Maritchou13
Portrait de cgelitti
Bonsoir à tous.

Bien que j'aie déjà subi trois cystoscopies (une sous anesthésie complète mais les deux précédentes normalement anesthésie locale), j'en ai gardé des souvenirs tellement désagréables et en plus l'urologue que je connaissais alors mettait souvent tellement de temps à nous faire parvenir, quand il voulait bien, le compte-rendu, que j'aimerais bien savoir si certains parmi vous ont passé cet examen (de préférence parmi les femmes) : théoriquement, l'anesthésie locale suffit-elle à endormir assez ? Combien de temps ça dure quand c'est pratiqué dans des conditions normales ? Est-il possible oui ou non par ce biais de comprendre les raisons d'hématurie persistante (sang dans les urines) et-ou de l'incontinence urinaire d'effort ? Bref, je vous serais très reconnaissante si vous acceptiez de m'apporter témoignage, infos, encouragements, remarques... Merci d'avance de vos lumières et de tout ce qui pourrait soit me rassurer soit au moins me préparer dans de meilleures conditions, il est fort probable en effet que je subisse à nouveau cet examen dans le courant du mois ; le 8 je verrai la néphrologue et c'est elle qui décidera si je dois revoir ou non un urologue. Merci de vos réponses.

Bonne soirée et bien cordialement à tous et toutes,

Maritchou13.

Maritchou13
Portrait de cgelitti
Bonjour à toutes et tous.
Puisque j'étais venue vers vous en demande et paniquée, maintenant je viens vers vous mais pour vous raconter les conditions de ma cystoscopie et le résultat.
Alors voilà, déjà l'examen lui-même s'est vraiment déroulé dans de bonnes voire très bonnes conditions : un peu impressionnant car c'était un bloc opératoire, mais francement, on m'a fait prendre une position relativement confortable grâce à deux "choses" spéciales placées sous les jambes (pardon mais étant non-voyante je ne peux guère décrire), surtout l'anesthésie locale a cette fois eu bien le temps d'agir, et le service avait bien été alerté à l'avance sur mon allergie au latex. J'ai même eu droit à un appareil souple, normalement réservé aux hommes ; j'ignore la raison de cette faveur mais j'avoue que j'ai apprécié ! L'examen s'est passé presque comme une fleur. Mais la fleur a commencé à sentir beaucoup moins bon, déjà, quand le médecin a dit, après avoir trouvé d'abord que ma vessie était normale, "Oh, votre vessie répond bizarrement", et puis il a rapidement expliqué que je devrais voir un de ses collègues dans un autre hôpital. Et puis, au second test où j'ai dû tousser au moment où je n'en pouvais vraiment plus mais sans serrer les fesses, là c'est l'équipe qui a eu la surprise d'une belle giclée : la plus grande partie de l'eau ayant servi à me remplir la vessie est partie presque d'un coup et sans pouvoir s'arrêter, je ne vous raconte pas le drap de la table come il a été bien mouillé et souillé ! ! ! Et puis j'ai demandé d'autres explications pour en savoir plus.
C'est là que les "vraies surprises" ont commencé... D'abord j'ai eu la surprise d'apprendre que je souffre d'incontinence mixte complexe, c'est-à-dire à la fois par impériosité et instabilité. D'autre part, l'urologue pense que le nerf vésical a probablement été lésée au cours d'une ou plusieurs interventions liées à mon endométriose... Merci, sacré cadeau si c'est vrai ! Bref, il m'envoie vers un spécialiste référent régional pour ce type d'incontinences complexes. J'imagine que c'est peut-être lui qui pourra m'éclairer sur mon taux beaucoup trop élevé d'hématies et de sang dans les urines, et c'est lui aussi qui prendra la décision éventuelle de faire ou non l'urétéroscopie, initialement demandée par la spécialiste des reins mais pas faite. Mais pourra-t-il faire quelque chose si le nerf vésical est réellement lésé ? ? ? Vraiment à tout hasard, une femme parmi vous aurait-elle des problèmes comparables à ce que je viens de décrire ? Si oui, un immense merci d'avance de me dire ce qui a pu ou non être fait pour y remédier... Bref, mon parcours médical n'est pas fini, loin s'en faut, mais je sais au moins que je 'ai a priori plus de lésions d'endométriose, mais aussi que tout n'est pas dans ma tête et qu'il existe bien des problèmes réels, et en plus, par chance, cet hyper-spécialiste référent connaît bien le gynéco qui me suit, je trouve que c'est un très bon point pour moi !
Merci de votre patience pour ceux et celles qui auront tout lu, merci de vos éventuelles infos pour la suite, en tout cas maintenant je sais qu'une cystoscopie peut aussi se dérouler dans des conditions tout à fait satisfaisantes et j'aurai désormais moins peur de cet examen proprement dit ! Cela peut peut-être rassurer aussi d'autres qui voudraient en savoir plus sans trop oser demander, comme ce fut longtemps mon cas.
Bonne journée et cordialement à tous,
Maritchou13.
Maritchou 13
Portrait de cgelitti
Bonjour   à   toi,
               moi   je dois en   passer   une  & nbsp;dans    pas grand temps   et j,avoue que tu m'a   fais   peur avec ce test.
           J'ai eu beaucoup   de sang   dans   mon  & nbsp;urine durant 24 hres   et   on m,a donné   du cipro   pour 10   jours.(antibiotique) J,ai   une echographie demain   et   je verrai l,urologue   dans 2 semaines. Mais   je pense que mon   problème   se situe aux reins.As-tu   eu   un &nb sp; problème semblable?

