franceline
Portrait de cgelitti
mon mari est décédé en novembre 2003 d'un cancer du poumon dû à l'exposition aux poussières d'amiante de 1974 à 1996, reconnu en Maladie Professionnelle par la CPAM après enquète.

Mais je me suis retournée contre l'employeur et ai contacté un avocat de la FNATH pour faire condamner l'employeur de mon mari. pour faute inexcusable ayant entrainé le décès. Nous sommes convoqués, mon fils et moi, au TASS (Tribunal des Affaires de Sécurité Sociales) en Mai 06. je passe sur la procédure pénible, la difficulté à obtenir des témoignages,(les gens ont peur)le lâchage des syndicats qui craignent pour leur survie. Je comprends tout celà et ne critique aucunement. mais je voudrais savoir si certain(e)s d'entre vous ont été confrontés à ce genre de procès, et le résultat obtenu ? je me sens très seule,fatiguée, à la fois pour assumer ce deuil, et pour faire face à un trust européen, aux yeux de qui une vie humaine n'est rien, une famille brisée une poussière qu'on efface d'une chiquenaude. je sais que c'est mon avocat qui prendra la parole, mais quand même, c'est douloureux au possible, et si j'avais quelques témoignages, ils seraient les bienvenus.

PUB
PUB