adr55
Portrait de cgelitti

Bonjours.J'ai 22 ans, depuis l'age de 17 ans j'ai les accouphènes que j'ai eu lors d'un concert de Métal (ha la jeunesse). J'ai apris a vivre avec. Depuis peu je suis allée dans un bar ou la musique était forte. Le son aurait été "supportable" si je ne les avait pas comme avant. Pour donner une échelle c'était moins fort qu'une boite ou un concert. La musique était cernable, a moins d'un mètre je pouvais ne avoir une conversation "normale" mais c'était tenable lorsqu'une personne était a coté. Il n'y avait pas de grosses basses comme les reves. J'y suis restée 4h maximum. Avec des pauses.

Depuis lors, je met toujours mes bouchons et ca ne s est jamais emplifié. Je peux toujours faire la fête MAIS :

Ce soir la donc, dans ce fameux bar j'ai oublié mes bouchons. J'ai faite des pauses de peur que ca s'emplifie. Et je pense qu'ils se sont emplifiés. depuis 3 jours, la nuit, j'arrive pas a penser a autre chose alors qu'avant je pouvais les supporter.

Comme ce concert, il m'aura fallut une fois pour en tirer une lecon. Je pense -et j'espère- qu'ils diminueront et redeviendront "supportable". De toute facon je suis consciente que dorénavent il faudra vivre avec. Lire des témoignages sur des personnes les ayants depuis longtemps me rassurent (et je leur souhaite qu'un jours ca aille mieux).

Je n'ai pas encore -et j'espère ne jamais- atteind le stade maux de têtes, vertiges... et autres symptomes qui sont - je suppose - un stade avancé des accouphènes.

Lorsque je suis concentrée sur autre chose ou en millieu de journée je ne les "entends" plus ou "peu". Le soir en revanche c'est une autres histoire.

Dans mon millieu, je me sent un peut seule. Quand j'en parle a mon entourage, certes ils compatissent, mais je ne pense pas qu'ils comprennent. Le millieu dont je me sent proche est celui des personnes sourdes (que j'admire profondément). J'aimerais avoir des témoignages de personnes ayant comme moi les accouphènes dont la tranche d'âge serait environs a mon équivaut. Et le pourcentage de jeunes qui en souffriraient en 2013/2014.

Par ailleurs j'ai quelques questions :

Est ce que avec une hygiènne correcte, les accouphènes peuvent baisser ?

Les appareils auditifs influent ils aussi sur les accouphènes et les atténuent ?

Avec le vieillissement comme cela peut il évoluer ?

Est ce que les accouphènes rendent plus sensible au son ? (je veux dire par la, est ce quelque chose qu'on aurait pu supporter sans problème autre fois peut ne plus etre le cas ?)

Je ne répèterais jamais assez l'importance des bouchons lors d'un évènement dont le son est important. Je trouve que chez les jeunes (j'entend par la ados) et personnes fêtarde de mon age le risque que comporte un concert, reve party, bars a dance floor....

Certaines personnes ont des oreils plus ou moins sensibles. Evidement les plus sensibles passent en premier mais si personne la moins sensible ne fait pas gaffe, tout le monde y passe un jours ou l'autre. Je considère ca comme une lecon, pour moi et pour les autres. J'invite donc a toute les personnes de mon âge qui ne les ont pas encore et qui sont bien fêtardes de faire attention et de mettre les boules Quies (qui sont discret et efficasse) et aux parents qui ont leurs ados fêtards de faire une prévention, la vie c'est comme les oreils les a qu'une fois.

adr55
Portrait de cgelitti

Bonjour,

 

Je reponds quasiment un an après ton témoignage mais celui-ci est plus qu'équivoque pour moi. Et je me retrouve en tout point sur ton quotidien et tes différentes remarques.

Je souffre aussi d acouphènes depuis l age de 17 ans, suite a un concert de metal tout comme toi. J en ai aujourd'hui 27.

Jusque là, j ai su vivre correctement et ai meme continuer a aller a des concerts et surtout jouer de la musique... le tout protégé avec des bouchons.

 

Il y a qq mois j ai fait l erreur de sortirdans un bar très bruyant sans me protéger les oreilles et j ai le sentiment que mes acouphènes, supportables jusque la, le sont bcp moins. J ai d ailleurs des difficultés de sommeil depuis qq jours et un moral en baisse (notamment pas peur de devoir stopper la musique).

 

Pour repondre a tes questions, je pense qu une bonne protection auditive aide a adoucir la gêne occasionnée. Les périodes de stress et de fatigue restent par contre difficiles car augmentent le bruit perçu.

Par rapport a la sensibilité, j ai l iimpression de l etre plus mais je ne sais pas si c est vraiment le cas. Peut etre est ce par peur tout simplement.

As tu eu une diminution de ta gêne depuis ton post? Et as tu mis en place certains moyens?

 

Je vais pour ma part tenter l acuponcture et l ostéopathie très prochainement j espère. Et le yoga me fait les yeux doux depuis un moment. Donc a essayer!

Sujet vérouillé