Comment tenir vos bonnes résolutions ?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Mercredi 28 Décembre 2011 : 11h52
Mis à jour le Lundi 02 Janvier 2012 : 16h09

Les résolutions sont toujours bonnes. Mais pas toujours durables ! Si vous voulez prendre un nouveau départ le premier janvier, voici quelques conseils pour réussir à vous tenir à vos jolies promesses.

© getty

Choisir les bonnes résolutions

Prenez le temps de réfléchir à la résolution que vous prenez avant de vous engager. Pourquoi voulez-vous, par exemple, perdre du poids ? Parce que vous avez envie de vous sentir mieux dans votre peau ? Ou parce que vous pensez que cela fera plaisir à votre petit ami ?

La réponse est importante : elle vous permettra de comprendre votre motivation. Or, si la motivation n’est pas à la hauteur de la résolution, vos chances de vous y tenir sont limitées.

Pour reprendre notre exemple de perte de poids, si votre but est de faire plaisir à quelqu'un d'autre, ce sera peut-être difficile de résister aux tentations. Qu'allez-vous faire si vous avez une terrible envie de chocolat un jour où vous vous êtes disputés ? Plus la motivation vous est personnelle, plus elle sera solide. Et si votre but est de rendre votre petit ami heureux, pourquoi ne pas prendre la résolution de lui faire plaisir chaque jour ? C'est plus logique...

Habitudes : qu'est-ce qu'on perd à les abandonner ?

Votre résolution n'est pas de prendre une bonne habitude, mais d'en perdre une mauvaise ? La réflexion de départ doit alors tourner autour de cette habitude. Fumer est sans doute l'exemple le plus évident.

Le risque pour la santé, la mauvaise odeur, le regard des autres sont de gros inconvénients. Mais alors, pourquoi fumez-vous tous les jours ? C'est cela qu'il vous faut découvrir. Vous pourrez ainsi trouver des alternatives qui vous aideront à vous passer de la cigarette. Vous aimez la sensation que cela procure en bouche ? Mâchez un chewing-gum ou un bonbon que vous aimez. La cigarette vous donne une contenance ? Travaillez plutôt votre rapport aux autres. Elle vous permet de vous changer les idées au travail ? Allez plutôt faire un tour dehors..., etc.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Mercredi 28 Décembre 2011 : 11h52
Mis à jour le Lundi 02 Janvier 2012 : 16h09
A lire aussi
Le tabac : c'est décidé, j'arrête !Publié le 14/07/2000 - 00h00

Le tabac est à l'origine de nombreuses pathologies, dont le redoutable cancer du poumon. Une fois que votre décision d'arrêter de fumer est prise, ou pour vous aider à la prendre, n'hésitez pas à consulter votre médecin ou votre pharmacien qui évalueront avec vous votre niveau de dépendance...

La meilleure des résolutions : se faire plaisirPublié le 06/01/2014 - 12h00

Si la prévention a mauvaise presse auprès de nombre d’entre nous, c’est parce qu’elle est rabat-joie, perçue dans une logique négative : faire moins de choses agréables et faire plus de choses désagréables… Pourtant la notion de plaisir est essentielle à la réussite de nos...

Dépendance à la nicotinePublié le 06/09/2001 - 00h00

La plupart des fumeurs réguliers développent une dépendance à la nicotine. Cette composante du tabac fait ressentir ses effets sur une zone du cerveau associée au plaisir et à la gratification, et ce, quelques secondes après avoir tiré la première bouffée.Le fumeur ressent alors une...

Plus d'articles