• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    1 avis
  • Astuces (0)

La courge à la mode ?

Article publié par le 15/03/2013


La courge à la mode ?

C'est la doubeurre ! Aussi appelée courge butternut.

C'est une petite courge musquée, allongée dont la chair orange est très tendre  (d'où son nom) et a un délicieux petit goût de noisette.

Quand elle est très jeune, vous pouvez même la manger crue, râpée ou en fines tranches coupées à la mandoline.

Sinon, la doubeurre se fait volontiers sauter et s'accommode classiquement en purée (avec du lait de coco, c'est pas mal du tout !) ou en potage.

Côté nutrition, comme toutes les courges orangées, elle regorge de carotènes antioxydants, ce qui est toujours bon à prendre.

Elle contient aussi pas mal de fibres et, toujours comme toutes les courges, est très pauvre en calories.

N'oubliez pas que la soupe quotidienne est un atout minceur.  Donc, allez-y pour une bonne soupe de doubeurre !

 

Paule

Article publié par le 15/03/2013

Ce billet fait partie du blog de Paule Neyrat, Le blog de Paule

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
Voir aussi les billets de blog :
Asperges vertes rôties aux olives noires

Par Paule Neyrat, Diététicienne le 4/04/2014 07:54

  • rating
  • rating
  • rating
  • rating
  • rating

Pour 4 personnesGrattez 2 bottes d’asperges vertes, et éliminez toute la partie dure et fibreuses des tiges. Lavez ces asperges puis coupez les têtes sur 7 cm de hauteur environ et recoupez le reste ...

Comment bien éplucher et cuire les asperges sans les massacrer ?

Par Paule Neyrat, Diététicienne le 3/04/2014 09:11

  • rating
  • rating
  • rating
  • rating
  • rating

Les grosses asperges blanches ou violettes s’épluchent, en partant de la tête, avec un couteau économe. Les vertes qui sont plus petites et plus tendres se grattent un peu, juste pour enlever les ...

Un plat de champignons de Paris ?

Par Paule Neyrat, Diététicienne le 19/03/2014 05:02

  • rating
  • rating
  • rating
  • rating
  • rating

Le champignon de Paris se nomme ainsi parce qu’à l’origine, il était cultivé dans les catacombes et les carrières parisiennes qui fournissaient obscurité, humidité et température constantes ...