Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

Connaissez-vous le maigre ?

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 21 Octobre 2013 : 21h38
Mis à jour le Mardi 22 Octobre 2013 : 10h02
-A +A

Non, ce n’est pas le nouveau régime à la mode !

C’est un délicieux poisson qui vit dans tout l’Atlantique et dans la Méditerranée. Et que bien de grands Chefs adorent cuisiner.

Le maigre se nomme aussi « courbine » ou encore « grogneur ».

Ceci parce qu'il produit, surtout en période de frai (quand il pond ses œufs), de véritables grognements : les pêcheurs les entendent depuis leur bateau et ça leur permet de repérer un banc de maigres, même quand il est à une profondeur de 10 mètres. Ce poisson a en effet un muscle particulier qui, en s'agitant, fait résonner sa vessie natatoire.

Son nom de « maigre » vient de sa chair qui est très blanche. Mais, côté nutrition, il porte bien son nom car sa chair est très pauvre en lipides. Comme celle du bar dont elle se rapproche beaucoup car elle est presque aussi fine.

Il ressemble d’ailleurs beaucoup au bar, mais il est souvent plus gros : il mesure de 50 cm à 1 mètre.

Vous pouvez trouver des petits maigres (de 600 g environ) chez votre poissonnier. Mais il est aussi vendu en darnes ou en filets.

Il se cuisine comme le bar : entier, au four, c’est le plus simple. Un petit bout de thym dans le ventre, un filet d’huile d’olive, 15 min à 180 °C, repos pendant 5 min dans le four avec la porte entrouverte, et hop, c’est plié.

Les filets se poêlent rapidement ou se cuisent à la vapeur.

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 21 Octobre 2013 : 21h38
Mis à jour le Mardi 22 Octobre 2013 : 10h02
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat
A lire aussi
Dans votre assiette : la dorade Publié le 01/07/2002 - 00h00

Ou… daurade. Mais seule, la « royale » peut revendiquer cet orthographe. Elle est de la même famille, les sparidés, que les dorades. Du temps où l'aquaculture n'existait pas et où on respectait les saisons et les poissons, la daurade royale se pêchait de mai à octobre.

Dans votre assiette : le bar ou le loup Publié le 26/07/2002 - 00h00

Quand on entend "loup au fenouil", on sort ses lunettes de soleil. Une image de vacances apparaît. De préférence sur les bords de la Méditerranée : table sous un parasol, dégustation d'un pastis bien frais ... Au bord de l'Atlantique, il s'agit de bar. C'est pourtant le même poisson.

Poisson Publié le 10/07/2001 - 00h00

De mer ou d'eau douce, le poisson jouit, à juste titre, d'une excellente réputation diététique, régulièrement confirmée par des études scientifiques.

Eglefin, haddock Publié le 11/08/2006 - 00h00

L'églefin (ou aiglefin car le nom de ce poisson s'écrit de deux façons) devient du haddock quand il est fumé. Au XVIème siècle, ce poisson s'appelait "aigrefin", devenu ensuite aiglefin et églefin. En anglais, l'églefin se nomme haddock, même quand il n'est pas fumé.

Plus d'articles