              bye   bye Thérèse
Maritchou13
Portrait de cgelitti
Bonjour, en particulier à la persone qui m'a répondu mais dont je n'ai pas compris le nom en raison de mon double handicap cécité et demi-surdité.
Je ne comprends pas de quel problème tu parles pour te dire si j'ai le même oupas... Ce que je sais, c'est que j'ai eu deux piélonéphrites, des infections urinaires à répétition que je ne compte même plus, et presque toujours trop de sang dans les urines... J'ai justement vu l'urologue mardi, cette fois c'est sûr je n'échappe pas à la cystoscopie, mais la description qu'il m'en a faite me semble beaucoup plus supportable que ce que j'ai déjà vécu ! Lui, il compte mettre le produit anesthésiant-local, attendre environ 10 minutes et pratiquer l'examen seulement quand le produit aura eu bien le temps d'agir. Ouf ! En plus, il espère pouvoir tenter, en même temps, d'évaluer l'étendue et la nature de mon autre souci, d'incontinence urinaire d'effort, et verra donc ce qu'il peut proposer comme solution. Ah, s'il pouvait vraiment essayer de faire d'une pierre deux coups, alors là, bravo, formidable ! L'examen est prévu pourmercredi après-midi. Mais j'ai dû faire une analyse d'urines plus tot que prévu car l'edxamen doit être effectué sans la moindre infection ; et là, mauvaise surprise : l'analyse n'est pas encore franchement mauvaise, mais déjà plus tout à fait bonne, donc encore un traitement "de nettoyage" pour être tranquillle...
Pour le moment j'échappe de justesse, peut-être provisoirement d'ailleurs, à un examen qui a pourtant été demandé par la néphrologue, mais qui doit se pratiquer sous anesthésie générale, l'urologue cherche donc à éviter. On verra si on peut vraiment s'en passer ou non... Suite de mes aventures mercredi après-midi ou juste après, mais je n'ai plus autant de temps en ce moment pour le forum, alors ne t'inquiète pas si je tarde à réagir, excuse-moi de mon intervention un peu tardive. Bon courage à toi et bon week-end ou le meilleur possible ; peut-être d'aillleurs as-tu déjà le résultat de ta propre cystoscopie ?
Bien cordialement à tous,
Maritchou13.
Sujet vérouillé