travaille au sein d'un établissement médicalisé pour personnes agées dépendantes et nous sommes confrontés tous les jours à ce problème de dénutrition qui arrive souvent très rapidement et nous surprant.
Il faut savoir que cela entraine des problèmes autres tel que les escarres, demandez conseil à votre médecin, pour lui donner une alimentation hyper proteinée et peut etre la faire hospitaliser
Mone
Portrait de cgelitti
Je pense Mally que tu traites le probleme avec de la délicatesse et de la tendresse - premiers remèdes à mon avis -
christel
Portrait de cgelitti
MA gd mère est décédé suite à ce problème. Au début elle arrivait à absorber des sortes de briquettes protéinées en pharmacie (gout soupe, crème dessert...) mais au fur et à mesure elle en voulait de - en -.
Elle avait eu précedemment une opération de l'estomac (tumeur retirée 2 ans auparavant) et intervention pour placer une sorte de ressort pour garder l'estomac entrouvert 1 mois avant son décés.
Mais c'est finalement la dénutrition qui a eu raison de nos efforts. Elle était les derniers jours sous perf 1 jour sur 2, à domicile (pour hydrater seulement).Nous n'avons pas voulu faire d'acharnement thérapeutique. De toutes facçon sa maladie continué d'évoluer en parrallèle, elle aurait peut être vécu quelques semaines ou mois de + en milieu hospitalier sous perf + riche.
Si votre maman n'a pas d'autre problème de santé et si elle a encore envie de vivre cela vaut peut être le coup de la faire hospitaliser pour la perfuser le temps qu'elle reprenne des force et donc en même temps l'envie de manger ( qui on l'a constaté s'estompe au fuer et à mesure que s'installe la fatigue de la dénutrition : cercle très vicieux).
Bon courage.
Christel (ch.caz@wanadoo.fr)
ASTRIDE
Portrait de cgelitti
[QUOTE=Astride] L'Elixir Suédois se trouve en pharmacie
ou alors vous pouvez acheter les herbes et le préparer
vous même. C'est ce que je fais d'habitude et j'ai toujours plusieurs bouteilles car il est d'autant plus efficace quand il a été stocké pendant quelques mois.

FAIRE MACERER DANS UN LITRE D'ALCOOL
- 10 gr ALOE
- 5 gr de MHYRRHA
- 0,2 gr de CROCUS sat.
- 10 gr de SENNA Fol.
- 10 gr de CAMPHORA
- 10 gr de RHEUM
- 10 gr de ZEDOARIA
- 10 gr de MANNA
- 10 gr de THERIACA
- 10 gr de CARLINA
- 10 gr ANGELICA
LAISSER REPOSER MINIMUM 1 MOIS ET SECOUER LA BOUTEILLE TOUS LES JOURS POUR BIEN MELANGER LES INGREDIENTS.

mally
Portrait de cgelitti
il me semble important de savoir et de comprendre pourquoi ? J'ai eu le même probleme avec ma mere... Et je lui ai simplement posé la question pourquoi tu ne veux plus manger maman ?? Si vous êtes prete à entendre et a accepter sa réponse alors, alors vous pourrez franchir une étape.. Ma mere ma dit que si la vie n'avait plus de gout, alors la nourriture aussi, et en fait derriere ce message, j'ai mis des mots, j'ai mis ma peur de coté et je lui ai dit "alors cela voudrait dire que tu ne veux plus vivre ???". La nourriture est un acte sociale de vie, et parfois (souvent même" nous sommes dans le dénie face à ce qui se profil... Nous apprenons à vivre, nous apprenons a nos enfants la vie, nous n'apprenons pas le chemin qui nous mene tous vers l'inécultabe. Surtout que cela ne devienne pas un conflit, c'est une occasion de communiquer vrais, de dire des mots vrais, de vivre des émotions fortes et sincere, sans peur et sans panique car il y'a un temps pour tout. Alors profitez de ce temps pour vivre des moments magiques comme moi avec ma mere, quand j'ai accepté l'inéluctable, avec respect et amour ! Je vous souhaite sincerement de vivre cette situation avec des "mots vrais" et non "avec des maux"! Toute ma tendresse et ma compréhension vous accompagne

Pages

Sujet vérouillé