cgelitti
Portrait de cgelitti
Jusqu?à l?année de mes 24 ans, la maladie de Ménière attendait tapis dans l?ombre que mes tourments d?enfance et d?adolescence se calment pour me torturer à son tour. Les crises sont arrivées en douceur, une fois par an, puis deux, puis une fois par mois, puis plusieurs, puis tous les jours, puis plusieurs fois par jour, me réveillant même la nuit en plein sommeil. Jusqu?à ce que je n?en puisse plus. C?est une petite mort, c?est se retrouvé au milieu d?un tourbillon, pendu par les pieds, ne sachant plus ou est le haut, ni le bas, ni comment s?accrocher pour ne pas tomber. Alors, je m?accrochais au lit, mais dans la dimension de Ménière, un lit n?est plus un lit. Un lit n?est pas plat, horizontal. C?est juste un élément du tourbillon.

Dans ces moments là, tout m?a échappé. Cette maison, qui n?était plus la mienne car j?étais incapable d?y faire quoi que ce soit, ma petite fille, que je n?ai pas pu accompagner à l?école ce premier jour de rentrée en maternelle, et mon mari impuissant, et en colère, qui n?a jamais su comment m?aider.

Heureusement, dans ces moments là, il y a toujours quelqu?un à qui s?accrocher, quelqu?un qui vous comprenne, une maman. Des médecins, aussi. Mon orl, mon généraliste, qui selon ses dires n?avait jamais eu à administrer une dose aussi forte de tanganil ! L?assistante sociale, qui a tout organisé pour que je puisse venir me faire opérer en France, et enfin tous ces anonymes rencontrés sur le net, Suzy, et les autres?

J?ai fait un long voyage jusqu?à Marseille, <"nom de l'hôpital et nom du médecin supprimés par le modérateur">. L?homme qui m?a sauvé la vie, et qui fait ça tous les jours sans même s?en rendre compte ! J?ai subi une neurectomie vestibulaire (section du nerf de l?équilibre), et depuis, les vertiges ne sont plus qu?un mauvais souvenir. Depuis 4 ans, je revis. Je souhaite bon courage à ceux qui souffre de cette maladie, et j?espère que vous trouverez comme moi la guérison.