Dans votre assiette : la poire

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 12 Février 2003 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 09 Décembre 2011 : 13h29

Lorsque sa chair fond dans la bouche, ce peut être un moment de pure volupté. On la consomme surtout en hiver car le choix de fruits n'est pas grand en cette saison. Mais la poire se présente sous différentes variétés que l'on trouve toute l'année.

© getty

La poire au fil des temps

On a retrouvé ses pépins dans nombre de sites préhistoriques. La poire est le fruit du poirier, arbre originaire d'Asie Mineure et de la famille des rosacés. Il y poussait alors à l'état sauvage. Grâce aux oiseaux migrateurs qui semaient leurs déchets un peu partout, le poirier s'est implanté en Europe. Sa culture aurait démarré en Chine, plus de 4000 ans avant Jésus Christ.

Les Grecs étaient friands de ce fruit si l'on en croit Homère qui l'a nommé "cadeau des Dieux". Quant aux Romains, ils la consommaient de toutes façons : crue ou cuite ou séchée au soleil. Ils en tiraient aussi une boisson fermentée. Ils cultivaient fort bien le poirier ayant appris à le tailler et à le greffer. C'est ainsi qu'ils créèrent de nombreuses variétés : il y en avait soixante différentes à la fin de l'empire romain, en 476 après JC. Ils en firent bénéficier les pays de leurs conquêtes. Mais, si l'on en juge par les noms qu'elles portaient, les poires ne devaient pas être terribles : au Moyen Age, il y avait la "Caillou rosat", la "Poire d'angoisse".

Au 16e siècle, seize variétés existaient, répertoriées par Charles Estienne en 1530. Plus tard, Louis XIV, friand de ce fruit en fit cultiver dans son célèbre potager sous la direction de Jean de la Quintinie. Mais il faut attendre le 18e siècle pour qu'elle s'améliore vraiment grâce aux travaux d'un moine belge, Nicolas Hardenpont. Lors de leur sacre à Reims, Louis XV, Louis XVI et Charles X reçurent une coupe de champagne et une poire. Jusqu'au 16e siècle, on la servait dans les grands repas pour se rafraîchir la bouche, avant le fromage. D'où l'expression "entre la poire et le fromage".

Les variétés de poires

Fruit oblong et renflé du côté opposé à la queue, la poire a une peau jaune, brune ou verte. Sa chair varie selon les variétés : blanche fondante et fine ou bien légèrement granuleuse. Plus de 2000 sortes de poires existent. Mais une dizaine seulement sont commercialisées, cultivées surtout dans le Val de Loire, le Sud-Est et le Sud-Ouest de la France.

  • Guyot : fruit assez gros, peau vert clair et jaune à maturité. Chair sucrée et juteuse. Saison : juillet à septembre.
  • William : fruit moyen à la peau jaune. Chair fondante juteuse et très parfumée. Saison : août à octobre.
  • Beurré Hardy : fruit à la peau épaisse, verte. Chair très fine, très parfumée et fondante. Saison : septembre à décembre.
  • Alexandrine : fruit moyen à la peau lisse et fine, jaune foncé. Chair ferme, blanche, très fine. Saison : septembre à novembre.
  • Louise Bonne : fruit petit et allongé, vert jaune à la peau fine. Chair ferme peu juteuse, un peu acidulée. Saison : septembre à novembre.
  • Comice : fruit assez gros, peau jaune pâle à vert jaune. Chair fine et blanche, fondante et sucrée. Saison : octobre à février.
  • Conférence : fruit allongé, ventru à la base, peau épaisse et vert bronze. Chair fine et légèrement rosée, juteuse, sucrée et un peu acidulée. Saison : octobre à mi-mai.
  • Passe-Crassane : fruit assez rond, peau jaune, épaisse et rugueuse. Chair assez granuleuse mais fondante et très juteuse. Saison : décembre à mai.
  • Angélys : nouvelle variété mise récemment au point et implantée en 2000. Peau épaisse, chair fine et sucrée. On la trouvera bientôt tout l'hiver.

Les variétés spécifiquement à cuire, comme la "Poire de curé, la "Belle angevine" ont pratiquement disparu : on les rencontre parfois sur les marchés de campagne.On trouve aussi des poires venant d'Allemagne, d'Argentine, d'Afrique du Sud et d'Australie.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 12 Février 2003 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 09 Décembre 2011 : 13h29
A lire aussi
Pourquoi vous devez manger des poiresPublié le 09/03/2016 - 22h04

Tout simplement parce que vous n’avez toujours pas vraiment un grand choix en matière de fruits de saison !Et que les poires sont en pleine forme en ce moment sur tous les marchés.Et qu’elle sont délicieuses.

PoirePublié le 22/06/2001 - 00h00

Fruit de la même famille que la pomme et l'abricot (les rosacées), très fragile, la poire est toujours à traiter avec précaution. Quand elle est bien mûre, de qualité, sa dégustation peut être un grand moment de gourmandise.

PêchePublié le 22/06/2001 - 00h00

La pêche est un fruit d'été qui se caractérise par une chair moelleuse et juteuse. Malheureusement, ça n'est, hélas, pas toujours le cas.

RaisinPublié le 22/06/2001 - 00h00

La vigne dont le raisin est le fruit pousse en Europe occidentale depuis l'aire tertiaire. On a toujours consommé du raisin et on a sans doute toujours bu du vin puisque l'on a retrouvé les traces de cette boisson fermentée dans les cultes anciens.

Plus d'articles