fabrice
Portrait de cgelitti
Bonjour a tous, je m'apelle marion, j'ai 23 ans et je suis en troisième année d'infirmière. Pour valider mon diplome je doit effectuer un mémoire, pour thème j'ai choisis : Pourquoi le personnel soignant a t-til un comportement différent face à un malade alcoolique?

Je trouve que les malades alcooliques qui rentrent dans un service hospitalié (pour n'importe quel motif) ne sont pas pris en charge dans leur intégralité, et que bien souvent on ne leur parle pas de leur maladie alcoolique, ni des problèmes qui en découle. J'ai trop souvent entendue les mots alcoolo, pochtron et je pourrais encore en citées beaucoup, pour moi c'est un manque total de respect pour ces malades.

Je voudrais faire changer ce comportement pour cela j'aurais besoins de témoignages d'hospitalisations, ainsi que de tout commentaire sur le sujet.

Je vous remercie d'avance.

LILI
Portrait de cgelitti
JE SUIS COMME TOI DEPUIS TROIS ANS ET JE CONNAIS LES MEFFAIT JE N ARRIVE PAS A OUBLUIER CE QUE J AI FAIT SOUS ALCOOL C EST UN CERCLE VICIEUX J EN AI MARRE J AI DEUX ENFENTS QUE J ADORE JE N EN PEUT PLUS
brent
Portrait de cgelitti
vous avez raison!je pense que la reaction du personnel soignant est la même que pour tous le monde.un malade alcoolique ce n'est pas agreable ni à voir ni à ausculter,et il faudrait apprendre à accueillir ce genre de personne pour mettre de côté le dégout que provoque un malade .l'alcool avili,dégrade et souvent dégage de la violence,verbale ,physique ,ect...je vous en parle car je l'ai vécu en emmenant un proche se faire hospitaliser pour la énième fois.il m'a fallu dialoguer et persuader un interne pour enfin le faire admettre dans les services.heureusement pour lui ce fut enfin la bonne fois.il a accepté sa maladie et sait àprésent comment régler ses problèmes.courage àceux qui en ont besoin mais acceptez de vous faire aider:association,les AAAde votre régions.
peggy
Portrait de cgelitti
bonjour marion ! moi je m'appelle peggy g 29 ans et je suis atteinte d'une cirrhose.Je n'est jamais bu de ma vie mais j'ai une maladie auto-immune un lupus.G du prendre de nombreux traitements dont un anti-coagulant le préviscan suite à des phlébites causées par ma maladie. Et mme si les médecins savaient que j'étais malade ils m'ont tous demandé si je ne buvais pas...gt très gênée d'autant plus que je ne bois pas.Je vois que les regards changent dès que je dixs à un médecin que g une cirrhose et je me justifie de suite!c très dur...bisous
Philippe
Portrait de cgelitti
Bonsoir Marion ,je pense que le consommateur raisonnable ne voit que du vice dans la consommation excessive.Celui qui "sait boire" ne veut ou ne peut pas comprendre celui qui ne sait pas,il le juge.Ne juge -t-on pas les conducteurs alcooliques comme des delinquants?personne ne s'est emu lors des prises de dispositions plus séveres à l'egard des "chauffards alcooliques",sont -ils plus malades que delinquants et inversement?.L'obligation de soins rentre petit à petit dans les moeurs judiciaires.L'oms (je crois) considere l'alcool en temps que DROGUE.
Alain
Portrait de cgelitti
Que voulez vous savoir sur les "malade" de l'alcool ?

phlugad@free.fr
11 ans d'abstinence
Portrait de cgelitti
DEMANDEZ A FAIRE UN STAGE AU CENTRE LOUIS SEVESTRE A
LA MEMBROLLE SUR CHOISILLE EN INDRE ET LOIRE; REGULIEREMENT DES INFIRMIERES Y VIENNENT POUR ETRE INFORMEES.
OU DE RECEVOIR LES LIVRES QU'ILS ONT EDITES OU LES CASSETTES AUDIOS, CASSETTES VIDEOS............
marie
Portrait de cgelitti
merci Alain, tes mots et tout le contenu rejoignent les miens, j'espère que nous serons lus et entendus et surtout..comme la vie peut etre belle sans le brouillard de l'alcool..Là ou vous etes tous et toutes il y a de quoi se faire plaisir.. un regartd d'enfant, un paysage d'hiver, un vieillard ridé par une riche histoire, un sourire et une ptite pièce au mendiant du coin..,une envolée de moineaux dans un ciel d'hiver..combien nous sommmes chanceux de tant et tant de beautés..il faut si peu pour etre citoyen du monde, juste le regarder et profiter de cette liberté..par ce que c'est bien la première liberté ...de n'etre pas dépendant , sans addiction, .C'est cette liberté qui nous rend plus proche du monde, plus proche des autres, du bonheur, et du malheur..Et on se sent si VIVANT.. BON COURAGE A TOUS ET PROFITEZ BIEN DE VOTRE VIE.. ELLE EN VAUT LA PEINE.. VEINARDS!!..
fabrice
Portrait de cgelitti
Attention on ne soigne pas une alcoolodépendance avec des psychotropes ou médicaments
la psychiatre <"coordonnées du médecin supprimées par le modérateur"> a prescrit à ma fille des médicaments qui rendent malade
si on consomme de l'alcool. Elle a pris ces médicaments et elle a consommé malgré tout de l'alcool,
car elle en avait besoin,la psychiatre le savait; résultat elle est devenu folle de douleur et s'est
suicidée
Si vous avez pris conscience de votre problème avec l'alcool et que vous voulez vous désintoxiquer
seul une cure/postcure de un mois minimum vous rendra la liberté ?..Un mois pour revivre,ce n'est
rien.
voici le lien d'une liste de différents centres spécialisés en france
http://www.asso-bleuciel.com/information_alcoolo_dependance. html
vous pouvez nous écrire
cordialement
Jean Marie
Portrait de cgelitti
Bonjour,
Ce sujet que tu exprime est très important
Ma filleule qui est phsycologue a fait sa thése de fin d'étude sur le problème des femmes alcooliques

je te donne mon adresse mail pour un contact
je suis alcoolique mais abstinent depuis 20 ans, je m'occuppe d'un groupe AA en milieux hospitalier

De plus je suis entrain de faire un site concernant ce problème, il n'est pas terminé mais déja très actif et tu trouveras la bas pas mal de chose.
visite le, contacte de moi par l'adresse dans le site, et un petit mot dans mon livre d'or fera plaisir

http://jmm.site.voila.fr/index.html
val
Portrait de cgelitti
bonour à vous tous,
je ne sais pas si je suis sur le bon forum mais j'aurais besoin d'une aide urgente , je ne sais plus où j'en suis avec mon ami ni quoi penser!

il est hôspitalisé depuis le 6 juillet par rapport à l'alcool il est sous AOTAL,seresta, vitamines en attendant une place pour une cure qui sera que vers mi octobre!

jeudi apparement il a pété un plomb vu qu'il a completement changé nos projets depuis que l'on sest retrouvé et comme je n'étais pas d'accord avec ses changements , il a décidé d'arrêter notre relation! là je ne comprend pas sa réaction si quelq'un pouvait me répondre ça serait gentil merci d'avance pour les réponses et votre soutien car j'en ai besoin là depuis jeudi c'et moi quime rend malade!

val

Pages

Sujet vérouillé