LEGRAIN
Portrait de cgelitti
Ma fille est décédée en mettant au monde une petite fille . Elle a aujourd'hui 2ans . Comment lui parler du décès de sa maman . Avec quels mots simples lui expliquer .
LEGRAIN
Portrait de cgelitti

merci à toi et tous les autres pour les différentes contributions. J'ai perdu mon épouse alors qu'elle venait d'accoucher de 2 jumeaux qui ont aujourd'hui 4 ans; ils me posent egalement ces genres de questions: où est notre maman. Ils vivent provisoirement avec leur mami et le savent bien et le disent : leur mami n'est pas leur maman

merci infinement pour les différentes contributions qui me seront d'une grande utilité

LOLOTTE
Portrait de cgelitti
Le père de mon fils est décédé quand j'étais enceinte de 5 mois, je vous passe la sale période.
aujoud'hui, mon fils a 2 ans et demi, il vit très bien et est très équilibré dans sa tête. Depuis l'accident, je lui en ai toujours parlé, je ne m'étalais pas sur le sujet, je disais juste que son père était mort, que ce n'était pas de sa faute, mais qu'il l'aimait très fort, qu'il était désiré par son père et moi-meme. Quand je vais pas bien, je lui dit pourquoi j'ai toujours dit les mots justes. Nous sommes allés au cimetière tous les deux car il avait aussi besoin de visualiser l'endroit où était son père. Car même s'il est mort, mon fils a quand meme un père comme les autres enfants.
il ne pose pas de questions pour l'instant, mais ça lui arrive d'aborder le sujet je réponds simplement à ses questions sans rien cacher et tout passe correctement.
pour l'instant en tout cas. mais je sais qu'il est bien, en sortant du cimetière il était meme content d'avoir vu où était son père. J'espère que cela pourra vous aider un minimum. Après c'est à chacun de faire sa route, l'enfant a des ressources et n'a aucun poids face à la mort, c'est nous qui mettons tout ce poids et tous ces tabous avec la mort. J'ai toujours dit le mot "mort" à mon fils. il grandit avec cette idée depuis le début et ça lui réussit bien.
voilà
A bientot
bon courage.
Mado
Portrait de cgelitti
Ma petite fille (7 ans) a perdu sa grand'mère maternelle rapidement il y a 4 ans et en a souffert pendant quelques temps. Je lui ai dit qu'elle pouvait lui parler, qu'elle ne lui répondrait pas mais qu'elle l'entendrait. Ce qu'elle faisait, mais ça n'était pas suffisamment, aussi mon fils l'a emmenée chez une kinésiologue. Ca va beaucoup mieux, elle accepte bien l'absence et en parle sans sanglots dans la voix. Je connaissais ce genre de technique car une jeune amie s'est retrouvée seule avec 2 enfants de 3 ans 1/2 et 5 ans 1/2, leur père s'étant tué en montagne. Grâce à leur kinésiologue, les enfants sont rapidement sortis de leur peine en un mois, et même s'ils parlent souvent de leur père, c'est sans stress. Ils ne l'oublieront pas mais acceptent son départ. Bon courage.
???
Portrait de cgelitti
Nous avons pris rdv avec notre toubib qui nous a conseillé de téléphoner à une psy pour enfant. Chose que j'ai faite et elle a été d'un très grand conseil par téléphone ....

Ce qui est important également, éviter les sois disants psy pour enfants car cela peut faire plus de dégats que de répondre aux questions ...


