Camille
Portrait de cgelitti
Je suis un jeune chirurgien dentiste, diplomé d?une fac parisienne il y a 4 ans maintenant. L?enseignement que j?ai reçu à la fac était de bonne qualité, même si évidemment il me reste encore beaucoup à apprendre. D?ailleurs ils nous l?ont bien dit a la fac : « On est la pour vous apprendre les bases et surtout une façon de penser qualité. Il ne faut pas vous faire d?illusion : il y a tellement d?évolution technologique dans les biomatériaux et médicaments que vous serez tout le temps en train d?apprendre de nouvelles techniques. ».

Tout content de sortir de la fac, je commence par bosser (remplacement) chez un professeur de la fac en proche banlieue parisienne, dans un quartier bourgeois La je suis confronté à la réalité.

Pour exercer, il faut remplir des tonnes de paperasse. Sans arrêt. Paperasse que souvent je ne comprenais même pas. Cela pose problème quand à cause de cela on oublie de vous payer ou on vous demande plus de sous. Passons.

Le vrai souci c?est que j?ai commencé à voir la réalité des soins dentaire en France.

Dans ce cabinet on était quatre à exploiter une et unique assistante. Une assistante ça sert à bien stériliser le matériel, à accueillir le patient, à aider le dentiste dans certaines opérations (chirurgie par exemple). Pour moi il est impossible de travailler correctement avec moins de une assistante par praticien. Pourquoi en Allemagne ils en ont deux par dentiste en moyenne et en France 0.5 ? A cause des charges salariales peut être. A cause du je m?en foutisme sinon ?

Je découvre aussi les tarifs ridicules français. Rien n?est prévu pour faire de la prévention, les soins de bases à un prix ridiculement bas : une heure pour extraire une molaire : 30 ?, une demi heure de détartrage : 28 ?. Un serrurier dans mon quartier prends 104 ? pour ouvrir une porte claquée en cinq minutes, et le plombier 150 ? pour changer une pièce de la chasse d?eau des toilettes qu?il m?a fallut 15 minutes pour le faire moi même.

A cause de cela on fixe des prix de prothèse exorbitant que malheuresement les plus démunis ne peuvent se payer. J?explique alors a la pauvre caissière de 20 ans du monoprix d?en face que sa dent risque alors de s?abîmer et qu?il faudra alors l?extraire. « Oui mais je n?ai pas 670 ? à mettre dedans. ». Me voila donc à travailler gratuitement dans certains cas ou à prix modulé en fonction de la personne en face moi et surtout en fonction de son assurance. Ce qui est parfaitement illégal. Tout le monde le fait pas, loin de la, c?est illégal et « ça sert a rien de se mouiller pour ces gens la ».

Deux ans et demi plus tard je pars sur la cote atlantique du coté de La Rochelle faire une collaboration chez une jeune dentiste qui venait d?acheter un cabinet .Elle semblait pleine de bonne résolution. Désenchantement : matériel de chirurgie rouillé. Dispute avec elle sur certains traitement : elle n?avait pas le niveau d?un étudiant de 4eme année de ma fac.

Mais ce remplacement m?a beaucoup apporté quand même. Les patient étaient tellement mal soignés ici qu?ils présentaient des pathologies que je ne voyais que quand je bossais avec des immigrés vivant en situation défavorisée. Pourtant ces patients sont des gens de province, sérieux, venant même tout les huit mois pour contrôle. Comment leur expliquer qu?ils ont des lésions sur la plupart des dents du haut car depuis vingt ans les praticiens précèdent n?ont jamais détartré les dents du haut, mais seulement celles du bas tout les quatre ans (normalement c?est haut et bas tout les ans).

