Les compléments alimentaires minceur : ça marche ou pas ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 12 Avril 2010 : 02h00
-A +A
Les compléments alimentaires génèrent un marché mondial qui s'élève à 65 milliards de dollars. Autrement dit, ils sont très prisés, sans doute en raison de leurs promesses très alléchantes. Mais qu'en est-il ? Les compléments alimentaires minceurs sont-ils efficaces ?

Les différents types de compléments alimentaires

Les compléments alimentaires visent à compenser une carence ou à améliorer le fonctionnement de l'organisme. Ils se veulent proches du médicament, sans ses effets secondaires, tout en revendiquant de nombreux bénéfices très alléchants.

Indépendamment de leur présentation (gélules, comprimés, boissons...), ils se répartissent en 3 catégories selon leurs types d'ingrédients :

- Nutriments essentiels à l'organisme pour pallier à une insuffisance : vitamines, minéraux, acides gras, acides aminés...

- Extraits de plantes ou autres produits naturels : ginko biloba, ginseng, thé vert...

- Nutriments non essentiels visant à améliorer les fonctions de l'organisme : tryptophane, taurine, mélatonine, etc.

Les promesses non tenues des compléments alimentaires minceur

Les Drs Luc Cynober et Jacques Fricker dénoncent dans leur livre " La vérité sur les compléments alimentaires ", les dérives et mensonges des compléments alimentaires. La plupart de leurs vertus ne sont que supposées et non prouvées scientifiquement. Petite revue des principaux types de produits minceurs disponibles sur le marché.

Les bloqueurs de l'absorption des graisses

Ils sont à base de chitosan, mais les preuves d'efficacité sont absentes.

Les réducteurs de l'appétit

Ceux à base de Psyllium (des fibres alimentaires) ont une efficacité qui a été prouvée mais qui reste modeste.

En revanche, ceux à base de chrome, de magnésium, de zinc, de nickel, de cobalt n'ont pas fait la preuve de leur efficacité. Par ailleurs, on recommande de ne pas dépasser 50 à 100% des apports nutritionnels journaliers recommandés.

Les brûleurs de calories

Ils sont à base de guarana, thé, caféine, éphédrine, vitamine C, magnésium, zinc, vitamines B6, etc. Seuls ceux à base d'extraits de thé ont démontré une efficacité.

Les éliminateurs d'excès d'eau

À base d'artichaut, d'orthosiphon, de feuille de papaye, nous n'avons aucune preuve disponible.

Il est donc recommandé de se méfier des compléments alimentaires. L'idéal est de se tourner vers son médecin pour avoir son avis. Parallèlement, il peut vous proposer de lui-même un complément alimentaire pour compenser une carence avérée ou fortement supposée. Par exemple, chez les femmes enceintes, un supplément en acide folique est requis en prévention du spina bifida. On peut également être amené à proposer un supplément en calcium aux personnes qui ne mangent pas de produits laitiers, ou en oméga-3 chez celles qui n'aiment pas le poisson.

Dans tous les cas, les compléments ne remplacent pas une alimentation équilibrée.

Enfin, un dernier conseil des Drs Cynober et Fricker : évitez de prendre en continu des compléments alimentaires. Si vous devez les prendre, faites-le en cure, une semaine par mois ou un mois tous les 4 mois par exemple.

A lire

" La vérité sur les compléments alimentaires ", Dr Luc Cynober et Dr Jacques Fricker, Editions Odile Jacob.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 12 Avril 2010 : 02h00
Source : Dr Luc Cynober et Dr Jacques Fricker, " La vérité sur les compléments alimentaires ", Editions Odile Jacob.
A lire aussi
Une cure beauté, oui mais laquelle ? Publié le 20/04/2014 - 23h00

La peau a besoin de nutriments qui sont apportés par l'alimentation. Mais lorsqu’elle est carencée, les compléments alimentaires peuvent-ils vraiment se révéler de précieux atouts pour combler ses besoins ? Eléments de réponse…

Plus d'articles