La constipation n'est pas une fatalité !

Publié par Dr Sylvie Coulomb le Lundi 31 Juillet 2000 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 17 Décembre 2015 : 19h26
-A +A

Si elle est banale par sa fréquence, la constipation, qui concerne en majorité les femmes, peut être très gênante dans la vie quotidienne. Elle est rarement liée à une maladie sous-jacente ou à une lésion du tube digestif, qu'il faut néanmoins rechercher en cas d'apparition soudaine ou lorsqu'il existe d'autres symptômes. La constipation est le plus souvent la conséquence d'une hygiène de vie inadaptée (repas déséquilibrés, activité physique insuffisante, stress...). Elle se corrige donc par des règles hygiéno-diététiques, éventuellement associées de façon provisoire à des laxatifs doux, visant à rééduquer la motricité de l'intestin.

La constipation est un véritable mal de société, essentiellement féminin puisque 80% des personnes constipées sont des femmes. Elle se définit par moins de trois selles par semaine, ou des selles dures et difficiles à évacuer. Il faut cependant garder à l'esprit que chacun a son rythme propre : on peut avoir une selle tous les deux jours sans être constipé, ou trois selles par jour sans avoir la diarrhée.Mais si vous avez un problème de transit persistant, n'hésitez pas à en parler à votre médecin. Après avoir éliminé une éventuelle cause organique, il vous donnera quelques conseils concernant votre hygiène de vie, qui suffiront souvent à elles seules à rétablir un transit convenable.

Le transit intestinal : un véritable parcours d'obstacles

Les aliments que nous absorbons subissent un grand nombre de transformations dans l'organisme. Ils cheminent tout au long du tube digestif, avant d'être expulsés par l'anus. Au cours de ce cheminement, qu'on appelle le transit, notre corps puise dans le bol alimentaire (constitué par les aliments mâchés) l'eau et les nutriments qui lui sont nécessaires. Différentes substances, comme les enzymes, la bile, les acides permettent de digérer ces aliments.Leur progression tout au long du tube digestif est rendue possible grâce à la contraction des muscles situés dans la parois des organes digestifs : ce sont les mouvements péristaltiques qui se déclenchent dès que nous mangeons de façon significative, sous l'action de nerfs et d'hormones. En arrivant dans le côlon, partie terminale de l'intestin, le bol alimentaire a été débarrassé de toutes les substances nutritives et, après une réabsorption des liquides, les résidus parviennent au rectum. Ils sont alors expulsés, grâce à une contraction réflexe de l'anus.Chaque étape du transit intestinal est importante, et si l'une d'elle est perturbée, l'élimination se fait mal et une constipation peut apparaître.

La constipation est le plus souvent liée au mode de vie

Bien heureusement, dans la majorité des cas, la constipation n'a aucun caractère de gravité : il s'agit d'une constipation fonctionnelle, dite « mode de vie » car elle est liée à une hygiène de vie négligée. Elle concerne typiquement une femme, débordée entre sa vie professionnelle, sédentaire, et sa vie familiale. Elle ne boit pas assez d'eau, prend son déjeuner sur le pouce et ne trouve pas le temps de faire du sport. Elle se sent ballonnée et a souvent mal au ventre. Elle ne va à la selle que tous les trois à quatre jours et a donc régulièrement recours à des laxatifs.C'est ainsi qu'à la longue, une alimentation pauvre en fibres, un apport hydrique insuffisant, l'absence d'activité physique sont autant de raisons qui peuvent perturber la motricité de l'intestin.Parfois, la constipation peut n'être que passagère si elle est liée à une modification du rythme de vie habituel, comme un voyage ou une maladie qui vous oblige à rester au lit pendant quelques jours. Dans ce cas, tout s'arrange spontanément lorsque vous reprenez votre rythme normal.Cependant, si une constipation apparaît sans raison apparente ou si elle persiste depuis longtemps, n'hésitez pas à aller consulter votre médecin afin qu'il s'assure qu'il n'existe pas de maladie organique à l'origine de la constipation.

Publié par Dr Sylvie Coulomb le Lundi 31 Juillet 2000 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 17 Décembre 2015 : 19h26
Source : - Constipation de l'adulte. P. Denis, C. Guedon. Cahier de FMC du Quotidien du Médecin. 13/01/97 - Vaincre la constipation. Raymond Dextreit. Vivre en harmonie - Soigner la constipation. Jean-Paul Ehrhardt. De Vecchi
A lire aussi
Constipation : avez-vous les bons réflexes ? Publié le 20/08/2010 - 14h14

Nombre d’entre nous présentent des intestins capricieux. Quelques règles simples permettent souvent d’y remédier. Et vous, adoptez-vous les bons réflexes anti-constipation ? Découvrez les bonnes réponses.

Votre bébé est constipé ? Publié le 04/05/2005 - 00h00

Attention à la " fausse constipation ". Avec l'idée communément admise qu'un nourrisson fait une selle après chaque tétée, rien d'étonnant à ce que l'inquiétude monte quand bébé n'a pas sali sa couche de la journée. Et pourtant, même une seule selle tous les deux jours ne signifie pas...

Plus d'articles