mathiss
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Voilà, depuis 2 semaines je prends un antidépresseur appelé Cymbalta, qui fait partie de la nouvelle génération des AD, et qui agit sur la sérotonine et sur la noradrénaline.

Après quelques jours un peu difficiles à cause des effets secondaires, tout va bien. J'attends maintenant que se manifestent les effets positifs.

J'aimerais avoir des témoignages de personnes qui utilisent ce même AD:

- durée des effets secondaires?

- combien de temps avant que se manifeste une nette amélioration?

- a-t-il un effet sur la libido?

Par avance merci à ceux qui voudront bien me répondre en apportant leur témoignage...

Bon courage à tous

Anonyme
Portrait de cgelitti
non pas encore ,mais j'ais pris rendez vous chez un psychothérapeute ,j'espere qu il pourra m'aider.Car la je suis au fond du gouffre ,j imagine pas tomber plus bas.
Je sais pas si ca vien du medoc (cymbalta )ou de la depression ,mais par moment ca va plus ou moin bien et d'autre ,idée noir,rien envie de faire , dormir 20h par jour,pas bien couché ,pas bien debout ,pas bien assis ,pas bien du tout.Si l'AD ne donne pas deffet possitif rapidement je crois que je vais l'arreter!!
Merci emmanuelle de m'avoir repondu .
Christine
Portrait de cgelitti
Demain, je vais aux obsèques du père de mon amie d'enfance a qui l'on a prescrit du CYMBALTA depuis 3 semaines pour des douleurs aux doigts et aux pieds car il était diabèthique.
le CYMBALTA est aussi prescrit pour les douleurs périphériques des personnes diabètiques.
Sans que rien ne le laisse présager, cet homme qui n'a jammais eu d'antécédents dépressifs s'est PENDU dans son jardin à 71 ans.
On peut lire dans les effets secondaires, des risques d'idée et de SUICIDE.
Les cas semblent rares mais lorsqu'ils tombent sur vous, c'est plus qu'intolérable. Une famille est brisée car elle a été mal avertie.
Je n'ai pas lu un seul témoignage sur ce sujet.
Les divers témoignages sont de personnes soignées de dépression.
Y a t'il eu parmis vous des cas de pensées ou bien d'actes suicidaires suite à ce traitement ?
Et surtout parmis les patiens qui sont traités pour des douleurs périphèriques d'origine Diabètiques.
Merci de vos témoignages, une famille a besoin de comprendre!
gilberte
Portrait de cgelitti
je commence mon 2 mois avec symbalta plus de douleur lombaire pas d effet segondaire j ai perdu du poids mon appetit est est restreint je refais du sport je ne pouvait plus cause de douleur   je revie pour moi c est merci   bisous a tous
triboulot
Portrait de cgelitti
bonsoir


Quelques vidéos pour montrer ce qu'est l'enfer pour sotir de ces drogues dures très addictives que sont les antidépresseurs :



http://www.youtube.com/watch?v=rjmmMRLkCTE&feature=player_em bedded

http://www.youtube.com/watch?v=QCLcXx1wftQ&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=Pf2lPDJ-jL4
Sandra
Portrait de cgelitti
Moi je prends cymbalta depuis 2 jours, à l'heure ou je vous écris, j'ai de la peine à me concentrer pour lire mais aussi pour écrire, je suis constamment fatiguée,j'ai beaucoup de nausées, les mains/pieds et la machoire inférieur qui tremble! Je ne me sens tout sauf bien!!! J'ai presque l'impression d'être une larve...
loïc
Portrait de cgelitti
Bonsoir à tous
Aprés plusieurs stades dépressifs depuis plusieures années,par moment ma vie était un vrai calvaire, peur d'aller vers les personnes que je ne connaissais pas.Je
me forçais à tenir mes journées de travail en essayant de cacher mon mal-être, mes douleurs, ma fatigue permanente , Les crispations musculaires,angoisses, acouphènes, puis à force de résister une crise de tétanie est intervenue qui ma literalement mis ko.Je prenais avant du bromazépam 6 mg 2 fois par jour.
Depuis mon médecin m'a prescrit un nouveau médicament cymbalta 30 mg en + du bromazépan habituel. Après beaucoup de repos l'effet de cymbalta est apparu environ 4 semaines après.
maintenant je me sens beaucoup mieux.
Un conseil, surtout éviter l'alcool qui est très néfaste pour cette maladie. Faire de la relaxation, sport de pleine air, penser positif même que je sais que c'est très dur mais il faut se battre. Ne pas rester seul.
Il y a que nous même avec beaucoup de volontés qui puissions nous guérir.

SARAH
Portrait de cgelitti
Bonjours,

depuis 4 semaines je prends du lyrica 600mg et depuis deux jours du cimbalta et je souffre toujours, je dois passer une irm cerebrale je 8 janvier 2008

car je souffre de la racine des cheveux, et du squelette
mon neurologue demande des examens mais je suis tourjours dans la souffrance et je ni comprend rien maintenant j'ai un nouveau traitement.
virginie
Portrait de cgelitti
continue et ne te décourage pas, je peux d'affirmer que c'est le seul médicament qui m'a permis de reprendre goût au quotidien sans que toutes ces douleurs me poursuivent. J'ai malgré cela de la mélancolie et le quotidien reste difficile à vivre, mon neuro m'a prescrit 120 mg/jour je les supporte bien mais j'ai difficile à avoir l'envie d'avoir envie.
Domi
Portrait de cgelitti
oui je vais voire une psy, elle est aussi infirmière, moi je la consulte que comme psy. Cela va faire 3 ans au mois de Juin de cette année.
Bonne Nuit
Franceska
Portrait de cgelitti
Bonjour,
Je viens alimenter le groupe des mécontant(e)s...
Il m'a été prescrit Cymbalta dans l'indication "depression".
Je prends mon tout premier comprimé vers midi au moment du repas, comme recommandé. 13h, nausées, 13h15 allongée sur le canapé à ne pas comprendre mon soudain état ébrieux.
Je demande à ma fille de me laisser me reposer et je suis alors en proie à des strismus (crispation de la machoire) ainsi que de crispations musculaires au niveau des mains puis rapidement des orteils qui se recroquevillent. J'appelle un ami médecin (mon prescripteur) qui se précipide à mon domicile alors que je tente, en ligne avec lui de lui expliquer ce qu'il m'arrive (difficile de parler la bouche fermée !). Il arrive, un peu paniqué et tente vainement de me déplier les bras. Tout mon corps se contracte, je fini en boule sur le canapé d'où d'ailleurs je tombe alors que je vomis le contenu de mon estomac (désolée pour les détails). Je vais restée crispée ainsi pendant 3h... je fini épuisée, comme si j'avais passé l'après midi à courrir !
Ca me reprendra le soir, et le lendemain. Seul des myorelaxants auront raison de mes crampes. AUjourd'hui encore, il m'arrive d'avoir des flexions incontrôlées au niveaux des doigts et orteils.
Mon ami médecin a signaler mon cas à la pharmacovigilance... et une chose est certaine, il ne prescrira plus jamais ce traitement qu'il m'avait d'ailleurs prescrit pour la première fois !
J'ai fais ce qu'on appelle UNE SYNDROME SEROTONINERGIQUE MAJEUR ! Merci Cymbalta !!!

EN tous cas pour moi, c'est une belle cochonnerie !
J'ai cru rester définitivement comme ça !

Pages

Sujet vérouillé