urane51
Portrait de cgelitti
Bonjour,

j'ai un garçon de 10ans sous Concerta depuis le mois de décembre 2005 et croyez moi c'est le jour et la nuit. Tous ceux qui connaissent bien les symptômes du trouble du déficit d'attention savent par quelles galères nos enfants peuvent passer et nous parents aussi car nous voulons les aider au maximum de ce que nous pouvons.

Vous le savez, lorsqu'on ne connait pas la solution qui va aider notre enfant, nous nous retrouvons face à une montagne qu'il est impossible de gravir et c'est dramatique pour un parent de voir son enfant sombrer.

Après avoir été réticente pendant plus d'un an à l'idée de la médication, j'ai finalement rencontrer des pédiatres et médecins formidables qui m'ont conseillé le Concerta, ce médicament agit durant 12 heures, il y a différentes posologies car il faut tenir compte de la tolérance de l'enfant. Le ritalin selon ma documentation n'agit qu 4 heures.

Cela peut sembler extrême, mais croyez moi, mon fils a remonté son estime de soi, a de très bons résultats en classe, fonctionne très bien sur les routines quotidiennes. Il ne prend ce médicament que pour aller à l'école, quand il est en vacance, il est en vacances de Concerta.

Je suis triste à l'idée de tous ces parents qui se sentent démunis face à ce disfonctionnement, et surtout pour ces enfants qui n'auront peut-être pas la chance de s'en sortir à l'école et dans la vie car la société les met de côté surtout quand des psychologues, psychiatres et autres incompétents ne proposent pas cette alternative en faisant croire aux parents que tout est dans la tête (et mon fils en a vu croyez-moi)

Il y a quelques inconvénients malgré tout à la prise de médicaments, comme des maux de ventre, une perte d'appétit et quelques autres petits problèmes que je ne peux développer ici et tout de suite mais on peut y remédier avec l'aide de l'enfant...il faut parler avec lui et le convaincre de faire des efforts car lui aussi veut s'en sortir...

Je ne dis pas qu'il faut sauter tout de suite sur les médicaments mais faîtes des tests, auditions, vue, psychologie.. etc...Je ne fais partie d'aucune association mais si vous désirez avoir de l'info sur le sujet et AIDER vos enfants voici mon email je vous enverrai de la doc: joele@caramail.com

Il y a de la lumière au bout du tunnel.