J?avais déjà ressenti ce malaise de nombreuses fois auparavant. On a dans le métier le devoir de confraternité. Une sorte d?omerta. On n?a pas le droit de dire du mal d?un confrère. Le patient a donc un bridge qui se descelle ou une dent trop qui se déchausse. C?est toujours de sa faute ou de celle à pas de chance. Comme ça on évite les procès. Et des merdes non conformes à la science je peux vous dire qu?on en voit un paquet. Moi derrière je repasse a faire ce travail peu gratifiant et très mal payé que d?autres ont bâclé, le patient me dénigrant car « c?est pas normal le praticien précèdent me faisait qu?un détartrage tout les quatre ans et la vous me dites qu?il me faut quatre séances ? Vous en voulez à mon portefeuille ?»

Selon un récent sondage dans un de nos petits magazines 80 % des dentistes avouent utiliser une vielle méthode qui n?est plus en accords avec les données de la science pour obturer le nerf des dents. Et c est valable pour tous les autres types d?actes. La plupart bossent avec des techniques d?il y a quinze ans ou alors avec des techniques actuelles mal appliquées car ils la comprennent pas : « ah bon il fallait mettre se produit bleu pendant 15 secondes sur la dent avant d?utiliser ce nouveau type de plombage ? Le deux autres praticiens ne le font pas. » dixit l?assistante. Cf. cours de 3 eme année.

Est-ce que je dis que les vieux praticiens sont mauvais ? Non, j?ai fais des collaboration avec des jeunes qui avaient déjà laissé tomber les protocoles contraignant qui sont nécessaire à faire du travail de qualité. Par pure fainéantise. A contrario, je vais assister à des soins chez des confrères âgés pour qu?ils me montrent certaines techniques. Et certains d?entre eux peuvent beaucoup m?apporter. Mais ils sont minorité. La plupart se laisse aller dans la facilité et sautent les étapes contraignantes des soins pour aller plus vite.

Parmi ces protocoles il y en a un qui s?appelle la pose de digue. Qui permet de réaliser des plombages de bonne qualité ou des traitement de nerf dans des conditions optimales. Les fournisseur de matériel dentaire ont déclaré que seul 5% des praticiens l?utilisent. Tout nos cours et dans toutes les revues il est dit qu?elle est nécessaire à des soins de qualité. Elle ne coûte quasiment rien. Sont seul tort : il faut 3 minutes par patient pour la poser et c?est un peu laborieux.

Certains disent que je suis éliste et que je vise trop haut. Moi je réponds que mes profs m'ont appris un adage: soigne tes patients comme tu aimerais que l'on te soigne. Bizarrement quand on demande à un dentiste si il avait un bout d'incisive cassé, voudrait-il que l'on la lui reconstruise avec un composite stratifié sous digue, il repondra oui. Pourtant il ne mettent pas ces procédures en place pour leurs patients.

Je pars donc de ce cabinet et me met à la recherche d?un cabinet à acheter avec un ami qui a la même vison que moi sur la qualité des soins. Je ne veux plus avoir a soigner les patients en transigeant sur celle-ci. Je visite une dizaine de cabinets. Un tiers de ceux-ci n?ont rien ou presque pour la stérilisation. Il y a même un cabinet qui recyclait ses aiguilles d?anesthésie jetables, un autre ou la gamelle du chien jouxtait la machine à stériliser.

L?état nous impose des normes de tout types. Des normes avec des contrôles qui coûtent chers. Exemple la nouvelle norme radio qui nous oblige à faire contrôler notre appareil radio comme si il s?agissait d?un réacteur nucléaire. Et dans les faits ça se traduit par un technicien qui vient au cabinet 5 minutes, note le numéro de l?appareil et repars 500 ? dans la poche.

Par contre pour contrôler les normes d?hygiène, il n?y a pas de contrôle valable en place actuellement. Juste de la paperasse inutile, qui coûte du temps et de l?argent.

Il y a quand même quelques cabinets qui étaient intéressant mais hors de prix.

A ce moment la je décide avec ma copine et mon pote de partir à l?étranger dans un pays ou j?aurais 16% d?impôt à la place de 65% ici. Ou je serais libre de fixer mes prix pour que ceux-ci soient plus le reflet du temps que je passe (en France peu importe que je passe 15 min sur une carie sur une molaire ou une heure comme cela arrive pour une belle dent de devant, c?est 35 ?). Ce qui m?énerve c?est qu?à chaque fois que l?on parle de notre profession c?est pour la montrer du doigt en parlant de nos revenus. Oui j?estime avoir le droit de bien gagner ma vie en travaillant. Oui j?ai le devoir de soigner l?indigent. Mais l?un n?exclu pas l?autre. Alors vu que je peux gagner le double ailleurs avec moins de contraintes, ciao.

