cgelitti
Portrait de cgelitti

Bonjour, je décide d'écrire ici car je n'arrive pas vraiment à me confier à mon entourage. Voilà, ma mère est malade psychologiquement depuis plusieurs années. Je ne sais même pas quelle maladie elle a exactement, ni même le nom de celle-ci. La seule fois où on m'en a parler clairement c'est le jour où j'ai pu parler à son psychiatre quand elle a été internée la première fois après une tentative de suicide, la seule chose qu'il a su me dire a était : qu'elle "faisait des délires". J'y croyais pas au début, je pensais qu'elle était juste un peu dépressive. Mais il m'a expliqué rapidement qu'en fait elle était amoureuse de notre pasteur mais que ce n'était pas réciproque et qu'elle en faisait une obsession. D'après les recherches que j'ai pu faire, elle aurait des "délires d'érotomanie", mais il m'a aussi parlé du fait qu'elle pensait que tout le monde était contre elle, qu'elle se méfiait de tous, et là, toujours d'après mes recherches, elle aurait aussi le "délire de persécution". J'me rappelle vaguement de cette époque, mais ce qui est sur c'est que je la croyais dur comme fer quand elle me parlait de sa relation avec le pasteur. Mon petit frère y croyait aussi. En revenant plus en arrière j'me rappelle d'une histoire du même style où elle nous parlait d'une relation avec le mari de sa soeur, ça a fait toute une histoire car tout le monde y a cru. A un tel point que notre famille s'est brisée et que plus personne ne nous parlait. Et en y réfléchissant je me dis que cette relation là, elle a du l'inventer elle aussi. Enfin j'en sais rien, je n'sais pas à qui en parler, on en parle jamais clairement. Après sa 1ère TS il y en a eu d'autre, et également plusieurs autres internements sans qu'il y est pourtant de TS, mais je n'ai eu droit à aucun autre rdv avec son psy. Du coup je n'ai toujours pas de réponses à mes questions. J'étais moi aussi suivie à cette époque et ma psy, (qui était une psy spécialisée pour enfant/adolescents), n'a pas pu non plus y répondre car ce n'était pas son domaine. Mais depuis, les choses ont changés, j'ai l'impression que sa maladie évolue d'une manière différente, après ses périodes dépressives et tout ça, elle ne m'a plus reparlé d'un autre homme avec qui elle aurait sois disant une relation, elle a même eu un copain (un vrai) car il vivait chez nous, tout ça, donc bon, c'est que c'était vrai cette fois ci. Tout se passait plus ou moins bien, elle paraissait "normale" (p-e à cause du traitement qu'elle prenait, je sais pas). Aujourd'hui elle n'est plus avec celui-ci mais elle continue à paraitre "normale" du moins quand on sort dehors ou quand il y a des invités à la maison, enfin uniquement si se sont des personnes que l'ont ne voit pas souvent ou qu'elle ne connait absolument pas. Mais dès qu'on est seuls avec elle, elle a des attitudes bizarres, du style pendant un moment elle frappait la casserole à plusieurs reprises sans s'arreter avec le manche en bois (le machin pour remuer la sauce), on lui disait d'arreter mais elle continuait de plus en plus fort et on dirait que ça l'amusait. Mis à part ça elle paraissait normale. ça, ça a durer plusieurs mois puis d'un coup elle a arreter et elle a commencé à avoir un nouveau truc (qui est d'actualité) : elle nous pince tout le temps, moi et mon frère, dès qu'on est là, dès qu'on passe à coté d'elle, elle nous pince. Pareil : on lui dit d'arreter, elle continue et ça l'amuse. Puis parfois elle prend une voie d'enfant, on dit d'arreter, elle continue. Et pourtant en public ou en présence d'inconnu elle arrive à paraitre plus ou moins normale. Je n'comprend plus rien. Je sais pas ce qu'elle ... est sa maladie, son traitement, quoi qui la rend comme ça ? Et surtout, comment doit-on réagir ? Ces symptômes là, les plus récents n'ont rien à voir avec les délires d'érotomanie et tout ça. Donc je me demande ce qu'elle a, réellement. J'éspère obtenir des réponses qui vont m'aider à comprendre ce qui se passe vraiment, merci beaucoup.

PUB
PUB