Jo

luciedk
Portrait de cgelitti
La maitresse école me parler de l'hopital de jour pouvait vous m'endire plus mercie
j'ai oublier de vous dire il n'est plus au CMP mais au CATP
boule de neige
Portrait de cgelitti
bonjour véro
je comprend ton angoisse pour y etre passée
néanmoins,je trouve que la façon dont les choses se sont passées pour ton fils,sont un peu légére (juste un questionnaire rempli par le prof)
est ce que ton fils a passé un electrocardiogramme ,un électroencephalogramme,a t'il eu un bilan sanguin qui certifie qu'il n'a aucune carence?magnesium herythrocytaire,fer,etc...
t'as t'on proposer une thérapie cognitivo comportementale?
mon fils a eu sa premiére prescription par un CHU aussi mais tous les examens ont été fait.
çela ne nous a pas empeché de froler l'accident.
aujourd'hui,nous nous sentons abandonnés car mon fils n'est plus sous traitement.eh oui,on nous a laissés tomber...
aucune importance,nous avons trouver d'autres perspectives.
tout d'abord,mon fils est defficitaire magnesique,nous sommes allés voir le dr Mousain Bosc au chu de Nimes et nous supplementons mon petit homme en magnésium et vitamine b6
il commence seulement a s'apaiser car il ne faut pas croire,mais lors de l'arret de la ritaline,mon fils était en manque et il a du se battre tout seul contre sa dependance.
il suit une therapie comportementale que nous renforçons avec une PNL (programmation neuro linguistique)
on va y arriver,j'en suis sure
le methilphenidate n'est pas anodin et n'est pas sans danger.(les médecins le reconnaissent quand il y a probléme)
ne pas mettre son enfant sous concerta n'est pas :ne rien faire
chercher d'autres solutions vaux le coup et c'est aussi une solution
sur un autre forum,des mamans (ou peut etre pas d'ailleur)m'ont aidée à franchir le pas,et j'en ai surement aidée d'autres à franchir le leur (je le regrette sincerement) lorsque mes idées ont changées,j'ai pratiquement été virée (sensurée)
sur ce forum,que l'on soit daccord ou pas avec la medicamentation,pas de soucis
ici on s'exprime librement
pourquoi ne pas offrir à ton fils un petit breack que vous pourriez partager tous les deux
quleques jours ensemble pour renouer et dialoguer
voir ce qu'il pense du traitement ou de son comportement à l'école,de sa relation avec ses profs?
est ce qu'il s'ennuis en cours?
s'il n'est pas attentif à l'école mais qu'il arrive tout de meme à 11.5 de moyenne,fait lui passer un test QI car je ne vois pas comment on peut obtenir une moyenne convenable avec zero attention
il a la bougeotte? n'y a t'il rien d'autre que du concerta?
cherche si possible d'autres solutions que cette saleté qui t'enlévera le petit homme que tu connais
je te souhaite plein de courage
sandy
Portrait de cgelitti
ma fille est sous concerta 36mg depuis un mois et durant un autre mois elle a eu concerta 13 mg.Elle a 13 ans et elle est en echec scolaire depuis la 6eme.C'est un rytme qui ne lui convient pas du tout et elle ne parvient pas a se metttre au travail de plus elle est toujours en opposition et refuse mon aide.les problème de conportements vont avec au collège.Je ne vois pas trop de changement avec le concerta.Au début les profs m'ont dit qu'elle était plus tranquille et concentrée mais ca a été très court.Je ne la vois pas se mettre au travail et à part quelques bonnes note les résultats restent assez mauvais.Son conportement aprés une acalmis d'un mois recommence à poser problème (recommence à parler et distraire le cours,séche à l'occasion écris des mots au lieu d'écouter ect ect).Elle fait des crises lorsqu'on lui dit non a une sorite mais on maitient le non tout de même et les punitions lorsqu'elles s'imposent.D'après ce que j'ai pu lire il semblerait que les ados rependent beaucoup moins bien au traitement que les plus petits.Moi je suis un peu déséspéréé car nos rapports se dégrade aussi que la vie de famille qui en patie après 8ans de galère car pour nous cest surtout sur le plan scolaire que c'est le plus dure.Si quelqu'un peu me dire si il faut attendre plus longtemps pour avoir des résultats et une scolarité normale,je serait contente d'en savoir plus.
cécile
Portrait de cgelitti
bonsoir isabelle contente de te lire non mon fils n'a pas eu de problème physique,à part de l'asthme et de l'éczéma.Sinon il a un suivi aussi complet que ton fils a part que la je suis un peu en colère car sa pédopsy est parti en congé maternité et ne revient qu'en octobre et il n'a pas de remplacent donc pour le suivi des réunion surtout en milieu scolaire ça va etre un peu la galère!Sinon il doit aller en école spécialisé mais malheureusement il faut attendre et la le pire c'est qu'il ne suit plus rien à l'école et donc il s'ennuie.Je ne connais pas encore l'origine de tout cela car il a subi seuleument des examens très poussé en Mai dernier à l'hopital Robert Debré à Paris ou il a passé 6 semaines en hopital de jour(à la fin il en avait marre surtout les allés retour).Tout ce qu'ils ont pu me dire c'est que son hyper activité était du à son retard psychomoteur de 2ans,ce qu'il ont découvert la bas car je voyait bien qu'il n'arrivait pas à suivre comme les autres mais je ne pensait pas à ça.Il a passé un IRM et la j'attend que le neurologue me rapelle pour voir se qu'on fait mais il m'avait déja parlé de test très pousser sur la génétique.Moi non plus il n'a pas trop fait de bétises par rapport à son petit frère qui déchire le papier ou écrit sur les mur et plein d'autre chose,je n'avais pas vécu ça avec Erwan,par contre il n'a pas la notion du danger et ne craint pas la douleur à part les prises de sang.Erwan n'a pas un bon sommeil,il a un traitement pour dormir depuis l'age de 3ans car jusqu'à cet age la il n'avait pas fait ses nuits!Erwan aussi est un enfant très calin mais en meme temps il est tellement anxieux que ça l'empèche un peu d'avoir des rapport de peaux,je veux parler du tactile.Pour se qui est du rapport avec l'adulte il est difficile aussi car il ne veut pas obéir et ne comprend pas pourquoi la parole de l'adulte doit etre écouté.Pour le CDES ne t'inquiète pas j'en suis déja loin avec eux et ici ils sont super je ne sais pas si c'est ton cas?J'ai d'autre questions à te poser mais comme tu as mis ton adresse MSN je vais te mettre dans mes contact et pourra mieux se parler à bientot