Je resterais la bas à peu près 5 ans, à ce moment la je reverrais les données.

Pourquoi cinq ans : car on est dans un papy boom spécial nous les dentistes. En plus de celui-ci se rajoute en plus l?effet numerus clausus qui n?a jamais évolué car les pouvoirs publics n?ont jamais bougés, alors qu?ils sont au courrant de la situation.

Entre 2007 et 2012, il y aura environ 20 % de dentistes qui partiront à la retraite sans être remplacés. Et entre 2012 et 2020 encore 15 % de plus. La France va donc manquer cruellement de praticiens et devra donc en faire venir de l?étranger, pillant ainsi, comme on le fait déjà pour les médecins hospitaliers, les cerveaux des autres pays. Mais le manque sera tellement cruel que je pourrais éventuellement venir me réinstaller en me déconventionnant. Non pas pour gagner plus. Mais pour être enfin libéré des contraintes de la sécu : ses prix fixés, sa bureaucratie et ses contrôles qui jugent notre travail en fonction de statistique économique (« les soins que vous faites a vos patients nous coûtent trop cher docteur. Il va falloir arrêter de faire de la qualité »).

Le seul souci c est qu?étant déconventionné, mes patients ne seront pas remboursés par la sécu. Mais ils n?auront pas le choix si ils veulent être soigné, car il y aura pénurie de praticiens. En fait quand j?y pense, nombreux de mes camarades de promos se sont déjà enfuis : en Espagne, Angleterre, Italie, et Suisse. La pression bureaucratique et fiscale etant moindre ils peuvent plus facilement se payer une assistante et du bon matériel. Il va en falloir des dentistes étrangers si une partie des jeunes s?enfuie.

C?est pour cela que j?écris ce texte. Parce que je suis révolté de voir que 80 % des dentistes travaillent avec des techniques qui ne sont pas aux normes. En parti parce que l?état ne leur donne pas les moyens de changer. En discutant avec eux, on ressent très vite la lassitude de la bureaucratie et de l?immobilisme coincés qu?ils sont entre la bureaucratie de l?urssaf et de la sécu. Cela ne justifie pas tout. Beaucoup des manquements aux règles d?hygiènes ou de soins que j?ai constaté ne coûtent rien. J?ai mal pour ma profession et tout ceux qui s?échinent a bien bosser et tellement honte de mes confrères de qui normalement a cause du code déontologique je n?ai pas le droit de dire du mal. J?ai aussi peur pour les patients qui en 2012 risque de manquer d?acteurs de soins. Au lieu de vous focaliser sur les revenu des dentistes, pensez plutôt a qui vous soignera et dans quelle conditions.

