Course à pied de loisir

Publié par Dr Gérard Porte le Vendredi 22 Mars 2002 : 01h00
Mis à jour le Mardi 07 Juillet 2015 : 16h50
-A +A

Course à pied : caractéristiques, particularités

La course à pied se différencie de la marche car elle est constituée d'une succession de sauts (dans la marche, il existe un contact permanent avec le sol). Dès lors, elle soumet l'organisme à des micro-traumatismes répétés : appel et réception à chaque pas, ce qui explique certains des problèmes rencontrés.

Bienfaits et contre-indications de la course à pied

La course à pied de loisir est une activité physique d'endurance.

Elle est bénéfique pour les appareils cardiovasculaire et pulmonaire :

  • ralentissement du cœur au repos et à l'effort,
  • amélioration de la circulation sanguine,
  • stabilisation des chiffres de tension artérielle,
  • meilleure tolérance aux efforts,
  • apparition moins rapide de l'essoufflement à l'effort.

Elle constitue un excellent moyen de lutte contre les facteurs de risque cardiovasculaire.

Elle améliore le tonus musculaire et la souplesse articulaire, en particulier au niveau des membres inférieurs.

La course à pied, comme la marche, ne présente pratiquement pas de contre-indication si ce n'est les problèmes articulaires (arthrose au niveau des membres inférieurs par exemple) et les problèmes de dos.

Elle est utilisée comme moyen de réadaptation cardio-pulmonaire à l'effort. Elle n'est donc pas contre-indiquée dans le cadre de certaines affections cardio-pulmonaires mais c'est alors le cardiologue ou le pneumologue qui doivent donner leur autorisation. Ils demandent généralement de limiter l'intensité de l'effort par la surveillance du pouls grâce à un cardio-fréquence-mètre et la non-apparition de l'essoufflement.

Guide: 

Publié par Dr Gérard Porte le Vendredi 22 Mars 2002 : 01h00
Mis à jour le Mardi 07 Juillet 2015 : 16h50
A lire aussi
Plus d'articles