Franceline
Portrait de cgelitti
Bonjour a tous et merci pour les conseil diffusé sur votre forum .

j'ai 43 ans et Je me retrouve dans la meme situation que beaucoup , suite a un at de sep 2005 disque lombaire l4 l5 et s1 l5 hs , je viens d'etre recu par le medecin conseil de la secu qui veus me consilidé alors que les douleurs ne font qu'empirées , celui ci me demande de prendre contact avec la medecine du travail pour qu'elle me mette en inaptitude definitive au poste que j'occuper , et me propose deme revoir dans un mois pour fixer la date de consolidation et me reclasser , via le chomage , je sais pas pourquoi mais ca sent l'arnaque , le medecin conseil ne ma meme pas osculter , il a jeter un oeil a l'irm du mois d'avril 2006 et hop affaire regler .

Je peu a peine soulever une chaise mais ca na pas l'air d'etre son probleme , alors faire une formation et rester assis sur une chaise la journée plus les deplacement ca promet .

Que me conseiller vous ??????

Franceline
Portrait de cgelitti
Bonsoir Eric,

pour ce qui est du reclassement, vous pouvez toujours le demander avant la consolidation, même si vous ne donnez pas suite.. attendez de voir ce qui vous serait proposé, car on examine la situation avec vous.

vous êtes jeunes, et à moins d'avoir une idée en vue, demandez le quand même.. de toutes façons, entre le moment où il vous est accordé et l'entrée en formation, il peut s'écouler 18 mois à 2 ans... et vous ne savez pas comment vous vous sentirez à ce moment là.

Mais pour l'instant, c'est votre médecin traitant qui vous estime consolidé ou pas, ce n'est pas le médecin conseil uniquement.
sachez que les médecins traitants s'inclinent assez facilement, pour ne pas avoir de conflit...
le médecin du travail défendra davantage vos intérets. l'assistante sociale encore plus..

Fr
Portrait de cgelitti
PS : tous courriers en recommandé avec AR, surtout la demande de reclassement professionnel.. ou déposée contre décharge à l'accueil.. (ne pas oublier d'indiquer votre numéro de sécu, et date de l'AT)
et garder la photocopie.
eric30
Portrait de cgelitti
Merci pour votre reponse rapide.

En fait pour ceux qui est d'une intervention le chirurgien l'exclu , les disques superieur etans eux aussi atteint .

Pour le medecin du travail c'est tres clair inaptitude au poste , j'ai d'ailleur un courrier de sa part dans lequel il precise :
" suite a l'etude de poste realisée avec mr xxxxxx sur le terrain , ce salarié ne doit plus etre affecté a ce poste de technicien itinérant car les contraintes posturales sont trop importantes ."

Je viens de prendre rdv avec ce dernier je vais donc attendre de l'avoir rencontré avant de prendre une decision , le cas echeant je reprendrais un jour , puis rechute .

Le reclassement ne me branche pas trop , il va falloir que je suive des cours et je me vois pas rester assis toute une journée sur une chaise (les douleurs ne me le permetrons pas et rebellote pour la morfine ).

Encore merci a vous , et je vous tiendrais au courant de l'evolution de la situation.

eric30
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous

pour repondre a la question du reclassement dans l'entreprise , effectivement celà est possible mais pas dans ma region (comme par hasard ) je le refuserais donc .

Pour ce qui est d'avoir une idée en tete , effectivement j'en ai une , ma complementaire me payerais mon salaire jusqu'a mes 60 ans , mais pour cela il faudrais que je sois reconnue en invaliditée niveau 1 par la secu ou 2 par la(ex)cotorep , alors comme que je suis pas du genre à etre le dindons de la farce , et aprés avoir glané pas mal de renseignement sur ce forum , le calcul est vite fait , reprise puis maladie , entre l'artrose lombaire , dans les mains et tous le bras droit , et les insufisance respiratoire , plus une petite couche de depression il devrais bien finir par me l'acorder .

