Marie
Portrait de cgelitti
Bonjour a tous et a toutes.

Je voulais vous exposer mon problème.

J'ai 42 ans je suis mariée depuis 25 ans et j'ai 3 enfants.

Mon mari est alcoolique depuis plus de 10 ans et nos moments de tendresse se font rares.

Chaque fois que nous avons des rapports sexuels c'est toujours vite fait bien fait alors que moi je ressents le besoin de tendresse.

L'égoïsme est total et il ne pense qu'à son plaisir a lui.

Ce que je ressents moi a très peu d'importance. C'est devenu une routine insupportable et a chaque fois je sais comment ca va se passer car il n'y a jamais de diversité.

Il y a quelques temps j'ai trouvé quelqu'un sur internet qui me parait bien. Il est aussi marié et des enfants mais il voudrait que l'on passe des moments merveilleux.

Me dit qu'il me fera ressentir ce que je n'ai jamais eu. Je me suis mariée a 18 ans et je n'ai connu que mon mari jusqu'a aujourd'hui. j'ai toujours été fidèle mais parfois je ressents le besoin de connaitre autre chose que cet homme pourrait m'offrir bien évidement dans le secret car il est hors de question de divorce ou séparation de part comme de l'autre.

Nous ne voulons surtout pas mettre nos couples en danger mais j'hésite.

Quant a savoir si j'aime encore mon mari, je me pose beaucoup de questions.

Est-ce encore de l'amour? Certainement. En tout cas je dois tenir ne serait-ce que pour nos enfants. Le dialogue est devenu inexistant et chaque fois que j'aborde le problème de l'alcool il se refferme comme une huitre et ca fini par du monologue.En plus il nie sa maladie et ne veut pas se faire soigner. Toutes les tentatives ont été vaines.

C'est une situation qui n'est pas facile du tout et je ne sais pas si je dois accepter l'offre qui me fait cette parsonne a savoir : vivre des moments merveilleux.

N'ais-je pas le droit au bonheur?

Dois-je finir ma vie en ayant eu un seul et unique homme dans ma vie?

J'aimerais avoir votre avis sur la question et savoir si je dois franchir le pas et fauter.

Avoir des sensations que je n'ai jamais eu serait merveilleux mais cela vaut-il la peine?

Si jamais je le trompe est-ce que je vais culpabiliser toute ma vie?

Si vous avez des conseils a me donner ils seront les bienvenus.

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout et j'attends vos remarques.

Merci a tous et toutes

Marie

Marie
Portrait de cgelitti
Bonjour Davidou et merci pour ton message.
Tu vois, en ce moment je ne pense qu'à une chose, à la santé de mon fils!
Il a été opére le 15 Septembre, a commencé sa chimio le 17 octobre et retourne faire sa prochaine cure le 7/11 puis une troisième le 28/11 et tout cela devant l'indifférence de son père.
Il a commencé à perdre ses cheveux, peut être que son père va avoir le déclic!
Quand à me prendre un amant, j'avoue que j'ai pas bien le temps d'y penser en ce moment. Je suis à bout de forces, grosse fatigue aussi bien physique que morale.
Marre de tout gérer toute seule y compris cette lourde épreuve!
Quant est-ce que mes problèmes vont s'arreter???
Je n'en vois pas le bout et pourtant il faut tenir.
Mes enfants ont plus que jamais besoin de moi, je dois rester lucide et assumer, la guérison de mon fils en dépend.
En tout cas Merci à tous et surtout à ceux et celles qui m'ont soutenu.
La vie n'est pas un long fleuve tranquille!!!

