zebulon31
Portrait de cgelitti
Bonjour . Mon mari, 45 ans, a eu vendredi un infarctus. C'est un Ex fumeur depuis 4 mois,et son père est lui même decedé d'un infarctus à 45 ans. Il passe sa coronarographie dans 4 jours. Le cardiologue a apparement déjà repéré une sequelle à l'échographie. J'ai une peur atroce de le perdre. Pourriez vous m'éclairer avec vos témoignages?
zebulon31
Portrait de cgelitti

Bonjour

Etonnant, ces douleurs persistantes...

J'ai, pour ma part, fait un infarctus en Janvier 2011 avec angioplastie à H+2 et pose d'un stent.

J'ai également une nécrose inférieure à 40%, cependant, dès ma sortie du service, ma santé s'est considérablement améliorée.

A 52 ans lors de l'accident, développant à mon insu un diabète de type 2, fumeur de surcroit, je vous prie de croire que c'est un homme" remis à neuf" qui vous répond..

Chance?

Moral?

Hormis un hygiène alimentaire plus équilibré, un minimum d'exercice (vélo) et arrêt (ou presque) du tabac, je ne fais rien d'extraordinaire!

Courage

Dominique
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Je suis un homme avoir eu a 46 ans un infarctus suivi de 4 pontages coronariens et pour couronner le tout ,un ulcere de stress a l'issu de l'operation.Voila donc 10 ans que cela s'est produit.Je fumais 1 paquet de cigarettes par jour et cela depuis l'age de 16 ans.J'ai arrete de fumer le jour ou j'ai ete hospitalise.J'ai pris une quinzaine de kg et suis en invalidite reconnue a 80%.6 medicaments differents a prendre chaque jour et des epreuves d'effort tous les ans.Je ne suis pas medecin,mais,voici mon histoire.Par contre ,ou cela se passe mal ,c'est chez les patients diabetiques sinon,sans vouloir generaliser ,il n'y a pas a prori a s'inquieter outre mesure.
Voila,bon courage et bon retablissement a Monsieur
NINNIE
Portrait de cgelitti
Mon mari a 57ans, il a eu un pontage a 49ans + au mois de mars 2 poses de stens avec un bon suivi chez le cardiologue des médicaments à vie un régime et vélo d'appartement pour muscler le coeur on vit c'est vrai que c'est un mauvais moment à passer mais le soutien et l'amour aide beaucoup
bon courage
Bernard Gaudet
Portrait de cgelitti
Bonjour,
Un premier infarctus à 44 ans , un deuxième à 46, j'ai mis à peu près 4 à
5 ans à m'en remettre et à retrouver une activité quasi normale. La seule
séquelle que je ressens est lorsque je marche en montagne, j'habite en
Savoie, je fatigue très vite dans les montées et suis obligé de m'arrèter
très souvent, heureusement, ces pauses sont de très courtes durée, j'ai
gardé ma facilité de récupérer très vite. Les cardiologues ne m'ont donné
aucun régime particulier, sauf celui de mener une vie saine et sans excès
alimentaire, je peux manger de tout du moment que c'est sans
éxagération;J'avoue qu'il m'arrive de me laisser tenter par un bon plat
(choucroute, .....)surtout que la cuisine est une de mes grandes passions,
après cet excès, pendant une se
maine je me mets au vert , viande blanche et poisson vapeur. Je marche
beaucoup, surtout en montagne ou il m'arrive fréquemment de faire des
randos de 8 à 9 heures, jamais seul pour rassurer ma femme. J'ai
aujourd'hui 56 ans et suis en pleine forme. Suivi régulièrement par mon
médecin traitant et une visite tous les ans chez le cardiologue, je n'ai que
trois médicament à prendre par jour.
Il y a 3 ans, avec ma femme , nous avons acheté une vielle grange que
nour retapons entièrement nous même en maison d'habitation pour la
retaite.
Voilà,c'est juste pour vous dire qu'un infarctus ,si on en réchappe, on
peut vivre tout à fait normalement après. Lors de mes randonnées en
montagne,il m'est arrivé de croiser un " pépé " de 83 ans qui m'a avoué
fièrement faire 4 à 5 randos d'une journée par semaine et un "sommet" à
2700 mètres de temps en temps.Après il m'a dit avoir fait un infarctus à
l'age de 52 ans et avoir subit un double pontage.Il pète la forme comme
on dit.
J'espère que ce témoignage vous aidera à passer ce "mauvais moment de
la vie" avec plus de confiance. C'est assez long de s'en remettre et il faut
de la patience et une certaine volonté pour se battre car lorsqu'on est très
diminué physiquement et que le moindre effort fatigue énormément, on a
des moments de grand cafard et de découragement.
Alors courage ,tenez bon, l'entourage humain aide beaucoup mais,
comme pour le reste ,sans excès car le bruit et l'agitation fatigue
également.
Bon courage et vous savez, la vie est belle,très belle.
philippe
Portrait de cgelitti
En plus d'huiles de premiere pression à froid de colza ou de soja,il lui faut manger des sardines pour certains W3

et rajouter les nutriments suivants
ARGININE + B9 + B 12 pour produire un vasodilatateur:l'oxyde nitrique
Sylvie
Portrait de cgelitti
Bonjour Ceby42 et tous les autres,