A suivre ....
Franceline
Portrait de cgelitti
effectivement, vous cumulez assez de pathologies pour prétendre ne plus tRavailler, mais vous etes encore jeune..vous retrouverez sans doute une activité un jour.
vous pouvez avoir "rente AT + invalidité + assedics..ou complèmentaire" tout est question de plafonds.

le moment venu, mettez vous tout de même en rapport avec l'assistante sociale sécu, elle vous aidera à coordonner toutes les démarchees, si difficulté.

Cordialement
Franceline
Portrait de cgelitti
Bonsoir Eric30

j'espère vous être utile.

Pour être le mieux aidé posible, je vous conseille de prendre RV avec l'assistante sociale de la sécu, voir votre CPAM pour les permanences.

elle vous aidera à faire le lien entre :

- médecin conseil,
- employeur,
- médecin du travail,
- et assédics éventuellement.
c'est son travail, entre autres.

- avant toute chose : si vous devez demander un reclassement professionnel, faites le avant la consolidation. par un courrier de votre médecin traitant (ou par lettre à votre initiative) AVANT la date de consolidation, car dans ce cas là, c'est la CPAM qui le prend en charge financièrement.
Vous adressez votre demande au service AT, ou au médecin conseil rapidement.

Quand il vous verra la prochaine fois, il examinera cette demande et la fera suivre au service du reclassement, qui vous convoquera pour étudier vos possibilités.(tenant compte de votre état, et de vos études)

- vous ne pouvez être consolidé que si votre état n'est plus susceptible d'aggravation, ni d'amélioration.. ce qui ne semble pas encore le cas.
Ne vous laissez pas faire. dans un mois, vous verrez bien comment vous vous sentirez.

- consolidation = reprise de travail et fin des IJ

Si vous n'etes pas d'accord avec une consolidation,(vous recevrez une notification en recommandé) si vous ne pouvez effectuer votre travail,

* soit vous faites une tentative et reprenez quand même le travail pour marquer votre bonne volonté, mais vous vous mettez en rechute dès le jour de la reprise et dans ce cas là, ordinairement le médecin conseil statue sur une "consolidation prématurée", et en reporte la date, et ne vous convoque pas forcément.

vous pouvez demander à reprendre à mi temps pour un, deux, ou trois mois.

* soit vous ne reprenez pas le travail, et vous demandez le recours à l'expertise, mais vous ne serez plus payé en attendant le résultat de l'expertise (2 à 3 mois)

y a -til intervention de prévue ?

- le médecin conseil n'a pas besoin de vous examiner, les clichés et comptes rendus parlent d'eux mêmes.
ne soyez donc pas surpris, il connait votre dossier par coeur..
cependant, lors de la consolidation, il réalisera un examen physique très poussé, pour évaluer les séquelles et déterminer le taux de votre rente.

- ce que propose le médecin conseil est logique, et vous garantira la meilleure solution financière.(licenciement par inaptitude, et reclassement,ou assédics..)

- cependant, c'est le médecin du travail qui est seul juge pour vous déclarer inapte ou non.

- si vous perdez votre emploi, les primes sont doubles et les salaires aussi .. renseignez vous aussi là dessus auprès de l'inspection du travail.

NE DEMISSIONNEZ JAMAIS;mais vous le savez.

pour la partie médecine de travail, Fleur va venir vous répondre.

amicalement.

Fleur
Portrait de cgelitti
Bonsoir,
Une étude de poste a donc été réalisée par votre médecin du travail dans votre entreprise mais il y a peut être un moyen de reclassement à un autre poste ? Voyez avec votre médecin du travail mais une inaptitude à votre poste ne veut pas dire inapte à tous postes dans votre entreprise.
Cordialement
Franceline
Portrait de cgelitti
mon mess est parti tout seul..

avez vous une possibilité de reclassement au sein de l'entreprise ?
Sujet vérouillé