Marie
lulu
Portrait de cgelitti
Je pense que je mon cas entre bien dans ce forum. Nous sommes mariés depuis plus de 30 ans mais dans les quelques années qui ont suivi notre mariage j'ai eu une relation extra-conjugale que mon mari a apprise. Notre couple a fonctionné normalement (avec certains moments difficiles mais que je comprenais) pendant que les enfants ont été à la maison. Mais après le départ des deux derniers (qui s'est fait en même temps et qui a été difficile pour moi) il a commencé à me faire payer mon erreur. J'ai subi des humiliations, pour lui j'étais nulle et une femme de mauvaise vie, 20 ans après. j'ai fait une grave dépression dont je ne suis pas complètement guérie aujourd'hui. Entre temps il s'est mis à boire de l'alcool exagérément dans les occasions, c'est à dire, invitations, réceptions, fêtes et lorsqu'il a bu il devient agressif voire violent en paroles et en gestes. Je ne sais plus quoi faire car je ne suis pas une personne qui ai la parole facile, lui oui. Je ne sais plu où j'en suis et ce que je dois faire.
bleuette 05
Portrait de cgelitti
Tu sais, lulu, chacun doit surtout rester fidèle à lui même et la décision n'appartient qu'à toi. Moi j'ai préféré l'autre et je ne le regrette pas même si ce n'ai pas toujours facile non plus. Dans la vie rien n'est simple.Mais surtout pense à toi et essaye de te détacher moralement de son alcool. J'insiste sur le groupe des "Alanon" qui ne pourront te faire que du bien, j'en suis sure.

Maintenant en ce qui concerne la vie de couple, je suis un peu mal placée pour te conseiller vu que je vis seule depuis 20 ans et que je crois quand je vois tout ce que les gens supportent que je ne suis pas vraiment douée pour la vie à deux et malgré mon age je n'ai pas encore la maturité.

Tu peux me répondre et c'est toi qui va m'aider. Je pense souvent que quand ma 4 fille sera partie.Là se sera vraiment très dur.

Tu vois que...

bisous
Davidou
Portrait de cgelitti
Bonjour Marie,
Je pense bien à toi et aux épreuves qui sont les tiennes.
N'oublies pas que le sort ne s'acharne pas contre toi. Nous avons chacun notre lot de soucis, de problèmes et de drames.
Oui Marie, il faut faire face. Faire face pour ton fils, parce que ce cancer est une injustice. Il frappe sans raison, aucune, il ne faut d'ailleurs pas en chercher. Ne pas essayer de comprendre "pourquoi?". Il n'y a pas de réponse.
Mais une réalité est claire, tu es plus forte que ton mari. Il fuit dans l'alcool pour occulter une réalité qui lui fait mal.
Je crois que si tu ne te sens pas assez forte, il faut en parler à un psychotérapeute ou à une asso.
Ne reste pas seule, ca n'est ni bon, ni salutaire.
Beaucoup de courage à toi, Marie.
bleuette 05
Portrait de cgelitti
Luciole, en répondant à marie, m'a oté les paroles de la bouche. J'ai 53 ans et mon père était alcoolique. Aujourd'hui ce n'est pas à lui que j'en veux mais à ma mère d'être restée (pour nous???) et de nous avoir volé notre enfance et notre adolescence.

Mimi je suis assez outrée de votre réponse. Ce n'est pas elle qui foutra la vie de son amant en l'air. C'est lui ! Quand un couple "marche bien" les hommes ont ils ce besoin d'aller chercher ailleurs ? et chercher quoi ? ce qu'ils n'ont pas chez eux. A mon avis la responsabilité de la destruction d'un couple est chez les 2 parties qui le composent.

Je crois aussi que "les études des enfants" ne sont qu'une excuse. Les pensions alimentaires existent et ne sont que justice Mimi. J'ai élevé 4 enfants toute seule, j'ai été l' épouse trompée et la maitresse...Les hommes ne sont pas des vaches à lait non. Ils sont des pères. ( au moins il ne boira pas la pension alimentaire)
C'est mon opinion et peut être aussi que quand il verra sa femme sur le départ il se remettra un peu en question vis à vis de l'alcool et cherchera un peu d'aide chez les AA ou ailleurs. La vie nous réserve plein de surprises.

