Inuitegentille
Portrait de cgelitti
Bonjour,

C'est en voyant l'effet que la Ritaline et aujourd'hui le concerta a sur mon fils que j'ai compris que j'étais moi aussi hyper active. Mon enfance ressemble à la sienne. J'ai essayé la ritaline pendant un an et cela a été une revelation pour moi d'un seul coup tout étais facil. Au bout d'une année j'ai arrété le traitement pensant que je pouvais faire sans. Il y à un mois quand mon fils est passé au concerta j'ai pris une pilule pour voir et la encore tout devenais facil je me suis même en fin de journée sentie bien, heureuse et surtout détendue. MON PROBLEME aujourd'hui est de trouver un médecin psychiatre ou neurologue qui soit convaincu que l'hyper perdure chez l'adulte . je suis en région parisienne POUVEZ VOUS M AIDER MERCI

shirin
Portrait de cgelitti
Je souhaite vous remercier pour cet article, qui est le seul a mon avis de presenter le probleme de reconnaissance du syndrome de troubles d'attention en France.
Je suis arrive aux Etats Unis il ya deux mois, et je viens de decouvrir que je suis atteinte (si on peut le dire comme ca) de cet insupportable trouble. J'ai enfin pu mettre un nom a tous ce que j'endure depuis mon enfance. J'ai aujourd'hui 28 ans, et j'ai toujours les memes symptomes que dans l'enfance: difficulte d'attention et de concentration, impatience, spontaneite.
Ayant une confiance et fidelite a la medecine francaise, j'ai essaye en vain, de faire des recherches sur ce troubles sur les sites francaises, mais a ma grande surprise je n'ai pas pu trouver grande chose. Ce qui m'a procure un sentiment de frustration et de non reconnaissance.
Tout d'abord, je ne crois absolument pas que ce probleme soit une creation americaine, puisque je suis moi-meme du Proche Orient, et j'y ai vecu une grande partie de ma vie. Ceci est une realite que les medecins americains on su reconnaitre. Je peut comprendre que le mode de vie de la societe americaine puisse favoriser ou alimenter ces troubles, mais je ne crois pas qu'il en soit la facteur principale.
Il est triste qu'en France, on reconnait ce trouble uniquement chez les enfants. Par ailleures, il faudrais preciser qu'une personne souffrante du syndrome de troubles d'attention n'est pas necessairement touche par l'hyperactivite. Ce peut etre meme le contraire, c'est a dire l'inactivite. On peut avoir des problemes de concentration, de manque de patience, sans pour autant avoir un comportement hyperactive ou etre infatiguable. Je suis moi-meme quelqu'un de tres calme de l'exterieure et dispose de peu d'energie.
Pour ceux qui partagent les meme douleurs et qui ne trouve aucun recomfort, je les conseil de se reorienter vers les sites et livre americains pour mieux comprendre ce probleme et trouver des conseil pour ameliorer son mode de vie, sans medicament.
louiza
Portrait de cgelitti
j'ai un enfant ages de 8 ans qui est atteint de l'hyper activite sous traitement depuisl'age de 5 ans au stade ou qu'il en etait j'ai subit un vrai calvaire quand il etait petit maintenant son comportement va beaucoup mieux mais d'autre soucies intervient par exemple l'ecole je serais ravie de communiquer avec d'autres maman
kikou-corsica
Portrait de cgelitti
Bonjour,
ma pharmacienne m'a communiqué un article relatif aux enfants
hyperactifs (ce qu'est ma fille du moins pour ce qui concerne le trouble
de l'attention).Une étude récente ferait apparaitre que le magnésium
associé à la vitamine b6 à fortes doses peut avoir les mêmes effets que la
Ritaline sans les effets secondaires (extrait d'une revue professionnelle
des pharmaciens). Pour une enfant de 50 kg le dosage est de 6
comprimés de M@gnB-six (histoire de pas faire de pub!).
Je crois que c'est une piste à essayer vu l'innocuité du produit (les effets
désagréables sont intestinaux- ça peut entraîner des diarrhées ou des
spasmes mais ça passe à l'usage.
Si vous avez des avis concordants sur le magnésium et la vitamine b6
merci de compléter cette information.
toison estelle
Portrait de cgelitti
[QUOTE=Marie] [QUOTE=Nicole] Bonjour,

C'est en voyant l'effet que la Ritaline et aujourd'hui le concerta a sur mon fils que j'ai compris que j'étais moi aussi hyper active. Mon enfance ressemble à la sienne. J'ai essayé la ritaline pendant un an et cela a été une revelation pour moi d'un seul coup tout étais facil. Au bout d'une année j'ai arrété le traitement pensant que je pouvais faire sans. Il y à un mois quand mon fils est passé au concerta j'ai pris une pilule pour voir et la encore tout devenais facil je me suis même en fin de journée sentie bien, heureuse et surtout détendue. MON PROBLEME aujourd'hui est de trouver un médecin psychiatre ou neurologue qui soit convaincu que l'hyper perdure chez l'adulte . je suis en région parisienne POUVEZ VOUS M AIDER MERCI[/QUOTE] [/QUOTE]
sandrine
Portrait de cgelitti
[QUOTE=Nicole] Bonjour,