Salamandre
Portrait de cgelitti
Pascale, comme je te l'ai dis, le prix du prothésiste ce n'est pas grand chose dans nos charge. Dans la pose d'un implant ce n'est pas lui qui va couter le plus cher au dentiste. Perso j'avoue sans probleme que je suis bien plus cher que pas mal de mes confreres. Pourquoi? Parce que que PAr exemple pour dévitaliser une molaire, je prends 2 fois plus de materiel et deux fois plus de temps que mes confreres. En fait j'applique le protocole a la lettre. La derniere consoeur chez qui j'ai bossé ne comprenait pas et acceptait pas que je prenne presque le double de ses tarifs pour une couronne. Je lui ai répondu que je prenais le double du temps pour traiter le nerf et que je faisais deux etapes de plus qu'elle pour la couronne. Ce n'est pas du luxe. Elle, qui a le meme age que moi a juste décidé qu'elle n'avait pas besoin de faire exactement ce que les profs ce sont donné tant de mal a nous apprendre, "ca marche tres bien comme ca".
Maintenant, c est sur je suis cher. Mais du traitement du nerf a la couronne, je prends 3 heures de plus et beaucoup d'efforts.
Pascale
Portrait de cgelitti
T'as pas tout compris.........je m'explique, je ne dis pas que tu as dit que les dentistes arrachaient les dents pour de l'argent. C'est moi qui le dis parce que je le pense!
Ensuite, je n'ai pas expliqué ou commenté tes propos, je t'ai dit ce que je pensais....
Pour la liste des produits, il s'agissait d'une demande faite par mon allergologue qui visiblement connaît mieux les bio matériaux que les dentiste qui ne savent même pas qu'onn peut trouver du béryllium ou du molybdène dans les palais métalliques.....ils croient que c'est du chrome cobalt...point clos!!!Quant à moi, la biomat ne me passsionne pas particulièrement au point de retourner en fac à 50 ans!!!
Il me semble que tu t'es largement répandu...je ne vois pas pourquoi tu me censurerais en me prenant pour une idiote!!!
Et quand bien même il faut de tout pour faire un monde...au royaume des aveugles les cyclopes sont rois!!!
Sans rancune, je mets cela sur ton jeune âge et ne t'en veux pas !!! C'est bien aussi que les dentistes soient critiques par rapport à la pratique des autres comme toi mais il faudra garder cet esprit critique au cours de ta carrière, je l'espère pour toi A+
Salamandre
Portrait de cgelitti
La dessus je suis absolument d'accords. Il y a un an la loi a changée et ont a le droit de dépasser aussi sur les inlay core (alors qu'avant c'etait plus compliqué). Resultat beaucoup de dentistes ont peur de choquer leur patientelle en augmentant le prix de l'inlay core. Or celui ci est mieux remboursé que la couronne. Que veux tu, leus choses bougent doucement...
Apres il y a une deuxieme chose a prendre en compte niveau remboursement, c'est que la loi est vieille est plus trop a jour. On se retrouve a appliquer des codes pour des techniques que l'on utilise plus. On est en train d'extrapoller. C'est donc soumis à interpretation. Or nos controlleur ne sont pas toujours d'accord entre eux. Resultat d'une ville à une autre la loi est appliquée differement. Parfois on code pour remboursement les implant, parfois non ... Et ca depends aussi du risque que le praticien accepte de prendre. Moi il m'est deja arrivé d'avoir a rembourser la sécu parce que j'avais estimé que ca devrait etre rembourser et que le controleur, non (sur un de ces fameux points un peu floue). A Paris ce genre d'acte n'avait jamais posé probleme. En vendée, oui. Resultat j'ai remboursé et financierement, c est donc comme si j avais bossé gratos.
josy
Portrait de cgelitti
bonjour a tous,

