halte
Portrait de cgelitti
AFP 25.04.2006 - 13:21

Quarante-neuf personnes ont été identifiées comme ayant reçu des gélules amaigrissantes à base d'extraits thyroïdiens préparées par la même pharmacie parisienne et parmi elles, seize ont été ou sont encore hospitalisées, dont deux sont dans un état grave et une est décédée, selon la Direction générale de la santé (DGS).

"A ce stade de l'enquête, il n'est pas certain que toutes les personnes à qui ces gélules ont été prescrites et délivrées par cette pharmacie aient pu être jointes", indique la DGS mardi dans un communiqué

Les personnes traitées par ces gélules doivent arrêter de les prendre immédiatement, consulter leur médecin et se signaler au 06 85 33 36 20", souligne la DGS.

"Il s'agit de gélules de petite taille, blanches et bleues, en flacon de plastique cristal, fermé par un bouchon blanc, étiqueté avec le nom et l'adresse de la pharmacie Demours, et un numéro de préparation : 111.300".

Mais, "contrairement à ce qui a été dit précédemment, l'étiquette ne porte pas la mention de la nature du produit ce qui a pu laisser penser aux personnes à qui il a été prescrit qu'il s'agissait de substances de type homéopathique, phytothérapeutique, etc", relève la DGS.

"A ce jour, 49 personnes ont été identifiées comme ayant reçu des préparations d'extraits thyroïdiens préparés par la pharmacie Demours (Maizil), située 80 rue de Prony à Paris 17e et parmi elles, seize ont été ou sont encore hospitalisées, dont deux sont dans un état grave et une est décédée", précise-t-on de même source.

Selon l'enquête "certaines de ces personnes recevaient d'autres préparations magistrales en gélules, délivrées par cette même pharmacie et qui, associées aux gélules d'extraits thyroïdiens, sont susceptibles d'en aggraver les effets", rappelle-t-on.

Le Pr Didier Houssin, directeur général de la santé, tiendra un point presse mardi à 16h30 au ministère de la Santé sur le sujet.

PUB
PUB