C'est en voyant l'effet que la Ritaline et aujourd'hui le concerta a sur mon fils que j'ai compris que j'étais moi aussi hyper active. Mon enfance ressemble à la sienne. J'ai essayé la ritaline pendant un an et cela a été une revelation pour moi d'un seul coup tout étais facil. Au bout d'une année j'ai arrété le traitement pensant que je pouvais faire sans. Il y à un mois quand mon fils est passé au concerta j'ai pris une pilule pour voir et la encore tout devenais facil je me suis même en fin de journée sentie bien, heureuse et surtout détendue. MON PROBLEME aujourd'hui est de trouver un médecin psychiatre ou neurologue qui soit convaincu que l'hyper perdure chez l'adulte . je suis en région parisienne POUVEZ VOUS M AIDER MERCI[/QUOTE]
caroline
Portrait de cgelitti
Houps je me suis trompée.

C'est:http://fr.groups.yahoo.com/group/TDAH-de-pillii7

Bonne soirée.
carole L
Portrait de cgelitti
[QUOTE=louiza] j'ai un enfant ages de 8 ans qui est atteint de l'hyper activite sous traitement depuisl'age de 5 ans au stade ou qu'il en etait j'ai subit un vrai calvaire quand il etait petit maintenant son comportement va beaucoup mieux mais d'autre soucies intervient par exemple l'ecole je serais ravie de communiquer avec d'autres maman[/QUOTE]
carole L
Portrait de cgelitti
bonjour louiza
maman d un garçon herp.. qui a mai,tement 14 ans est traité depuis l age de 7 ans sous rilalin et maintement sous concerta je peu vous dire que cela soulage mais il y a toujours de gros problème au niveau scolaire
Veronique-Eva
Portrait de cgelitti
Bonjour,
J'habite en France, près de Genève. Mon fils de 9 ans souffre de trouble
de l'attention (syndrome deTHADA-trouble de l'hyperactivité avec déficit
d'attention) qui n'a pas été, dans un premier
temps, diagnostiqué par les nombreux médecins et psychologues que
nous sommes allés voir. Il n'est pas réellement "hyperactif", car de
l'extérieur, les gens ne remarquent rien. Par contre à l'école, les
professeurs se plaignaient de toutes sortes de choses et n'arrêtaient pas
de nous dire que notre fils était en échec scolaire. Il devait même répéter
son année. Les devoirs après l'école étaient un vrai calvaire et nous
n'arrêtions pas de nous énerver. Bien entendu, tout était
de notre faute!!!!! la grossesse du deuxième enfant que nous attendions
"perturbait" notre fils, j'étais trop nerveuse (nerveuse à cause de quoi?) et
j'étais à bout. Pourtant, nous formons avec mon mari et nos deux fils
une famille équilibrée et
heureuse. Je suis allée voir une pédiatre qui est spécialisée dans
l'homéopathie et dans les médecines douces, accompagnées de régimes
alimentaires. Après un long entretien, elle m'a convaincue que nous
étions intoxiqués au mercure (j'ai dû enlever plusieurs amalgame durant
ces dernières années et chaque fois, j'ai déclenché toutes sortes de
problèmes de santé plus ou moins chroniques (migraines, herpes
récidivant, candidose, acné, fatigue insurmontable, problèmes de
concentration, arthrites, etc...).Durant la grossesse, l'embrion "pompe"
60% des métaux lourds de sa mère, d'où l'intoxication de mon fils) J'ai
commencé alors un régime draconien sans gluten et
sans
produit laitiers. Ce régime a eu un effet assez positif sur mon fils , au
niveau de sa santé et de son comportement, par contre l'effet négatif fut
que mon fils se sentait "différent" et rejeté à cause de son régime
alimentaire. D'autre part, il est vraiment difficile, en dehors de la maison,
d'appliquer ce genre de régime astreignant. De mon côté, je continue à
appliquer ce régime sur moi-même, car chaque fois que je recommence à
manger normalement, je déclenche des atrhrites. J'ai alors essayé la
désintoxication. Nous avons ensemble, pris une cure de chlorella (algue
chélative qui draine les métaux lourds). Cela a été une catastrophe. Mes
problèmes de santé se sont décuplés(migraines, candidoses intestinale,
arthrites dans les genoux, côlon irritable, etc...) et mon fils se plaignait
de maux de
tête épouvantables. J'ai pris alors toutes sortes de renseignement,
navigué sur internet, rencontré des gens atteint du Thada ou ayant des
enfants atteints. J'ai décidé d'aller voir un neuro-pédiatre qui n'a à
nouveau dans un premier temps, rien décelé de spécialement anormal
chez mon enfant. Tous les tests de QI et de comportement étaient
absolument normaux.... J'étais à
bout. Sur mon insistance, nous avons essayé la ritaline sur mon fils et ce
fut un véritable miracle : 30 minutes après la première prise, l'enfant
"absent et
agîté" a cassé son cocon et la crysalide s'est transformée en papillon. Le
papillon a déployé ses ailes et nous a montré toutes les splendeurs des
ses couleurs.
