Comment savourer voluptueusement un chocolat ?

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 07 Avril 2014 : 09h00

Et ainsi manger moins et en y prendre encore plus de plaisir. 

© Istock
PUB

Pâques se profile à l’horizon et avec lui sa cascade de poissons et autres animaux en chocolat que l’on a tendance à croquer à la file. C’est comme les cerises, quand on commence, on ne peut plus s’arrêter.

Ensuite, on se lamente parce qu’on a un peu mal au cœur et la conscience dans les talons de la balance.

Quand vous croquez un chocolat à toute allure, vous n’avez pas vraiment le temps de bien en profiter. C’est pour cela que vous en reprenez un autre, et ainsi de suite.

Mais s’il fond tout doucement dans la bouche, voilà que ça devient tout à fait différent.

Pour cela, collez, avec votre langue, la moitié du poisson en chocolat contre votre palais. Puis appuyez-la tout doucement avec un mouvement de va et vient : la salive va le dissoudre peu à peu et le chocolat ainsi fondu se répandre dans votre bouche et titiller toutes vos papilles.

Selon l’importance du morceau de chocolat, vous pouvez ainsi le garder 5 et même 10 minutes, jusqu’à ce qu’il soit entièrement fondu.

Il y a 90 chances sur 100 pour que vous soyez satisfait(e) et que vous n’ayez pas envie de reprendre un autre poisson en chocolat.

Vous avez jusqu’au 20 avril pour vous entraîner !

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 07 Avril 2014 : 09h00
PUB
PUB
A lire aussi
Mangez votre stock de chocolat !Publié le 16/07/2015 - 21h05

Si vous êtes du genre fourmi à avoir plusieurs plaques de chocolat en stock pour ne pas être prise au dépourvu en cas d’envie subite, un soir, de pâtisser un gâteau au chocolat, dépêchez-vous de le manger ! 

Vive les aliments de fêtes ! Publié le 24/12/2009 - 00h00

Les Fêtes et leurs repas ne sont pas vraiment les catastrophes alimentaires annoncées et redoutées. Les traditionnels aliments sont en fait bourrés de vertus nutritionnelles. Foie gras, fruits de mer, saumon, caviar, chocolat, découvrez leurs bienfaits et consommez-les joyeusement sans...

Pour ne pas grossir, ne vous interdisez rien !Publié le 23/06/2014 - 07h34

Le processus est connu : plus on s’interdit de consommer certains produits, plus on en a envie, plus on se sent frustré(e). Et, inévitablement, on craque plus ou moins rapidement. Le résultat ? Prise de kilos et culpabilité.

Plus d'articles