liberman serge
Portrait de cgelitti
En 1992,j'ai été victime d'un accident de voiture,j'etais passagère avant,j'ai eu le coup du lapin et le policier qui a pris la déposition a dit à mon mari,que j'etais passée très prés de la mort...

Ca doit etre vrai,j'ai du porter une minerve durant presque deux mois,j'etais bloquée au niveau du cou et des epaules,j'ai fait de la kiné pris des médicaments...

mais les douleurs ne se sont jamais estompées.Le medecin disant que les douleurs etaient irreversibles.

A l'heure actuelle,j'ai toujours des douleurs dans la nuque,des maux de tete terrible,et des contractures au niveau de la nuque et du bas du crane...

D'autres personnes ont elles vécu cela et que font elles pour soulager leurs souffrances,qui sont vraiment très handicapantes au quotidien...

merci d'avance pour vos réponses.

liberman serge
Portrait de cgelitti
Ceci n'est toujours pas de la pub mais une information
utile.
Je ne présente pas une panacée thérapeutique mais une ligne à explorer.
Le coup du lapin est une accumulation de tensions musculaires par étirements et compréssions sur les surfaces articulaires cervicales.
C'est la mise en stand by de systèmes de sécurités par les filets sympathiques cervicaux ( c'est leurs noms )
qui commandent la dilatation et la constriction des artères sous cutanées de la peau du crâne et du visage
et de la nuque.
Il y a eu blocage il est naturel de débloquer ces articulations.
Qui parle de déblocage structurel parle en connaisseur.
Avant que de répondre par instinct faites le tour de la question auprès de personnes qui ont déjà vu leur état de santé être amélioré par la manipulation.
Pour certain l'amélioration peut avoir été minime mais
aucune technique n'est parfaite.
Considérons tout de même les bons résultats.
C'est une piste après il nous faut trouver le praticien
qui nous convient.
Pour le reste beaucoup de courage.
LE COUP DU LAPIN N'EST PAS DEFINITIF
www.migraine-cephalee.com
eric
Portrait de cgelitti
Bonjour!

Je vis actuellement les conséquences du coup du lapin. Je suis en arrêt depuis 11 semaines et ce n'est pas encore prêt de s'arrêter. Ayant perdu connaissance lors du choc, la raiseur de la nuque a été immédiate. Je suis parti en ambulance à l'hopital et depuis mes traitements antalgique n'ont cessés d'être plus fort avec le temps. La minerve m'est indispensable quand je suis en voiture, conduire est douloureux à cause des irradiations dans les bras. Je suis traité entre autre à la morphine.
Hélas la médecine ignore aujourd'hui encore toutes les conséquences du coup du lapin. Par exemple, si la gaine de myéline est endommagée, cela est invisible à tous les systèmes d'imagerie actuels. Les assurances ne s'en frotent que d'avantage les mains d'ailleurs.
Attention, une radio peut ne pas montrer des fractures car les contractures du cou résorbes ces fractures. Une radio dynamique est une base pour vérifier l'état du cou mais il est très recommandé de faire d'autres tests plus sérieux comme le scanner, l'IRM, la scintographie, l'EMG....

Aujourd'hui, tout sport m'est proscrit tout comme tout simplement vivre normalement. Migraines, vertiges, nuits blanches, douleurs irradiantes dans les bras, douleurs dorsales, nausées, perte de mémoire, confusion, sont un quotidien difficile à vivre. D'autant qu'on se referme sur soi et qu'on n'est plus la même personne après coup. Je conseille ce lien qui peut aider dans les démarches.

http://www.coupdulapin.org/

Celien pour les médecins de recours qui sont indépendants des assurances. Surtout n'en prenez pas d'autres et refusez ceux des assurances. Sachez que se défendre correctement lors d'un accident c'est aussi se défendre de sa propre assurance.

http://www.anameva.com/coordonnes/index.html

et là c'est si vous avez besoin de parler (il ya également un lien d'une association)

http://grandlivre.exprimetoi.net/index.htm
liberman serge
Portrait de cgelitti
[QUOTE=lola] En 1992,j'ai été victime d'un accident de voiture,j'etais passagère avant,j'ai eu le coup du lapin et le policier qui a pris la déposition a dit à mon mari,que j'etais passée très prés de la mort...

Ca doit etre vrai,j'ai du porter une minerve durant presque deux mois,j'etais bloquée au niveau du cou et des epaules,j'ai fait de la kiné pris des médicaments...
mais les douleurs ne se sont jamais estompées.Le medecin disant que les douleurs etaient irreversibles.


A l'heure actuelle,j'ai toujours des douleurs dans la nuque,des maux de tete terrible,et des contractures au niveau de la nuque et du bas du crane...

D'autres personnes ont elles vécu cela et que font elles pour soulager leurs souffrances,qui sont vraiment très handicapantes au quotidien...
merci d'avance pour vos réponses.

[/QUOTE]
Sujet vérouillé