J'étais alors suivie par une psychiatre et je lui ai expliqué ce qui venait
d'arriver. Elle m'a dit qu'au prémier instant où elle m'a vue elle a pensé
que je souffrais du syndrome de Thada mais qu'elle avait voulu attendre
l'instant opportun pour me prescrire la ritaline.Comme s'est un problème
qui se retrouve souvent dans la même famille et que mon fils répondait
au traitement d'une manière extrêmement positive (sans aucun effets
secondaires) il n'y avait pas de raison que cela ne m'aide pas également.
Cela fait maintenant 4 mois que je prends ce médicament (mon fils
depuis 6 mois). Je n'ai plus les
épouvantables coup de pompe en début d'après-midi qui me clouaient au
lit. Mes migraines ont quasiment disparu. Quand j'entreprends quelque
chose, je le fini et je mêne toutes mes
entreprises jusqu'au bout. J'ai commencé à mettre de l'ordre dans mes
affaires et dans ma vie. Ma santé va beaucoup mieux, j'ai moins de
crampes au ventre, je ne cours pas sans arrêt au toilettes (je me levais
parfois 15 à 20 fois la nuit pour faire pipi),j'ai plus d'énergie et j'ai
retrouvé la joie de vivre.
Pourtant, je persiste à douter.... Surtout lorsque j'entends des critiques et
que je remarque les réactions négatives au sujet de ce médicaments. Des
remarques comme : c'est une drogue, ton fils deviendra toxicomane ou se
suicidera à l'adolescence... tu lui apprends à prendre des drogues, tu lui
donnes de la chimie, tu le détruis....
Pourtant, mon fils n'a jamais été aussi heureux et bien dans sa peau.
Comme il le dit lui-même, il se concentre mieux, a rattrapé tout son
retard à l'école, se protège mieux des moqueries, est moins susceptible,
est devenu ordré et ne se demande plus pourquoi "il vit"....
J'en viens aux conclusions suivantes : toutes sortes d'études ont
démontrés que grand nombre de toxicomanes ou délinquant étaient
hyperactifs et que ce problème, non traité dans l'enfance entraîne ces
comportements. Je puis d'ailleurs avouer qu'avant le traitement, j'étais
angoissée, car je voyais mon fils se marginaliser, s'isoler, souffrir et
devenir associal. J'avais alors peur qu'il ne dérape dans l'adolescence qui
est une étape de toute façon difficile dans la vie. je préfère lui donner "un
stupéfiant" légal et sous contrôle médical maintenant, qui lui permet
d'aller mieux, de fonctionner comme tout le monde et de bâtir des bases
solides dans la vie, qui lui permettront de devenir un adulte épanoui et
heureux qui ne recherchera pas de l'aide dans les drogues ou dans
d'autres substances.
J'aimerais comprendre. Est-ce le mercure comme le prétendent certains
médecins qui perturbe le bon fonctionnement des échanges entre les
cellules de notre cerveau? Est-ce effectivement le champignon candida,
qui se développe dans notre intestin afin de débarrasser le corps du
mercure (le champignon capte le mercure), qui micro-perfore l'intestin
qui ne peut plus digérer correctement certaines substances comme le
gluten et la caséine (protéine du lait). Ces éléments mal digérés
viendraient "intoxiquer" notre cerveau et empêcheraient son
bon fonctionnement? C'est fort probable. En attendant, je n'ai pas trouvé
d'autre traitement qui nous aide à part la ritaline. Notre vie a totalement
et radicalement changé. Si quelqu'un est capable de me proposer un
traitement miracle qui pourrait, sans effets secondaires nous débarrasser
de nos métaux lourds, et que ce traitement serait d'un prix abordable (la
plupart des traitements ne sont pas pris en charge), qu'il se manifeste...
Je suis prête à tout essayer. En attendant, la ritaline nous aide à survivre...
Inuitegentille
Portrait de cgelitti

    C'est incompréhensible,vous avez raison. Au CANADA l'hyperactivite est aussi reconnue chez

Les adultes,beaucoup d'enfants grandissent,non?  hélas certains gardent ce trouble

Non,il ne disparaît pas subitement vers 12/13 ans...On est comme vous et moi ,fatigublé ,sans

Energie,très distraite,anxieuse car stressée tout le temps.Pour les femmes C la double peine.

Alors on nous vire de notre travail,on arrive pas a jongler avec la double journée,les enfants nous

Enervent même si on les adore,le conjoint s'en va...

En vieillissant c pire et on reste dans son coin,usée de fatigue et abrutie de calmants...

Merci de vos conseils j'aie déjà été sur ces sites mais ça n'est pas de vrais soins de proximité 

Allez sur TDHA adultes...mais bon,onn'y parle que de choses sur Paris,Lyon,Marseille..'

Je n'aie eu droit qu'au chômage  ou à la fatigue,au travail qui "bouffe" la vie et à l'incompréhension .   Je ne dit pas merci aux psy et neuros français. J'aurai due rester au Québec.   BATTEZ VOUS,Vous êtes jeune,et c'est TROP INJUSTE

Pages

Sujet vérouillé