La conception : les bases physiologiques

Publié par Dr Cécile Malartic, gynécologue obstétricien le Mardi 14 Août 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 06 Décembre 2010 : 16h21
-A +A
Les récents progrès scientifiques et médicaux ont permis une meilleure compréhension des mécanismes naturels qui aboutissent à la conception d'une grossesse. Grâce à ces connaissances, l'aide à la procréation a rapidement progressé et offre actuellement aux couples désirant un enfant de nombreuses solutions.

1. Les organes de reproduction

Chez la femme, les organes de reproduction sont les ovaires, les trompes de Fallope et l'utérus :

- Les ovaires sont deux glandes situées de part et d'autre de l'utérus. Ils vont chaque mois libérer un ovule ou ovocyte qui sera expulsé dans une des trompes.

- Les trompes de Fallope sont deux canaux reliés à l'utérus. Ils se terminent chacun par un pavillon chargé de recueillir les ovocytes. Ils sont le lieu de rencontre de l'ovocyte et du spermatozoïde.

- L'utérus est constitué de tissu musculaire et est tapissé par une muqueuse appelée endomètre. L'utérus est fermé en bas par le col utérin, celui-ci se situe au fond du vagin et est perceptible à l'examen médical.

Chez l'homme :

Les spermatozoïdes sont fabriqués par les testicules et expulsés avec le sperme au moment de l'éjaculation. Mobiles grâce à leur flagelle, ils remontent du vagin jusqu'à l'utérus si la glaire du col utérin est perméable. Ils se dirigent alors en quelques heures vers la trompe pour aller à la rencontre de l'ovocyte. Leur durée de vie est de 48 à 72 heures.

2. De l'ovulation à la fécondation

L'ovulation permet la libération d'un ovocyte dans la trompe. La fécondation résulte de la rencontre d'un ovocyte et d'un spermatozoïde. Le lieu de la fécondation est la trompe. Un seul spermatozoïde va pouvoir féconder l'ovocyte en pénétrant la membrane de l'ovule et en le rendant alors imperméable à tout autre spermatozoïde. Le noyau du spermatozoïde va alors fusionner avec le noyau de l'ovocyte, et former un œuf. C'est à ce moment que les chromosomes de chaque cellule vont se regrouper et déterminer le sexe et les caractères génétiques du futur embryon. L'œuf formé se divise alors en plusieurs cellules tout en progressant dans les trompes pour arriver enfin au quatrième jour dans la cavité utérine.

Publié par Dr Cécile Malartic, gynécologue obstétricien le Mardi 14 Août 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 06 Décembre 2010 : 16h21
A lire aussi
Fécondation In Vitro (FIV) expliquée en vidéo Publié le 19/08/2010 - 14h57

Les testicules d'un homme adulte produisent environ un demi-milliard de spermatozoïdes chaque jour. Les ovaires de la femme ne produisent quant à eux que quelques ovules chaque mois. En général, un seul de ces ovules va atteindre la maturité nécessaire à une fécondation. La fécondation...

Le patch contraceptif expliqué en vidéo Publié le 19/08/2010 - 14h57

L'appareil reproducteur féminin est constitué de l'utérus, des trompes de Fallope et des ovaires. Les ovaires sont des glandes en forme d'amande situées de chaque côté de l'utérus. Ils produisent les hormones sexuelles œstrogène et progestérone qui régulent le cycle menstruel féminin. En...

Les mystères de la fécondation Publié le 03/03/2004 - 00h00

Le démarrage d'une grossesse est toujours le résultat d'un évènement ponctuel, qui n'est pas le petit câlin mais le moment de la fécondation. Cette rencontre entre un spermatozoïde et l'ovule n'est cependant pas aussi simple qu'il y paraît. C'est un vrai parcours d'obstacles.

Ovulation : comment fonctionne le cycle féminin ? Publié le 26/04/2010 - 00h00

Le cycle féminin comprend trois périodes : la phase folliculaire (préparation d'un ovule), l'ovulation et la phase lutéale (épaississement de la muqueuse utérine en vue de recevoir l'oeuf). Chaque cycle débute par les règles, signifiant que tout est à recommencer, la rencontre entre l'ovule...

Plus d'articles