   dans les annees 80, apres etre passer chez un dentiste qui a essayer de me devitaliser une dent de devant sans anesthesie, d'ou ma phobie des dentistes!, je suis allee a l'hopital pour me faire soigner les dents. je ne me rappel plus comment cela c'est goupiller, mais je suis resortie avec 18 dents en moins!
j'ai fais une hemoragie apres l'operation, je l'ai su par mes voisines de chambre. mon chirurgien ne m'en a pas parler!. c'etait un autre temps, une autre epoque!
les operations se faisaient facilement! je ne sais pas si a l'epoque, les chirurgiens connaissaient la portee future de leurs actes, sur l'avenir du patient!
idem pour une ligature des trompes! je pense que maintenant, et je l'espere, ces pratiques sont interdites sur des jeunes, sauf cas de force majeure, bien sur!
a bientot! amities.
Pascale
Portrait de cgelitti
Question couronne, beaucoup de gens on leur voit le métal sur 1 voire 2 mm, perso je trouve ça moche...pour ce qui est de tuer le nerf, les anciens vont avec une espèce de goupillon et ça dure longtemps...les nouveaux font autrement, ça dépend mais les 2 méthodes sont à peu près équivalentes en prix entre 700 et 765 euros...Si le dentiste sait faitre le devis et qu'il met l'inlay à 300 euros au lieu du tarif conventionné, le client qui a une bonne mutuelle est très peu de sa poche....l'inlay est remboursé à 100% (même à 300 euros)....mon premier dentiste le mettait au prix conventionné, total j'avais déjà 180 euros rien que pour l'inlay à ma charge!!! un dentiste doit aussi savoir faire les devis...àça peut rattraper un surcout...par exemple il y a des dentistes qui mettent la couronne de l'implant en *HN donc rien n'et pris en charge par la mutuelle vu que la sécu ne suit pas et d'autres qui la mettent en SPR30 et ça passe très bien (économie de 225 euros par couronne) sur mes 8 implants je te dis pas l'économie...Donc le dentiste doit savoir bien travailler mais aussi faire de bons devis...Ma mutuelle prend 4000 euros sur mon devis de 12000 parce que le devis est bien fait!!! Mais quand mêm je ne m'explique pas 630 euros de différence sur des implants, à moins que tu puisses m'éclairer... A+
Camille
Portrait de cgelitti
Salamandre ,
Dire que tous les dentistes sont des feneants et des imcappables c'est bien pretencieux jeune-homme.
Ton discours me repousse , il est fait de haine envers tout le monde: état, autres dentistes , patients qui n'y comprennent rien ... Change de boulot mon ami , être dentiste c'est d'abord s'adapter au exigence de son environement, pour apres exercer son art .
En france on a de quoi bien bosser et beaucoup de pays dans le monde envis notre systeme de santé .
Camille, dentiste passionnée et motivée.
Salamandre
Portrait de cgelitti
Sincerement je pense bien connaitre mes confreres. Et ce que tu dis corresponds exactement a ce que je pense. Il sont fainéants. Fainéants d'esprit. Ils ne se mettent pas a jour assez régulierement et ne réisent pas assez. Avec le temps c est humain, on oublie. Comme disait deux consoeur chez qui j ai bossé " j'ai une famille, j'ai autre chose a faire que de me former". Et ces nana la pensaient bien bosser. Mais plusieurs dents qu'elles ont extraites auraient été conservables avec quelques effort techniques. Mais ca s'apprend pas tout seul. Et c est que de la fainéantise car elle ne courent meme pas apres l'argent, leur tarifs etaient plus bas, beaucoup plus bas que les miens.
Salamandre
Portrait de cgelitti
J'ai bien compris ce que tu voulais dire. J'ai bien compris que tu penses que des dentistes enlevent des dents pour le fric. Et c est bien ca que je contredis. Je te censure pas, sinon j'aurais pas pris le temps de te répondre. Mais le coup les dentiste ce sont des voleurs... Faineants et parfois incapables (genre ils savait pas qu'il y avait du molybdene) ca je veux bien croire, c est meme ce que je dis aussi dans mon message. Mais des dentistes qui mutilent leur patients pour le fric, non.
Salmaandre
Portrait de cgelitti
Alors la pascale, permet de de te dire que tu n'a absolument pas compris mes propos.

1- la tracabilité des matériaux. A quoi ca te servirait de savoir quel résine bis acryl ou quel poly ether j'utilise. T'irais chercher sur le net, tu y trouverais des conneries (parce que ya pas que des trucs futé sur le net) et vu que tu n'as probablement pas assez de connaissances pour interpréter cela tu fantasmerais sur les effets... savoir en quoi est fait ta courronne OK, c est normal. En quoi est fait ton plombage, OK, mais tout les détails, ont a pas que ca a faire que de te donner des cours de biomatériaux... Si tu veux des cours de biomat, inscrit toi a la fac ou ouvre un catalogue de dentiste (il y en a sur le net), mais c est certainement pas le job du dentiste de te donner des cours de chimie.

2- Les livres de prothésistes. J'en ai trouvé sur le net. Figure toi que le probleme de prothésistes c est de croire qu'ils en savent autant qu'un dentiste. Et nous, dentistes quand on lis les blogs de prothésistes, on est mort de rire. Il y en a un connu qui essaye d'expliquer comment il faut se brosser les dents, quelle brosse utiliser etc. Et il raconte tout le contraire de ce qu'il faut. Non, sérieusement les protho racontent souvent des conneries des qu'ils essaye de faire des diagnostiques ou quoique ce soit de médicale.

