cgelitti
Portrait de cgelitti

Bonjour,

Ca fait des mois et des mois que j'ai des démangeaisons. Voilà l'histoire :

J'ai 22 ans. Je suis partie à l'étranger en aout 2012 avec à priori rien d'anormal. Je me suis mis en couple là bas, et les démangeaisons ont commencé vers octobre. J'ai fait des examens gynecologiques sans rien comprendre aux résultats de ma gyné, mais à priori, j'avais quelque chose. Dans ce même laps de temps je suis tombée enceinte contre ma volonté, et la gynéco (totalement contre avortement) m'a prescris quelque chose non pas pour soigner cette "maladie" que je ne comprenais pas, mais pour stoper la propagation si je comprenais bien.

J'ai avorté (Le futur papa n'était pas vraiment une bonne personne et financièrement, c'était pas ça). La gyneco m'a envoyé sur les roses et ne voulait plus que je sois sa patiente. J'ai essayé de trouver d'autre bons gynecos, en vain. Il y en a une qui m'a donné un traitement : des ovules et des médicaments, mais je ne peux plus vous donner le nom. Puis plus de rendez-vous, et les démangeaisons continuaient.

Je suis rentrée en France en mai 2013 et ai couru chez une gynéco FRANCAISE. Elle m'a fait faire les analyses suivantes :

- Syphilis : VDRL Charbon : NEGATIF

TPHA : NEGATIF

Sujet Séronégatif.

- Sérologie Ac Anti HIV : NEGATIVE

- Serologie CHLAMYDIA TRACHOMATIS : NEGATIVE

Neisseria gonorrhoeae : NEGATIVE.

Elle m'a dit qu'avec ces examens j'étais assurée de ne rien avoir. "Tout va très bien !!!". M'a filé une première crème, pour les mycoses. Sans succès. Puis une deuxième (Diprosone 0.05%, Bétaméthasone), dont le tube se termine, et devinez quoi, ça me gratte toujours. J'en ai franchement ras le bol.

J'ai donc deux questions principales : Est-ce que vraiment je suis sure de ne rien avoir qui ne se soigne pas (Avoir quelque chose qui se soigne, c'est moins angoissant), et quels sont les examens supplémentaires que je peux faire. La gynéco française m'a dit que si ça me grattait toujours, je devais aller voir une dermato. Je demande donc votre avis.

Je suis retournée à l'étranger en Amérique latine, et franchement les gynécos, c'est pas le top. J'ai la chance cette fois ci d'avoir rencontré quelqu'un de génial et je ne voudrais vraiment pas le décevoir. Il est au courant de mon avortement et tout le tralala mais j'ai peur que ces foutues démangeaisons aient une répercussion sur notre relation.

Je prends toute info, toute aide, merci d'avance !!

Cacalo