Début de grossesse : tout savoir sur les examens

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 20 Avril 2001 : 02h00
-A +A
Afin qu'aucun obstacle ne vienne troubler cette merveilleuse phase de votre vie, vous allez devoir vous soumettre à de nombreux examens, le premier étant une prise de sang pour confirmer votre maternité grâce à la détection des hormones bêtaHCG. Ensuite, échelonnées sur les neuf mois de grossesse, sept consultations obligatoires sont nécessaires pour évaluer votre santé et celle de votre futur bébé. Au cours de chacune de ces visites, un examen clinique sera pratiqué (poids, tension artérielle, petits maux …) et votre médecin sera amené à vous prescrire des tests. Certains, obligatoires, permettent de détecter des maladies identifiées comme responsables de malformations foetales, d'autres, facultatifs, sont vivement recommandés.

Des tests sanguins : obligatoires

Dès le début de grossesse :

  • les groupes sanguins (A B O, rhésus, Kell) sont déterminés ;
  • trois maladies infectieuses sont recherchées : la syphilis, la rubéole, la toxoplasmose. Si vous n'avez jamais contracté la rubéole ou la toxoplasmose, les examens seront répétés tous les mois car ces pathologies sont susceptibles d'entraîner des malformations fœtales ;
  • la présence d'anticorps irréguliers est explorée. Elle sera renouvelée trois fois si vous êtes rhésus négatif afin de détecter dans votre sang des anticorps dirigés contre les globules rouges (hématies) du fœtus. Si c'est le cas, un traitement vous sera administré, notamment au moment de l'accouchement, afin de contrer la maladie hémolytique du nouveau-né.

Au 6ème mois :

  • un test de l'hépatite B est réalisé. Si vous êtes positive, une simple vaccination du bébé dès sa naissance empêchera la contamination de votre enfant ;
  • un hémogramme est réalisé. Il donne une analyse précise qualitative et quantitative de votre sang.

Des analyses urinaires : indispensables

Au minimum une fois par mois :o une albuminurie est pratiquée car la présence d'albumine dans les urines peut révéler une affection particulièrement dangereuse pour vous et votre enfant (toxémie gravidique) ;o une glycosurie est recherchée car la présence de sucre dans les urines représente un marqueur du diabète, une affection susceptible de compliquer l'accouchement.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 20 Avril 2001 : 02h00
A lire aussi
Grossesse et examens médicaux Publié le 26/05/2004 - 00h00

La grossesse n'est pas une maladie. Pourtant, de nombreux examens médicaux sont effectués tout au long de son déroulement, même si tout se passe bien. C'est pour certaines femmes, une source d'angoisse. Effectivement, ça n'est pas une sécurité absolue, ni l'assurance d'une grossesse parfaite,...

Le certificat médical prénuptial Publié le 23/04/2001 - 00h00

Avant la célébration du mariage, la loi impose aux futurs époux de fournir un certificat médical prénuptial. Délivré par un médecin, il mentionne la réalisation de plusieurs examens cliniques et sanguins.

1er mois de grossesse : premiers bouleversements Publié le 06/03/2006 - 00h00

La grossesse est la plus belle aventure de la vie. L'annonce d'une grossesse est un moment très intense : ça y est, dans 9 mois, vous serez maman ! Quelles sont les grandes étapes du premier mois de grossesse ? Test de grossesse, test sanguin de confirmation de grossesse, première visite chez le...

Plus d'articles