lore_320
Portrait de cgelitti
Est-ce que je peut savoir pourquoi vous dite aux enseignants de vos enfants qu'ils sont hyperactifs, vous ne vous rendais pas compte que tout de suite on les mets à l'écard de la société.
Je souffre d'hypersomnie idiopathique, la forme la plus rare, on me l'a diagnostiqué à l'âge de 20ans, et j'en ais 23 1/2.
J'étais en deuxième année à l'université quand le diagnostic est tombé et je peux vous dire que je travaillais comme une malade pour y arrivé. Entre mes 40 heures de cours par semaine, j'avais en moyenne 20 heures de travail personnel et en plus je faisais du baby-sitting le vendredi et le samedi soir. C'est un fait que j'avais tendance à dormir en cours mais ce n'est pas pour autant que je n'ai pas réussie mes études et ma vie en général.
La preuve j'ai obtenu en 2006 une licence générale reconnue en Europe dans le bâtiment et je travaille depuis 1 ans et demi dans la même entreprise. Et depuis que je prend mon traitement, j'ai enfin une vie dite "normale", je peus sortir le soir et voir mes amis sans problèmes. Et surtout, je n'ai jamais dit que j'avais ce genre de traitement de peur de perdre mon travail qui est très important pour moi.
alceline
Portrait de cgelitti
Pour répondre à Cathy : Ma fille prend du concerta depuis le dernier trimestre de son CE1 (elle est en CM2). Par contre je ne lui donne que les jours d'école, jamais pendant les vacances ni le mercredi et le dimanche. Elle l'a donc pris durant tout son CE2 , CM1 et cette année elle ne l'a pris qu'après les vacances de Paques car son instit a essayé de repousser au maximum la prise du médicament (il l'aide beaucoup). Mais à paques il a fallu le reprendre car elle ne pouvait plus suivre en classe et elle était limite agressive avec les autres.
Elle est toujours à 18mg, mais le médecin généraliste que j'ai vu recemment m'a dit qu'il faudra surement la passer à 36mg à la rentrée , mais j'attend de voir le neuropédiatre.
Quand aux effets secondaires , c'est surtout une difficulté d'endormissement le soir. par contre ça ne gene pas sa croissance.
Mais elle est sous concerta surtout pour un déficit de l'attention, evidemment elle a des signes d'hyperactivité qui vont avec le trouble de l'attention. Elle regarde rarement un film entier (elle fait toujours autre chose entre deux, ou elle passe son temps à gigoter sur le canapé). Le matin il lui faut énormément de temps pour se préparer, elle n'arrive pas à gérer le temps. Pour l'oubli de ses cahiers à l'école ça va un peu mieux mais ça lui arrive encore frequemment. Et les relations avec les autres ne sont pas toujours au top, ils ont du mal à la voir bouger ou parler tout le temps , elle passe un peu pour la fofolle de la classe ; ce qu'elle n'est pas evidemment. Car si ces enfants ont du mal à suivre en classe ils sont quand meme très intelligents.(d'ailleurs elle a beaucoup de connaissances qui lui serviront plus tard dans la vie mais pas dans le système scolaire)
Pour évacuer toute cette énergie elle fait du théatre et de la natation. Le théatre l'a beaucoup aidé.
Donc voilà, j'espère avoir un peu répondu à tes questions, si tu en as d'autres , pas de soucis on est là pour s'entraider et s'écouter.
marie
Portrait de cgelitti
lorsque mon fils était en maternelle, il n'a jamais pu y rester à plein temps. Lors d'un changement de région sa nouvelle école n'a pas voulu de lui, il était puni en longueur de matinée- il était exclus et puni pendant les activités, pendant les récréations... bref l'enfer pour un enfant de 4 ans 1/2. N'ayant pas repris mon travail, je suis allée voir ce qu'il se passait à travers les clotures : horreur !! j'ai fait appel à la PMI du village et elle m'a écouté. Elle a convocqué tout l'école : directrice, maitresse, psychologue, assistante sociale... et depuis, l'école fait très attention car ils savent que Maxime est suivi et surveillé par une équipe éducative. Mais c'est triste! de voir exclure nos enfants par rapport à leur façon d'être tout cela car ils ne sont pas "sages" ...
Pour ce qui est du CONCERTA LP c'est bien pour les enfants de plus de 22 kilos, mon fils ne supporte pas encore une dose aussi conséquante - 19 kilos - il est encore trop leger- alors nous donnons de la ritaline 2 fois 10 mg et ce pendant le temps scolaire uniquement. Car nous nous arrivons à vivre avec ce petit Maxime bouge bouge - mais avec des activités en plein air ou nous evitons tout stress - tout conflit avec autrui - et les dangers car il est imprévisible. J'ai un autre garçon de 7 ans - je peux vous assurer que l'on s'ennuie pas...
cathy
Portrait de cgelitti
deja une année qu'on a diagnostiqué un trouble de l'attention chez mon garçon il prends son traitement tout les jours car sans c'était ingérable et il n'a pas du tout d'éffet secondaire nous avons vu le dr Calvet samedi il nous à beaucoup rassuré, le medicament ne fait pas tout mais on s'adapte il a encore des problemes à l'école mais les enseignants qui connaisse son mal arrive encore à lui pardoner bon dans l'ensemble le concerta nous à bien aidé et nous allons continuer voilà et j'ai envie de dire un gros mot a tout ceux qui critique sans savoir ce que l'on vit
Pascale
Portrait de cgelitti
les effets indésirables sont insomnie (mais il était déjà insomniaque) donc il faut absolument donner le médicament avant 9 h du matin mais savoir qu'il faudra attendre qd même 22h00 minimum.
le 2ème effet est la perte d'appétit (dès la prise du matin) par contre, il semble qu'il n'ait pas de problème de croissance. il grandit normalement.
je n'ai pas constaté d'autres effets gênants. Je n'ai un recul que de 2 ans. Nous arrêtons le médicament pdt les vacances scolaires pour qu'il reprenne du poids (49 kg pour 1,60m)

