lalouise
Portrait de cgelitti

Bonjour a toutes et tous. JE sais bien que ce sujet a été abordé plus d'une fois mais elle sont vieilles !!!!

Voila, j'ai 23ans, 1 petit garçon de 14 mois et enceinte de 4 mois 1/2. Mon homme a 37ans et avant notre enfant commun, il a déja un petit garçon de 3ans.

Aujourd'hui, si je poste ici c'est que je suis au bord du gouffre. Je ne sais plus quoi faire pour l'aiderni meme comment aborder la discussion de sa maladie sans que sa degenere ou qu'il passe a autre chose.

Nous sommes ensemble depuis 2 ans 1/2, je l'ai toujours connu accro a l'alcool mais je ne vous cache pas qu'avant que je sois avec lui, il buvait du matin jusqu'au soir. Depuis que nous sommes en couple, il a reduit sa consommation, il est capable dene pas boire pendant 4 mois (derniere "cure" du 13 mai 2012 au 14 septembre 2012). Il a recraqué le 15, un samedi, je ne sais pas pourquoi. Comme a mon habitude, je ne l'ai pas laisser rentrer a la maison car trop bourré et je ne voulais pas que notre fils le voit comme sa. Il a donc continuer sa soirée dans les bars puis a dormi dans sa voiture. LE lendemain, il ne m'a telephoné qu'a 15h en me demandant quand est ce que je partais car il n'allais pas dormir toute les nuits dans sa voiture. JE lui ai donc repondu que ma mere viendrai nous chercher et que je le tiendrai au courant pour qu'il rentre. Je suis donc parti chez ma mere pendant 1 semaine et apres milles et une promesses de sa part, des "je t'aime" a tout bout de champs, j'ai réintégrer mon chez moi, avec lui. Depuis ce jour, il n'a pas rebu mais je sais bien qu'il recommencera. Alors aujourd'hui, si je suis ici, c'est parce que j'aimerai le quitter, mais je ne sais pas comment lui avouer. Je lui dit souvent qu'au prochain dérapage c'est terminer, et je ne vous cache pas que ce "prochain dérapage" arrive vite. Je ne le supporte plus, meme s'il ne boit pas. J'ai peur de le quitter quand il est a jeun, il ne comprendrais pas, et en fait, je crois que je ne suis pas prete a l'affronter a jeun. JE me tais souvent quand j'ai quelque chose a dire quand il est a jeun car je ne veux pas lui faire de mal... Malgré que j'ai des milliard de chose qui vont pas bien dans ma tete et que j'aimerai partagé avec lui, car c'est quand meme mon conjoint, mais je n'y arrive pas, ou alors je lui dit par texto.

La, je ne sais plus quoi faire. A savoir que je suis dependante de lui financierement, c'est le seul a bosser comme un malade (mais malgres tout, on s'en sort pas).

MErci de m'avoirlu, désolé si j'ai été un peu longue. J4attend vos temoignages.

P.S : il a déja été violent + d'une fois avec moi, jusqu'au 8 decembre 2011 ou j'ai porter plainte et depuis ne m'a plus jamais touché !!!!

lalouise
Portrait de cgelitti

   Tu melange un peu tout, tu dit qu'il était alcoolique avant de te connaitre donc tu savait a quoi t'attendre quand vous avais enmenager ensemble. De plus tu as un garcon de 14 mois et tu est enceinte de 4 mois 1/2. Dans ce que tu dit, il n'a pas rebu depuis le 22 ou 23/9 mais a ce que je vois tu ne l'aime plus tout simplement, si c'est là le problème n'attends pas qu'il reboive pour lui dire ce que tu as sur le coeur, celà ne l'aiderai en aucun point car pour lui ce serai l'alcool en lui même qui serai la cause de votre rupture alors qu'en faite c'est une saturation du menage avec lui. Celà me semble evident. Quant a ta reaction avec lui lors de sa rechute je suis d'accord avec toi, tu as bien fait de le mettre a l'ecart de ton fils, c'est toujours plus prudent puique qu'il as déjà était violent avec toi, ce que je ne comprends pas c'est que tu ai attendu autant de temps pour te rendre compte de son etat. Pourquoi ne pas en avoir discuter pendans ces moments de lucidité, avant ton depard chez ta mère?  Je suis mal placée pour parler enfant car je n'en ai pas, je n'ai pas eut cette chance, dame nature ne le voulais pas!  Je vais quant même me presenter a toi, je suis abstinente depuis le debut de l'année et je vie avec Manu qui lui est alcoolique (pour le moment en diminution serieuse de consomation, grace notament a notre doc, qui lui a bien fait peur pour sa santé, mais aussi grace au fait que je lui ai rabacher pendant plusieurs semaine que j'envisager de partir), tu voit tout n'ai pas tout beau tout rose partout!. Voilà tu en sait un peu plus sur moi. Pour en revenir a toi tu dit être dépendante de lui, n'oubli pas que s'il y a separation il devra t'aider finencièrement pour ton fils et ton enfant a venir. J'ai moi même près de 50 ans et dans ma vie assez tumultueuse j'ai fait plusieurs depard de vie en repartant a chaque fois sans rien et tu vois je vie toujours! Si tu pense reelement que partir reste la meilleur des solution alors voie tes arrières et ne le fait pas sur un coup de tête, il y a des enfants entre vous deux.  Je te souhaite beaucoup de courage et j'éspére ne pas t'avoir offusquée dans ma reponse. Encore une fois bon courage.  L

Sujet vérouillé