Mina
Portrait de cgelitti
Suivant leur mode d?utilisation en thérapeutique, les corticostéroïdes (cortisone) peuvent présenter quelques dangers, surtout quand ils sont utilisés à tort et à travers comme se fut la mode après leur découverte, et comme les prescrivent encore quelquefois (heureusement de moins en moins) certains praticiens peu scrupuleux.

Ainsi, une cure courte de cortisone, le plus souvent administrée par voie orale (sous forme de comprimés ou de liquide buvable) ne présente pas de danger à condition de surveiller le patient (dosage du sodium et du potassium, vérification de la fonction rénale, des globules rouges, des plaquettes et des globules blancs). En cas de cure longue, de nombreux effets indésirables sont susceptibles de survenir :

Ostéoporose

Tassement vertébral

Fonte musculaire

?dème

Syndrome de Cushing (obésité de la face et du tronc)

Fragilité de la peau

Hirsutisme (pilosité excessive)

Accès de rougeur cutanée

Diabète

Infections à répétition

Hypertension artérielle

Glaucome

Troubles psychiques à type de psychose

Retard ou arrêt de la croissance chez l?enfant

Dérèglement hormonal chez le f?tus

D?autre part, un arrêt brutal de l?utilisation de corticoïdes peut entraîner des dérèglements hormonaux plus ou moins graves. La mise au repos des glandes surrénales (à l?origine de la fabrication de cette hormone) pendant le traitement par cortisone occasionne parfois l?atrophie de celles-ci sans signe révélateur, ce qui expose le malade à des accidents potentiels tels qu?une insuffisance surrénale aiguë (arrêt de fonctionnement des glandes surrénales) surtout en cas d?arrêt brutal de la corticothérapie (utilisation des corticostéroïdes ou de dérivés). Un arrêt brutal du traitement peut également entraîner un réveil de l?affection qui a nécessité la prescription des corticostéroïdes.

En ce qui concerne les dermocorticostéroïdes c?est-à-dire les produits à base de cortisone utilisés pour la peau, l?application de ceux-ci sur une trop grande surface peut occasionner des effets secondaires tels que ceux décrits ci-dessus.

Au niveau de la peau également peuvent survenir ce que l?on appelle des dystrophies cutanées, c?est-à-dire des problèmes de structure et de vascularisation entre autres, entraînant des maladies cutanées comme :

La couperose

L?acné

Les vergetures

Sur un plan plus général, l?utilisation des corticostéroïdes peut avoir pour conséquence un déséquilibre hormonal comme un diabète. Une hypertension artérielle mal équilibrée est susceptible de s?aggraver, une tuberculose jusque-là inactivée peut se réveiller, la présence de parasites dans l?organisme s?aggraver pendant le traitement par cortisone. Toutes ces pathologies nécessitent donc d?être traitées avant d?envisager l?administration de corticostéroïdes

Mina
Portrait de cgelitti
[QUOTE=Jolie] cela devrait s'appeler les dangers de la cortisone ![/QUOTE]

pourquoi prescrit-on autant la cortisone ??
Jolie
Portrait de cgelitti
cela devrait s'appeler les dangers de la cortisone !
Sujet vérouillé