Que comprendre ??? les psys pour enfants sont ils utiles ou nuisibles ?
philinefr
Portrait de cgelitti
51313User2MessageJe me permets de répondre car je connais précisemment ce cas :
J'ai refais ma vie avec un homme dont sa petite fille a perdu sa maman décédée d'une grave maladie quand elle avait 3 ans 1/2.
9 mois avant elle a vu sa maman très souvent couchée et malade. Lorsqu'elle est tombée dans le coma, son papa n'était pas au courant qu'elle était hospitalisée et ce fut un choc pour lui qd le toubib lui annoncé que ce n'était que l'histoire de quelques jours.
Nous avons donc pris la petite chez nous en attendant l'issue fatidique et tragique qui est arrivée même pas une semaine après. Tout ceci pour vous expliquer la situation dans laquelle tout le monde s'est trouvé à une vitesse grand V.
Nous avons pris rdv avec notre toubib qui nous a conseillé de téléphoner à une psy pour enfant. Chose que j'ai faite et elle a été d'un très grand conseil par téléphone : il fallait annoncer à la petite que sa maman était décédée à cause d'une maladie mais il ne fallait surtout pas lui dire qu'elle était "au ciel". Très important car dans la tete de l'enfant c'est comme si elle allait revenir et qu'elle pourrait de nouveau etre avec elle. Donc le papa l'a prise à part et lui a annoncé la mauvaise nouvelle, mais il était bcp plus gênée qu'elle qui ne pensait qu'à jouer :-)
La psy nous a également conseillé de la faire venir à l'enterrement, quelques un (es) vont peut-etre trouver ca cruel mais en tout cas nous l'avons fait et cela s'est très bien passée. En fait elle a visualisé l'endroit ou était sa maman (cercueil et cimetière) et elle sait qu'elle dort pour toujours à cet endroit là.
Lorsque son papa l'emmène sur la tombe, il lui demande de faire un joli dessin et l'emmène au fleuriste pour qu'elle choisisse de jolies fleurs.
Voilà notre expérience, je peux juste dire qu'à cet age là elle ne s'est pas trouvée triste mais qu'il fallait lui expliquer les choses comme a une grande personne et surtout sans mensonges. Maintenant elle a 6 ans, elle parle de sa maman avec sa gd mere maternelle et nous allons mettre un cadre dans sa chambre avec les photos de sa maman et de toute la nouvelle famille. Ca aussi c'est important. Ce qui est important également, éviter les sois disants psy pour enfants car cela peut faire plus de dégats que de répondre aux questions directes des enfants.
J'espère vous avoir aidé, je vous souhaite bcp de courage et dites-vous que vos mots à vous seront toujours les biens venus plutot qu'un silence trop pesant. Je sais..... c'est pas facile.
celia
Portrait de cgelitti
Bonjour,
Ce sujet est toujours délicat à aborder avec le jeune enfant.
Je suis mere de deux enfants, 4 ans et un an et demi et j'ai perdu ma mere un an avant la naissance du premier.
J'ai toujours parlé de ma mere en disant, mais reste à voir les croyances de chacun, qu'ils ont deux mamies dont mamie du ciel.
Je leur montre très souvent des photos afin qu'ils puissent mettre un visage sur "mamie du ciel".
Par contre j'ai attendu que mon fils me pose des questions à ce sujet.
Il m'est difficile de ne pas pleurer quand mon fils me dit elle est où ta maman, alors je lui repond elle est au ciel c'est mamie du ciel.
au début ca s'arretait là.
Maintenant il pose plus de questions il me demande pourquoi ma maman est partie au ciel il me dit d'abord parceque elle est morte? alors je lui dit oui
apres il demande pourquoi ta maman est morte alors aborder le cancer c'est vraiment pas facile. Je lui ai dit que ma maman etait tres malade et que les docteurs ne pouvaient pas la soigner.
alors il me dit"oh que c'est dommage que tu n'as plus de maman mais il te reste ton papa et ta soeur et ton frere"
J'en ai beaucoup parle avec mon pediatre quand il etait tout bebe pour savoir que dire et ne pas dire.
Il m'a conseille de toujours dire la verite mais d'attendre qu'il pose les questions concernant sa mort.
C'est ce que j'ai fait et pour le deuxième j'agis de la même façon c'est à dire que je montre des photos et lui dit la c'est mamie du ciel.
Je ne sais pas si mon témoignage vous aidera car votre situation est bien plus delicate vu que c'est la maman de la petite mais il est important de toujours dire la verité afin qu'elle ne grandisse pas avec des secrets qui auront des repercussions sur son developpement.

Je vous souhaite beaucoup de courage
ramilson
Portrait de cgelitti
d'abord, êtes vous bien pour pouvoir lui en parler, si vous pleurer, ce sera pas génial, lui dire que simpplement avec vos mots aussi et des photos peu etre, lui exprimer que vous etes là et pour elle surtout, elle aura surement la peur de perdre quelq'un. prenez aussi conseil auprés de spécialiste.
Barbara
Portrait de cgelitti
Il faut savoir que les petits enfants, ne comprennent pas ce que veut vraiment dire "être mort", et acceptent cette notion. Biensûr s'ils vous voient pleurer ils associent LA Mort, à quelque chose de terrible. A deux ans, votre petite fille ne devrait pas avoir de difficultés à entendre l'histoire de sa maman, les questions viendront naturellement plus tard et vous serez prête à lui répondre, après avoir fait ce premier pas. Vous êtes certainement une mamie formidable.
arbona
Portrait de cgelitti
L'école des parents qui a pignon sur rue et un magazine mensuel parfois consultable au cio aborde sérieusement ces questions.
Nathalie
Portrait de cgelitti
Bonjour Mamie,

Je trouve que ce n'est pas encore le moment de lui parler de cela. Vraiment pas maintenant, elle est trop petite. A votre place je la preparerai d'abord par des petites révélations a propos de la mort, monter au ciel etc...et peut-être a l'âge de 7 ans que je le lui dirais.

Bien à vous,

Pages

Sujet vérouillé