Ce billet fait partie du blog "Le blog de la Rédaction".

David Servan-Schreiber est mort. Ses livres sont plus vivants que jamais

Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 26 Juillet 2011 : 14h12
Mis à jour le Lundi 01 Août 2011 : 14h12
-A +A

David Servan-Schreiber est parti ce dimanche soir en nous laissant face à ce vide que génèrent les personnalités particulièrement exceptionnelles. Heureusement il nous a laissé ses 3 livres, chacun riche de nombreux conseils à méditer et à faire siens.

Les livres de David Servan-Schreiber sont vraiment exceptionnels. Ils nous conseillent inlassablement pour mieux réussir notre vie. En effet, pour David, tout est lié : la tête qui dépend du corps, le corps qui dépend de la nature et la nature qui dépend de nous. « Peut-on être en bonne santé sur une terre malade ? » aimait-il à dire. En tout cas, lui n’avait pas le choix : un cancer du cerveau, le plus terrible qui soit, le menaçait constamment depuis près de 20 ans. Alors il ne pouvait rien négliger et il a mis toute son énergie à comprendre comment mieux vivre, mieux lutter et être toujours plus heureux. Cette quête a produit 3 livres, chacun avec ses messages clés.

Guérir : le stress, l'anxiété et la dépression : Sans médicaments ni psychanalyse

David Servan-Schreiber a été un psychiatre de terrain, responsable d’un centre de médecine intégrative à Pittsburg (USA) et participant à de nombreuses missions humanitaires comme au Kossovo. Il a vu de nombreuses personnes cassées par la maladie, la dépression, les accidents, la guerre. Il voulait être efficace, soulager, aider à vivre et à revivre. D’où son intérêt pour toutes les nouvelles thérapies plus efficaces dans ces cas critiques que les interminables psychanalyses ou les traitements antidépresseurs au long cours.

Ceux qui l’ont caricaturé n’ont retenu que la promotion des oméga-3 (assurément très efficaces, notamment en prévention de la dépression chez les femmes enceintes). Pourtant, dans Guérir, il explique aussi l’importance fondamentale du sport et de l’activité physique, car la tête n’est rien sans le corps. Il montre ainsi que 3 séances de sport par semaine font mieux que du Prozac ! Dans Guérir, David Servan-Schreiber montre aussi à quel point la communication est essentielle (il appliquait les préceptes de la communication non violente de Marshal Rosenberg). Et il nous introduit à l’EMDR, technique si efficace en cas de souffrance post-traumatique. Vous l’avez compris, David cherchait à soulager vraiment et durablement.

Anticancer : Prévenir et lutter grâce à nos défenses naturelles

David Servan-Schreiber a aussi été un grand malade, ceux que les médecins condamnent en leur calculant une espérance de vie très limitée. Son cancer du cerveau, diagnostiqué alors qu’il n’avait que 31 ans, était l’un des plus terribles qui soit : une à trois années au mieux. Il aura vécu presque vingt ans une aventure formidable qui l’a amené à devenir l’un des médecins les plus connus au monde.

Dans Anticancer, David Servan-Schreiber explique tout ce qu’il a découvert et appliqué ce que l’on peut avantageusement utiliser en complément des traitements traditionnels. Car pour lui, tout compte : suivre les meilleurs traitements et avoir la vie la plus saine possible. Là encore, ceux qui l’ont caricaturé n’ont retenu que les framboises et les brocolis (assurément efficaces eux aussi). Pourtant dans Anticancer tous les aliments y passent, ainsi que les façons de les cuisiner et de les combiner. L’activité physique tient aussi une place essentielle, aujourd’hui largement démontrée. Vivre sainement sa vie, c’est également pour David accorder toute sa place à notre équilibre psychique. D’où l’importance de la pratique quotidienne de la cohérence cardiaque, de la sieste, de la méditation en pleine conscience. Anticancer, est l’un des livres santé les plus complets qui soit, que l’on ait ou non un cancer.

Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 26 Juillet 2011 : 14h12
Mis à jour le Lundi 01 Août 2011 : 14h12
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
A lire aussi
Anxiété et dépression : quelles sont les différences ? Publié le 22/09/2004 - 00h00

Les deux troubles psychologiques les plus fréquents sont l'anxiété et la dépression. Ils peuvent d'ailleurs être associés et l'on peut ainsi souffrir des deux à la fois ! C'est peut-être pour cela qu'en cas de mal-être, on peut avoir tendance à les confondre. Alors, comment les repérer ?

Plus d'articles