Si les résultats étaient satisfaisants au bout de 3 semaines de traitement, je constate un palier au bout de 2 ans de traitement, il recommence à être remuant en classe et insolent (ceci dit il va avoir 13 ans, âge difficile).

Nous avons tellement "galéré" pendant ses premières années que nous apprécions qd même ce traitement

Nous essayons actuellement de l'inscrire dans une quatrième aménagée (pour dyslexiques) mais il faut remplir un dossier de reconnaissance du handicap. (La dyslexie est considérée comme "handicap" par l'Education Nationale.) Cela donne droit à du temps supplémentaire pour les examens, à des petits groupes pour le français, à des aides à l'organisation et la prise de notes. mais beaucoup d'inscrits pour peu d'élus. A Paris, seuls 3 lycées ont cette section.

Il faut vous renseigner. Beaucoup de personnels de l'Education Nationale ne connaissent pas (ni même les psychologues scolaires !)

D'où l'intérêt des associations ...

Courage !
marine
Portrait de cgelitti
bonjour,
mon petit bout de choux a 6 ans 1/2, elle a un retard de language, un trouble de la compréhension,( 2 ans de retard par rapport a un enfant de son age) une faible mémoire de travail, et un trouble de l'attention, j'ai remarqué que ma fille, avait une difference trés tôt, dés 24 mois,bébé, ele ne se développait pas en language et en gestuel normalement,elle a depuis fait d'énorme progrés sur le language, avec l'orthophoniste, en 1er année de maternelle, il y avait toujours une tata qui l'aidait, en 2ème année aussi, mais en 3ème année, se fut la catastrophe, la maitresse, pensée que marine avait un problème de comportement, et elle a mis ma puce à part des autres, je les surpris lorqu'un jour je suis allé la chercher en pleine journée pour un RDV, j'ai eu trés mal pour elle, elle me disait souvent "maman je veut être comme mes copines, pourquoi marine va pas bien" j'ai eu mal et même en l'écrivant j'ai trés mal, pour la rentrée en cp, j'ai demandé une réunion d'une équipe éducative, difficile à avoir, j'ai tous les résultats des bilans de neuro psycologue, phoniatre, neuro pédiatre, avec qui j'ai eu les ordonnances pour avoir une AVS, et le neuro pédiatre m'a préscrit le concerta lp 18mg, ma fille a beaucoup changé à l'école, elle comprend donc elle peut faire les exercices, elle a la moyenne, je lui donne 4 fois par semaine pour l'école uniquement, l'avs c'est négatif, ais je vais les relancer car sans traitement l'école devient trés difficile pour marine, la maitresse a tésté sans c'est le jour et la nuit. mais je m'inquiète comme beaucoup de parents, et ne plus lui donner c'est de rentré dans une grande souffrance pour mon petit bout alors que faire ?
est-ce que quelqu'un connait une association sur marseille, pour des parents dans mon cas

Pages

Sujet vérouillé