PAUL
Portrait de cgelitti
contrairement à ce que pas mal pense le diabete de type 2, n'a rien à voir avec l'insuline

je m'explique

le pancreas contient des ilots de Langherans et cellules Beta qui produisent de l'insuline

pour le type 1, c'es simple les ilots et les betas ne produise que peu ou quasiment plus d'insuline

d'ou le fait de se piquer à l'insu

jusqu'aux méthides les plus innovantes, comme par inhalation

mais p l diab de type 2, c'et plus touffu

car cela dépend à quel stade vous avez été dépisté

si c'et tres tôt la medicamentation peut à peu pre servir

mais que ce passe t il sinon ds l diabete de type 2

IMAGINEZ VOUS UN POSTE DE RADIO

la radio c'est l'insuline

vos ilots de Langherans et cellules bétas les piles de la radio

hors, si vous voulez ecouter votre radio il vous faut une borne emettrice et teceptrice

et c'et là que le bât blesse

en ce sens

ou

il n'ya aucun relai entre la borne emettrice et receptrice

et pourtant

vous avez une bonne radio et de bonnes piles

alors les medocs

c'est comme ci on voulait fircer le bac à piles, et en mettre plus

alors que votre bac à piles n'est prévu que p 2 piles

donc les medocs ne marchent pas !

donc ce qui veut dire que tous les traitements contre le diabète de type 2 sont nuls et non effectifs !!!

et tenter de piquer un diab de type 2 avec de l'insuline est sot

car PAS DE BORNE EMETTRICE RECEPTRICE P CONNECTER L INSULINE

AVEC CONTACT ENTRE ILOTS DE LANGHERANS ET CELLULES BETAS

PAS DE TRAITEMENT!

donc la médication d diabete de type 2, c'est de mettre du plâtre sur une jambe de bois

et les complications que vous avez, sont à cause des traitements avec leurs effets secondaires dangereux

et non le diabète lui même

et ne vous culpabilisez pas !

et ne vous laisser pas infantiliser par médecine

qui cherche à se defausser sur le pauvre malade

qui si il lui arrive un pépin c'est de sa faute !

et non pas de la medecine qui refuse de reconnaitre son echec et son erreur face au malade

et sachez qu par des médecines alternatives et une logique étudiée de son propre metabolisme on peut se soigner de façon HUMAINE

par ex avant hier lors d m der attaquec ardiaque on m'a dit que c'était à cause d'une hypothuroidie severe, qui joue sur la dysfonction de m foie donc cholesterol tryglycerides et engendre du diabète !!!

de grâce n'entendez pas qu'une seule voix

Gia
Portrait de cgelitti
NON PAUL
pas mal de diabétique pensent comme moi
et sur une femme cela n'a pas l m impact que sur un homme
sait tu p ex qu'une diabetique est exclue de pas mal de systemes de contraception et que tous traitements contre le diabète est incompatible avec la pilule !
donc avant de proferer une réponse aussi bete et laconique que la tienne on se rensegine
je sais accepter la critique quand on m'oppose un argumentaire solide
ce qui n'est pas t cas
et amaral n'est plus prescrit dans pas mal de pays
PAUL
Portrait de cgelitti
Je suis diabétique type2.
J'ai eu un traitement par insuline au cours d'une hospitalisation, et je peux
vous assurer que cela avait été efficace.
Je suis traité par AMAREL 2 mg, et cela marche aussi.
Votre discours manque un peu de crédibilité.
PAUL
Portrait de cgelitti
Laconique ?? Pourquoi pas, puisque l'important, c'est l'essentiel.
Quant à être bête, ma remarque est brève, certes, mais basée sur
l'expérience ; donc pertinente.
Ma mère (qui était une femme !!!) et de qui je tiens génétiquement ce
diabète de type 2, était également traitée avec des sulfamides
hypoglicémiants comme AMAREL, DAONIL, et DIAMICRON avec succès, et
vers la fin de ses jours, en maison de retraite médicalisée, à l'insuline avec
tout autant de succès.
Si ce que vous dites dans votre loghorrée était crédible, on ne vous aurait
pas attendue pour venir nous le dire
Sujet vérouillé