- 3 le prix des couronnes. La fameuse remarque débile qu'on entend tout le temps: " des marges que prennent les dentistes". Oui souvent les gens pensent que l'on gagne le prix de la prothese mpoins le prix du prothésiste. Tu crois vraiment que l'on a que cela comme frais. Pour éclairer ta lanterne les frais se montent a 75% du prix de nos travaux. Parce que le prothesiste a la limite ce n'est pas ce qui nous coute le plus cher.

4 - tu accuses des dentistes d'enlever des dents pour de l'argent. Je n'ai jamais dis ca. Car laplupart sont honnetes. Fainéants, mais honnètes. Ils travail pas toujours proprement, pas toujours dans les meilleurs normes, mais rarement ils font des bêtises pour gagner plus. C'est c est n'importe quoi.

5 - Si les mécano étaient payés pour que ma voiture tombe pas en panne, si les plombier étaient payés pour pas que j ai de fuite etc... Un mec qui ne veux pas se laver les dents, je ne peux pas aller lui brosser de force chez lui. Alors pourquoi serais ce moi le responsable de cela ( ce qui est le cas dans le système que tu décris)... Non sérieux, c'est reporter ta responsabilité d'assisté sur les autres. T'es grandes, si tu t es pas bien brossée les dents, c est pas de la faute du dentiste.

Désolé d'etre dur avec toi mais ton discours est tellement plein de clichés calomniants que c'est énervant.
Pascale
Portrait de cgelitti
Tu sais je suis très en colère car on m'a enlevé 18 dents alors que ce n'était pas nécessaire....12 dentistes me l'ont confirmé mais ne me l'ont pas écrit...ce qui fait que je ne peux même pas le faire se remettre en question....mes dents ne bougeaient pas il m'a dit que lorsqu'on a une maladie auto immune et évolutive il vaut mieux arracher toutes les dents pour ne risquer aucun foyer d'infection et que ça empêche l'état de santé général...par ailleurs, il m'a dirt que j'étais allergique au nickel par un test avec des énergies, bref d'une origine douteuse...le contraire a été prouvé par l'allergologue....Bref aujourd'hui, j'en suis aux implants...Mais pour en revenir à la glossodynie, pourquoi les dentistes connaissent aussi peu les pathologies buccales, hormis le candidas ? ça ne fait pas partie de leurs études ? pourquoi confondent-ils kyste et ostéome alors que l'ORL sait ce que c'est...c'est important de savoir la différence surtout quand on va mettre un palais métallique desus...je ne dis pas que les dentistes sont fainéants mais je pense que beaucoup d'entre eux se complaisent dans des pratiques anciennes...c'est pour cela que maintenant je me fais suivre par un jeune qui va régulièrement en formation et qui explique bien ...et dessine s'il la faut...je crois que malgré tout tu ne connais pas les dentistes comme les patients les connaissent...tu les vois de l'intérieur....sur les forums tu verrais le nombre de gens à qui l'on enlève les dents pour un rien...au point que les gens pensent que les dentiers c'est le pied...et c'est pour dire que ce n'est pas le pied et que chaque dent compte que je reste sur le forum....tiens aujourd'hui, la dent qui tien mon dentier en haut (celle qui a le crochet) s'est pétée en 2 dans le sens de la hauteur, tu peux m'expliquer pourquoi les 4 pansements qui ont été faits n'ont pas tenus ? Moi je ne me l'explique pas...total, fragilisée elle a cédé....je ne comprends pas pourquoi je n'ai pas eu une couronne depuis le début....ce n'est pas pour l'argent j'ai un devis de 12000 euros que je viens de signer....A - que ce soit pour me faire un implant de plus ? tu vois on ne sait plus quoi penser aoprès ça ! A+

Pages

Sujet vérouillé