lily700
Portrait de cgelitti
Actuellemnt mes parents sont toujours à leur domicile, ma mère est agée de 83ans et mon père 87ans. Ma mère est diagnostiquée démente cérébrale sénile et mon père est handicapé moteur des membres supérieur depuis un AVC. Bien qu'ils recoivent la visite d'infirmières régulièrement et que les services sociaux aient mis en place des aides pour le ménage (3h /semaine)et les courses(1h/sem) la situation de mes parents est alarmante et nous avons besoin de conseils. Voici pourquoi :Ma mère se montre de plus en plus agressive, violence verbale et gestuelle, paranoïa, mythomanie, moment de dépression avec menace de suicide, en conflit avec son entourage. Elle hallucin, elle dit qu'elle voit sa mère vivante et parle avec elle, lui prépare du café le matin. Elle n'a plus la notion de son hygiène personnelle, les infirmières n'arrivent plus à la convaincre de prendre la douche, et quand elles y arrivent, ma mère remet ses habits sales. 4 chats sont séquestrés ( le mot n'est pas trop fort) dans la maison car elle ne supporte pas de les voir dehors, des litières sales qui obligent les chats à faire leurs besoins partout dans la maison. Des plats, des cuvettes, ou des bassines entières de patés et de croquettes mélangées qui s'acumulent partout dans la maison jusqu'à moisir dans le fond des récipients, des litres de lait qui rstent stagner jusqu'à cailler dans les récipients. L'odeur dans la maison est insoutenable. Des aliments qui pourissent et moissisent dans le frigo, des produits périmés.Ma mère met à la porte les aides ménagères qui lui font des remarques, avec beaucoup de violence et des insultes. Le comité d'entraide commence à épuiser son personnel pour venir chez mes parents. L'agressivité et les insultes sont aussi dirigées vers mon père, qui ne peut pas réagir. Nous sommes trois enfants et habitons tous très loin. Le médecin de famille, n'a pour nous que la solution de nous proposer de lui donner des calmants. Nous pensons qu'il faufrait prendre des mesures pour les protéger , nous ne reconnaissons plus notre mère et notre père est complètement sous la domination de notre mère, il supporte son harcèlement quotidien, parfois ne mange pas à sa faim. Nous avons tenter une mise sous tutelle, pour les placer en maison de retraite, mais nous ne pouvons rien faire sans leur consentement car l'un comme l'autre refuse ce placement. Faut- il attendre qu'un drame arrive ? Que faut-il faire?
lily700
Portrait de cgelitti

moi c'est mon père qui va de plus en plus mal... avec mon frère, on a décidé de l'installer dans une résidence senior , il est plus sécurisé et nous on est tranquilles

AlexSebai
Portrait de cgelitti

Je compatie avec vous j'ai vecu ca avec mon grand pere dans le temps, il n'y avait pas beaucoup de technologie. J'ai lu un article ce matin traitant du sujet de l'aide des patients fragiles à leur domicile. Dans l'espoir que cette piste vous soit utile.Source: http://www.usine-digitale.fr/article/3pegase-le-consortium-toulousain-qui-veut-lutter-contre-la-perte-d-autonomie.N369974

Paqui52
Portrait de cgelitti

Nous vivons la même chose ma soeur et moi avec notre mère: violence verbale envers mon père, humiliations, insultes, refus d'aides supplémentaires à domicile pour la changer ( elle est incontinente et c'est mon père de 88 ans qui change sa protection matin et soir alors que ce pourrait être le service de soins à domicile qui passe pour la toilette. Notre père est épuisé physiquement, psychologiquement et émotionnellement

Pour ce qui nous concerne ma soeur et moi, elle nous met dehors en hurlant et nous insultant dés que l'on aborde un sujet qui fâche.

Nous sommes en relation avec une association spécialisée en gériatrie ( composée de gériatres, infirmières, psychologue) qui tente de faire entendre raison à notre mère mais en vain, et même discours, si elle ne veut pas aller en établissement, on ne peut pas l'y obliger. Alors comme vous on se dit faut il attendre un drame pour que le corps médical bouge ?

Moi, je souhaiterai un bilan géronto-psychiatrique de ma mère, mais comment le faire puisque cela nécessite une hospitalisation qu'elle refusera. Elle a toujours été autoritaire, dominatrice et malveillante et évidemment avec l'age les choses ont empiré. J'en suis à me dire qu'il faudrait saisir une de ses crises pour appeler le SAMU et l'interner d'office.

Si un professionnel de santé peut nous donner un conseil, il sera le bienvenu

 

Sujet vérouillé