pierro26
Portrait de cgelitti
Bonjour tout le monde,

j'aurais besoin de vous parler, en espèrant qu'il y aurait des gens qui sont passés par là et pourront me conseiller ... comme je dis dans le sujet de mon post, j'ai 27 ans et malheureusement j'ai eu le temps de faire même une rechute à une dépression. En fait je pense que mon dépression est installé depuis environ 5-7 ans, enfin ... Actuellement sous traitement depuis quelques mois (effexor) et plus récemment consultant un psy j'essaie de m'en sortir mais je ne vois vraiment plus le bout ... recemment j'ai recommencé à faire des crises d'angoisse horrible, des crises de pleurs (qui s'étaient arrêté avec les médicaments il y a qq mois) ... et je pense que ni la thérapie que je suis ne m'est de grande aide, car les séances sont trop rares ... quasimént une par mois.

Enfin, pour dire mon chagrin ... je n'ai plus gout à rien, autant que je me force à m'en sortir et à retrouver de la motivation, des plaisirs etc... je n'arrive pas à me faire quelque plan que ça soit ... je vois pas du tout qu'est-ce que l'avenir peut m'apporter de bon, je sens que j'ai "fini" ma vie, que j'ai déjà raté ma vie, que j'ai échoué et qu'il y a plus de "session de rattrapage"... c'est un mal être horrible que je fais trainer en moi d'une façon accablante, fatiguante depuis environ 3_4 ans... je ne comprends même pas comme j'en suis arrivée là, car j'aurais tout pour pouvoir réussir, même il y en aurait certains que j'ai même très bien réussi ma vie ... cependant, pour moi tout est un échéc et c'est très dur à vivre. Je me sens fatiguée, j'arrive plus rien à faire, ni les gestes les plus simples. Je vis mal au travail (d'ailleurs un travail que je n'aime pas et qui ne correspond pas à ma formation ... bien au-délà ... je sais que ça c'est une des sources de mes angoisses), je vis mal ma vie privée car loin de ma famille et des doutes sur mon couple ... car pas de ressources financières suffisante, car plus de loisirs (je n'ai même plus et malgré des efforts je n'en retrouve plus) ...

Bon, je n'en rajoute pas toutes les périodes avec les mauvaises idées ... ça ferait trop "gris" :(

Vous pourriez m'aider à retrouver un sens dans tout cela? Comment refaire pour me reprendre en main, pour me remettre et "revivre", donner un sens à ma vie ... je sens que je m'enfonce de plus en plus, avec chaque jour qui passe...

merci pour vos gentils commentaires

annabelle

pierro26
Portrait de cgelitti

bonjour Annabelle, comment allez vous aujourd'hui ?

Pierre

annabelle
Portrait de cgelitti
Bonjour rubikub,

c'est impréssionnant comme il est "poétique" (enfin, artistique) ton texte. T'as du talent d'écrivain ... merci bcp pour ton temoignage. Le souci ce que je veux pas me resigner devant ma vie, accepter c'est comme ça et pas autrement ... j'en souffrait trop. Je veux pouvoir continuer à "lutter" pour ce qui me tenait au coeur, c'est juste que je ne peux plus lutter, j'ai plus les forces ... et en fait, je ne sais plus non plus ce que je veux ... j'ai perdu mes répères ... je suis complètement perdue, tout me parait dérisoire ...
Sinon, je vais un tout ptit mieux avec le moral depuis un moment, malgré plein problèmes.

Je n'ai plus la force ni de recommencer à voir un autre psy. Mais j'ai dit à celui que je vois que je veux le voir plus souvent, et en fait il est d'accord. Pour l'instant on aura chacun ses vacances, mais après j'espère pouvoir le voir souvent. Et puis comme c'est un psychiatre, et que je me fait bien remboursée, ça n'impacte pas mon ptit budget.

Merci bcp bcp pour ton message. Ainsi qu'à Sissi avec laquelle j'ai continué à discuté.
Bon courage à vous aussi.
sissi
Portrait de cgelitti
bonjour annabbelle je lis ton messages et je suis tres touchée il ne faut pas dire que tu es inutile bien au contraire si dieu ta donner la vie cest qui'il faut essayer den profiter et surtout essayer de te changer les idées!!je pense que tu traverse un mauvais passage de la vie ( qui na jamais deprimée???)
as tu des loisirs particulier??as tu des amis??parle leur de tes soucis ils pourront daider!!!
tu vois aussi un psy jai lu ca mais c vrai kune seance par mois je pense pas ke ca aide!!!
moi je suis en arret maladie jai tendance a deprime seul le soir a la maison jai 23ans je nai pas de vie de couple jai quelques amis heureusement ca aide pour remonter le moral mais surtout se changer les idees
allez tous sarrangera pour toi profite du soleil va au parc faire braonzette et change de travail si tu te sens pas bien bisous et encore COURAGE JY CROIS TOUS SARRANGERA POUR TOI
annabelle
Portrait de cgelitti
Je souffre ... j'en peux plus ... je vois que rien ne change ... jamais ... chaque jour me fait perdre encore plus de l'espoir dans l'avenir ...

je comprends pas pourqoui tout me travaille tellement ...