Je voudrai dire aussi un petit mot à lulu. AUCUN HOMME n'a le droit de disqualifier ni de te frapper. Il va te détruire moralement. Il faut absolument que tu penses à toi. Qu'est ce qui te retiens ? J'en déduis que nous avons à peu près le même age. Tu as encore le temps de te reconstruire, pense à toi. Il vaut mieux vivre seule et modestement qu'avec un homme qui va finir par casser ta propre image de toi et là bonjour la dépression.
Il faut te reconstruire. Prends contact avec le groupe Al Anon ( pour les parents d'alcoolique). Ils doivent avoir un site, fais toi aider par un psy, inscris toi dans des ateliers de peinture, aquarelle, composition florale, mosaîque ect. Tu vas rencontrer des gens et il faut te refaire un cercle d'amis à toi.
Je te souhaite bon courage. tu peux me répondre.
alicia
Portrait de cgelitti
Attention. prendre un amant pour avoir des moments de tendresse lorsqu'on est malheureuse en couple est res dangereux; Tu vas tomber amoureuse de lui et l'aimer peut-etre tres vite. Une relatio adultere est tresrisquéee pour les deux couples. il faut d'abord accepter ce risque et ne pas faire l'autruche... ou le papillon... moi je me suis brulée les ailes...
Marie
Portrait de cgelitti
Merci à tous
Vos messages m'ont beaucoup aidé et m'ont donné la force de tenir bon.
Mon fils a fini avec sa chimio, il va bien en ce moment et il reprend le dessus.
Quant à mon mari : toujours le même!!!
La maladie de mon fils m'a rendu très forte et je pense être armée pour pouvoir affronter l'avenir.
Avec mes sincères remerciements
Amicalement
Marie
luciole
Portrait de cgelitti
c'est moi qui vait te poser quelques questions.
Je n'arrive pas à comprendre comment une femme peut encore aimer son mari alcoolique. Mon père l'était, je connais donc le spectacle et comment peut on encore avoir des rapports avec un type qui est ivre et qui sent l'alcool et qui bafouille ? ya quelque chose qui m'échappe.
Pour toi je dirai surtout n'hésite pas, fais toi plaisir, n'hésite pas et SURTOUT ne culpabilise pas. Chacun son trip ! et ne pense surtout pas que tu fais du bien à tes enfants en restant avec leur ivrogne de père. Mais maintenant, fais attention à toi. Tu es tellement en attente d'affection ne te laisse pas avoir non plus par le premier venu. Tu risques de tomber tres vite trop amoureuse. Et les hommes sont de beaux parleurs. Il te fera vivre des moments merveilleux mais ne quittera ni femme ni enfants? Tu seras avec ton alcoolique à toutes les fêtes et tous les week ens. Quand on est avec un homme marié on ne récolte que les miettes. Et elle sont difficiles a avaler devant la télé, le soir de noël avec son poivreau de mari quand il est à Courchevel avec madame.
Maintenant c'est mon opinion, répond stp à ma première question et je changerai peut être d'avis. Mais fais attention à toi surtout
chantal
Portrait de cgelitti
Dans votre cas, faites les choses comme vous les sentez, et pensez à vous. Pendant un certains nombre d'années, vous n'avez pensé qu'à votre famille, sans exister pour vous, quelque soit l'issue du résultat de votre relation, vous en sortirez avec un nouvel état d'esprit, et cela vous fera évoluer personnellement. Vous n'étes surtout pas obligé de lui dire. Retrouvez votre MOI, qui n'existait plus
Marie
Portrait de cgelitti
Bonjour Luciole
La vie parait parfois facile mais pas aussi simple que cela.
En effet je reste avec mon mari car je suis dépendante financièrement de lui et les enfants poursuivent leurs études.
Je ne veux surtout pas gacher les études de mes enfants et pour cela je résisterais encore et encore.
Ma vie passera après celle de mes enfants coute que coute.
Par ailleurs, si de devais un jour avoir une relation extra-conjugale ce serait pour passer de bons moments avec la personne consentante et oublier un peu le quotidien sachant qu'il n'y aurait pas d'avenir avec cette personne car je ne veux en aucun cas mettre la vie d'un couple en danger et je suis plutôt pour la paix des ménages.
Tout ce à quoi j'aspire c'est à passer de bons moments de tendresse mais je ne sais pas si un jour j'arriverais à franchir le cap car vivre 25 ans avec la meme personne ce n'est pas du tout anodin même s'il y a des problèmes. Pour l'instant il n'y a pas de violence et si un jour ca arriverait alors j'aviserais.
J'espère avoir répondu à tes questions et si tu en as d'autres n'hésite pas à me les poser car je suis ouverte a tout.
Merci de m'avoir lu jusqu'au bout.
salutations


Pages

Sujet vérouillé