Il y a trois ans, mon mari a fait un infarctus à 45 ans aussi; en urgence ils lui ont mis 2 stends et son coeur est nécrosé sur une partie.A titre d'info , nous sommes non fumeurs tous les deux et apparemment ce serait du à l'hypertension qu'il avait depuis une paire d'année sans s'en préoccuper plus que ça et beaucoup de stress quelques mois avant cet incident.
C'est vrai que dans la première année on y pense tout le temps, on oublie pas la petite bombe au cas où, on revoit toute notre alimentation, on fait bokou de marche, du vélo d'appartement ect..
Mais au bout de cette première année on oublie puisqu'il ne souffre pas, qu'on connait les symptomes donc si ça revenait on appellerai encore plus vite le samu.
Maintenant, il remange de la charcuterie moins qu'avant mais de temps en temps mais par contre ne fait plus de vélo d'appartement ( acheté exprès); En fait on y pense plus même si on se remémore quelques fois la peur que l'on a eu et surtout lui à l'hopital où il a vu sa dernière heure arrivée.
Nous croyons que le plus important est de bien prendre son traitement même si c'est à vie et on se dit toujours que c'est moins grave qu'un cancer.
Donc je te rassure le pire est passé ton mari est près de toi c'est le principal et la vie continue...
Tu vas l'aimer encore plus.... Sylvie....
françois66
Portrait de cgelitti

bonjour j'ai fait aussi un infacrtus le 3 sptembre cette année 2011 à 14heures de l'après-midi,

j'ai 54 ans et pose de 2 stents actif il y a eu aussi nécrose du myocarde vers la pointe du coeur les cellules sont mortes donc séquelles a vie et traitement à vie.

je reste très fatiguer malgré tout je fatigue vite et j'ai des douleurs partout dans la poitrine il me semble resentir des douleurs de temps en temps enfin c'est bien d'être en vie car on se vois partir quand on fait une crise cardiaque, la douleur dans la cage toracique comme un étau et fortes brulures dans le bras gauche comme si on vas vous couper le bras.

enfin je ne baise pas les bras j'ai fait ma réeducation en centre de repos et je fait tout pour remonté vélo d'appartement , marche etc.. la vie reste belle malgré tout

ingrid
Portrait de cgelitti
je crois qu'a present il faudra faire attention a son alimentation: plus d'alcool, eviter les endroits enfumés, boire une eau pure (celle qui contient le moins de residus a sec)utiliser des huiles premieres pression a froid eviter les viandes rouges preferer les viandes blanches. Et puis un bon complement alimentaire visant a renforcer son systeme cardio ainsi qu'une activité physique reguliere mais douce style la marche.

Bon courage, ingridv83.yahoo.fr
Sylvie
Portrait de cgelitti
Bonsoir ceby42,

Comment va ton mari ? a-r-il eu des stends?
gilbert
Portrait de cgelitti
J'ai fais moi-meme un infarctus a l'age de votre mari,il y a de cela 5 ans.Je fumais ,comme c'est souvent le cas sur des hommes ou femmes de plus en plus jeunes,mais j'ai repris une activite qui est tout de meme assez penible(magasinier dans un negoce de bois)et aujourd'hui avec le traitement,l'activite physique qu'il faut s'efforcer de faire,les bilans annuels que je fais avec mon cardiologue,tout vas tres bien,et je n'ai presque aucunes sequelles,si ce n'est un petit et leger essouflement a l'effort.Bien sur cela vient juste d'arriver a votre epoux, on peut tres bien vivre apres une telle epreuve,bien plus qu'on ne le croit.Alors bon courage a vous,bon retablissement a votre epoux,et qu'il fasse un sejour en centre de readaptation,car cela lui fera le plus grand bien,on est tres bien entoure,on vous apprend comment il faut gerer cet apres infarctus ,et c'est tres utile aussi pour retrouver un bon moral,et apprendre aller vers demain.J'ai aussi eu une grosse sequelle apres cet accident,mais avec le temps et l'exercice(marche et gymnastique quasi quotidienne la premiere annee)j'arrive a faire aujourd'hui ce que je faisais avant,et votre mari y arriveras aussi,soyez-en sure.
Sujet vérouillé