J'ai besoin de parler avec qq un ...
sissi
Portrait de cgelitti
salut annabelle comment ca va aujoudhui???jespere que tu va un peu mieux!!!!!tu as quel age???et tu travail dns kel domaine??as tu des insomnies car je vois ke tu repond aux messages tres tard!!!essaie de faire du sport ma cocotte pour te liberer lesprit ca marche car quand tu est occuper tn esprit aussi lest!!!
tu habite dns lkel coin de la france???je te laisse mon adresse msn si tu veux
lachica44@     tu rajoute le hotmail
a bientot sur msn et bon week end
je serait connecter dimanche soir car je men vais en week end
rubikub
Portrait de cgelitti
Bonjour annabelle,
J'ai été dépressif, je le suis peut-être encore un peu mais je le vis mieux. Je crois que la première étape pour t'en sortir c'est vraiment de choisir un thérapeute qui te plait, quitte a en essayer 10 et surtout quelqu'un qui puisse te recevoir régulièrement, 1 fois par semaine est un minimum (financièrement nombreux sont les psys qui baissent leur tarif suivant les moyens du patient). Le voir régulièrement te permettra de rentrer dans une démarche, dans une bataille contre ta maladie.
Je connais bien ces monstres contre lesquels tu lutte, ils m'ont souvent pousser à fuir, dormir, casser, pleurer, boire, me droguer, refuser tout le bon comme le mauvais, l'autorité, le conformisme. Le jeu du monde me semblait si faux qu'il valait mieux mourir que de faire semblant. Ces grands monstres sont toujours là et grognent parfois, mais je les regarde avec tendresse; je crois qu'ils sont beaucoup plus vieux que moi, cicatrices et blessures des temps anciens, des morceaux d'histoire qui dérivent comme des icebergs.. Nous menons notre barque sur un océan bien tumultueux.
Ce qui m'aide le plus, lorsque je ne vais pas bien, c'est de faire les choses une par une, sans regarder derrière ni trop loin devant, et sans y accorder d' importance. Comme ça les difficultés se réduisent à des petits actes que je suis capable de résoudre, et parfois vient une bonne brise qui m'emporte ou un rayon de soleil qui m'émerveille, une rencontre.. je le prends et m'en réjouis.
J'ai fini par me dire que vivre ou ne pas vivre n'a pas d'importance, il n'y a pas d'enjeu, de choses qu'il "faut" faire pour mériter je ne sais quoi. Les gens passent et on les oublie c'est comme ça et c'est pas grave. J'ai renoncé à essayer de tout comprendre et de tout contrôler et c'est si bon de ne pas être le meilleur ni le bon dieu. Juste prendre les jours comme ils viennent et laisser aux anges le soin de veiller et savoir. J'ai parfois l'impression de n'être qu'un instrument dans lequel la vie souffle.. et c'est très reposant finalement..
.
J'espère que tu ne t'es pas cassé les yeux avec mon charabia, je te souhaite bon courage dans ta bataille contre tout ces "monstres", ne t inquiète pas tu en sortira vainqueur il n'y a pas de doute. Et surtout ne reste pas enfermée, la peur passe comme le reste mais il me semble qu'elle est moins vive dans l'action que dans l'enfermement.
annabelle
Portrait de cgelitti
Bonjour Sissi,

merci beaucoup pour ton message; ça m'aide tes encouragements... n'empêche le souci c'est que j'arrive vraiment plus à me "débloquer" ... je veux dire par là ... je fais tout (traitement avec anti-depresseurs, suivi psy, j'ai beaucoup echangé avec certains de mes amis au sujet de mes pbs ...), même la bronzette dans le jardin public ... enfin, je "m'efforce" et même cela est fatiguant ... de voir que je m'efforce, que 2 jours ça va, et puis que ça retombe comme un soufflé ... j'ai peur que mon mal être est tellement bien installé que je vais plus jamais m'en sortir ... que ça a détruit ma personnalité ... j'ai plus d'ambition, j'ai plus envie de me lutter ... J'ai baissé les bras et malheureseument je ne vois plus l'intérêt de les lever ... les mauvaises idées je les éloigne surtout car j'ai peur de faire souffrir mes proches ... c'est peut être la seule raison ...

des loisirs ... j'en ai plus ... et j'arrive plus à m'intéresser à quoi que ça soit ... je fais le pas pour me rapprocher de ce qui me plaisait (par exemple, je me suis achetée des pinceaux, de la peinture etc car j'aimais peindre) mais j'ai pas touché depuis qq mois ... et tout est comme ça ... je m'achetes des bouquins pour lire ... j'arrive même pas à les ouvrir ou au mieux dépasser une page dans l'espace de qq mois ...

des amis ... j'ai laissé beaucoup d'entre eux loin ... au fil du temps les relations se sont "éteint" ... j'ai eu aussi de nouveaux, mais avec des gens "mobiles", comme moi, qui sont soit retournés chez eux, soit allé ailleurs ... du coup, ça c'est éteint aussi ... et puis oui, j'en ai encore qq uns, même de "vrais amis", mais je les vois très rarement ... j'évite même de les voir ... et des fois j'oublie de les appeler ou leurs écrire à des occassions importantes et je regrette énormémént ... surtout que je ne me reconnais plus ... j'étais pas comme ça il y a qq ans ....

j'ai été en arrêt maladie une semaine, j'ai refusé plus car j'avais plutot peur que les gens s'intérrogent ...

pour changer le travail ... le souci, c'est que je sais pas qu'est)-ce que je veux faire .. du coup, je suis bloquée aussi sur ce point ...

bonne nuit (enfin, à moi, car d'autres dorment à cette heure-ci :)), bon courage à toi aussi et j'espère qu'on s'entendra avec des meilleures humeurs
Sujet vérouillé