CHRYS
Portrait de cgelitti
Bonjour à toutes!

J'ai pris la pilule pendant 9 ans et j'en ai marre. J'utilise maintenant les éponges spermicides en attendant de mieux connaître mon cycle.

En effet, j'ai découvert la méthode sympto-thermique. Elle utilise plusieurs éléments combinables ou non selon nos choix:

- la température (10 jours par mois, pas ts les jours)

- les sensations

- le mucus

- le col de l'utérus (dur-mou, position dans le vagin)

Uniquement avec l'observation du col, on peut savoir si on est fertile ou non! Impressionnant et pas cher.

Je vous communique les coordonnées du livre (qui entre nous suffit à appliquer la méthode : pas besoin de cours):

Titre: L'art de vivre sa fertilité

Auteur : Josef Rötzer

Edition : Christine Bourgeois - Nouvelle Cité

Prix (tjs important ;-)): 15?

Compter aussi le prix d'un thermomètre et vous avez une méthode pour éviter les grossesses qui ne coute pas cher!

Bien sûr, chacune doit trouver la méthode qui lui convient.

Bonne journée à toutes,

Nathalie

bidimarie
Portrait de cgelitti
juste par rapport aux propos de nathalie, la période des règles n'est PAS une période infertile (d'où mon premier enfant !)
Anizette
Portrait de cgelitti
Il était grand temps qu'un modérateur prenne "la parole", et mette un peu de bon sens .
C'est son rôle , en temps que professionnel de faire le point et rectifier des allégations douteuses .
Il n'interviendrait pas , ce forum serait tout ,et surtout n'importe quoi.
Il n'impose rien du tout, il a de façon trés diplomatique remit de la clarté dans ce débat.
Fanchon
Portrait de cgelitti
Le modérateur ne peut pas être juge et partie. Il outrepasse ses fonctions. Ne répondez plus, il impose sa loi.
jadsoline
Portrait de cgelitti
Bonjour les filles,
33ans mariée depuis 10 ans, 2 enfants je suis très sensible aux hormones et donc je ne peux pas utiliser de pillules, de plus après ma première grossesse j'ai mis un stérilet et là j'ai fais une grossesse extra utérine suivie d'une fausse couche(super !!!) . cclusion abandon définitif de tout mode de contraception ( ou presque).
Pour une contraception naturelle le principal est de connaître son corp, et son cycle.
Avec mon chéri (qui a le don de reconnaître mes signes de grandes fertilité)on se lache 21 jours par mois sans aucun pb et pour les autres jours on utilise tout simplement un préservatif.
Vous allez me dire que le préso c'est quand même pas très fun et bien détrompez vous ça peut être très rigolo!!!
Voilà , après 10 ans c'est toujours le pied ( le seul truc c'est de ne pas oublier d'en avoir dans le tiroir du chevet sinon c'est les boulles. ceci dit un orgasme n'est pas déclenché par un feu d'artifice spermadozoidale...). Enfin l'important c'est que je n'utilise plus d'hormone, je n'ai plus de pb de règles abondantes, ni de pb de coeur, ni de surpoid et j'en passe.
Ma contraception est une affaire de couple et je pense que c'est pour cela que ça fonctionne bien.
A+
jadsoline
béatrice
Portrait de cgelitti
Bonjour Nathalie et merci pour votre réponse,

Tout cela me parait bien technique et bien compliqué... Je ne me vois pas bien procéder à ce genre d'examen gynécologique...

Ne voyez aucune critique dans cette réponse, et j'ai même téléchargé le document sur le lien que vous donnez dans votre dernier message (hélas je n'arrive pas à l'ouvrir).

Je suis totalement "pour" toutes les médecines naturelles, et relativement "contre" la prise de médicaments (quand cela est possible). Alors, j'avoue que votre méthode de contraception me semble intéressante.... mais super compliquée !
Juju
Portrait de cgelitti
C'est sûrement une solution, mais avec une marge d'erreurs et une grande subjectivité (pour les sensations, l'aspect de la glaire). Comment observer le col utérin sans spéculum ? Quant aux éponges, il faut aimer... Ca va un temps...
Juju
Portrait de cgelitti
Je préfère ce discours, qui a l'avantage d'être clair, fiable, réalisable en toute circonstance !
Cordialement
Nathalie
Portrait de cgelitti
[QUOTE=Juju] C'est sûrement une solution, mais avec une marge d'erreurs et une grande subjectivité (pour les sensations, l'aspect de la glaire). Comment observer le col utérin sans spéculum ? Quant aux éponges, il faut aimer... Ca va un temps...[/QUOTE]

Pour observer le col, il faut se fier au sens du toucher. J'ai déjà expliqué sur l'autre message. Si on prend 1 ou 2 cycles pour repérer plus facilement lorsque le col va s'ouvrir, alors c'est de plus en plus fiable. Je suis d'accord avec toi, les éponges ça va un temps... le temps de mieux se connaître ;-)
Nathalie
anizette
Portrait de cgelitti
Oh la la , les filles, vous me faites frémir avec vos méthodes empiriques, digne du siécle dernier. Il y a suffisamment de bonnes méthodes mécaniques et hormonales sans retomber dans "l'obscurantisme"
Nathalie préconse un mélange de ogino et BILLING ( longtemps pratiquée en inde, mais vite abandonnée aux vues du taux de natalité ) Cette méthode ne s'apprend pas dans les livres , mais auprés de couples spécialistes , et ceci sur des mois, voir des années.
Le spermatozoïde vit de 24à 72h voir plus pour les + vigoureux . Lorsque vous constatez une élévation thermique sur votre courbe, cela veut dire que l'ovulation est quasi faite , donc si vous avez eu une relation dans les 72h précédentes, vous avez gagné le cocotier .. ok pour les méthodes naturelles, à condition d'assumer les échecs . Ok les éponges spermicides, à condition de les associer aux préservatifs, car leur efficacité n'est pas totale , et leur application demande certaines précautions.
Voilà pour ce soir. Vous m'excuserez de m'être immicé dans votre débat, mais en tant qu'ex pro d'un centre d'IVG et de contraception, je me suis sentie obligée de sortir de ma retraite . Bonne soirée à toutes . A votre disposition pour les questions pratiques
Anizette
Portrait de cgelitti
Bonsoir à toutes.

Je souhaiterai répondre à Nathalie en particulier.
Que Rotzer ait été le précurseur de Billing (ou peu s'en faut ), je ne pense pas que cela ait grande importance , la finalité est la même : l'obsenvance basée sur une hypothétique date ovulatoire en analysant les différents phénoménes physiques qui l'accompagnent .
Je dois bien avouer que ces méthodes m'ont bien dépannées en un temps (que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître.....; mon fils ainé, d'ailleurs, est le fruit de ces infructueuses méthodes !!!.
Je pense que sur un forum, il faut être trés réservée, et que même si tu as foi en cette méthode, "c'est ton choix", tu l'assumes, et je respecte; mais pense que tes propos sont lus par certaines femmes qui n'ont pas toujours le libre arbitre intellectuel pour comprendre tous tes propos . Je souhaite que non , mais comment peut-on en être sûre ?
Toujours bien dire que cette méthode est une alternative aux propositions hormonales, qu'il y a des risques, qu'il faut les connaître et assumer l'échec s'il y a .

J'ai trop connu de femmes dans le désespoir d'une grossesse non désirée, qui pensaient bien faire en pratiquant des méthodes "farfelues", qu'elles avaient lues, qu'une copine leur avait sussuré pour ne pas vous mettre en garde .

Je pense et j'espére que tu comprendras ma mise au point . Bien à vous

Pages

Sujet vérouillé