Comment gérer votre cholestérol en vacances ?

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 24 Juin 2011 : 11h49
Mis à jour le Mardi 30 Juin 2015 : 17h55
-A +A

Vous devez surveiller votre cholestérol, donc votre alimentation. Ce qui, en vacances, n'est pas toujours évident, surtout si vous partez à l'étranger. Quelles sont les bonnes stratégies ?

Cholestérol : piqûre de rappel

Vous le savez bien évidemment. Vous devez éviter le plus possible les aliments et les produits de l'industrie qui contiennent beaucoup de graisses saturées : le beurre, la crème et les fromages fermentés, le saindoux, les charcuteries, les viandes rouges grasses, les viennoiseries, les pâtisseries. Et limiter aussi les œufs.

Le bon revers de la médaille, c'est que vous devez manger des poissons le plus souvent possible (à cause de leur richesse en oméga-3), des viandes blanches et des volailles, ce qui n'est pas désagréable, beaucoup de céréales, de légumes et de fruits d'où le cholestérol est totalement absent.

Vacances en famille : gérer les courses et votre cholestérol !

Vous êtes dans une maison familiale ou amicale ?

Quand vous arrivez, chargez-vous des achats de base. Vous pourrez ainsi faire provision des huiles qui sont recommandées (olive, colza), des laitages maigres, etc.

Bref, ce qu'il faut pour cuisiner une alimentation saine, pauvre en acides gras saturés et bénéfique contre le cholestérol.

De toute façon, ça fera du bien à tout le monde !

Si votre médecin vous a donné une liste d'aliments à proscrire et à favoriser, emportez-la avec vous. Elle servira à briefer ceux qui font les courses et à éviter qu'ils ne rapportent un festival d'acides gras saturés, genre monceau de barquettes de charcuteries (parce que ça évite de cuisiner !) ou train de côtes de bœuf bien grasses pour le barbecue ou provision de glaces bien crémeuses alors que des sorbets auraient fait tout aussi bien l'affaire, s'ils avaient su !

Mais ne vous prenez pas trop la tête pour autant : il ne faut pas quand même pas gâcher vos vacances et vous stresser (ce qui n'est pas bon pour votre cholestérol).

Le jour où vous faites un écart, au restaurant parce qu'il n'y a pas de poisson au menu, ou en mangeant un morceau de fromage parce qu'il est vraiment trop tentant, compensez le lendemain en consommant du poisson et surtout plus de légumes et de fruits.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 24 Juin 2011 : 11h49
Mis à jour le Mardi 30 Juin 2015 : 17h55
Source : Kraus W.E. et coll., Effects of the amount and intensity of exercise on plasma lipoproteins, New England Journal of Medecine, 347 ( 19) : 1483-92, 7 novembre 2002 ; Walking Compared with Vigorous Exercise for the Prevention of Cardiovascular Events in Women, JoAnn E. Manson, et coll., N Engl J Med 2002; 347:716-725 September 5, 2002.
A lire aussi
Manger sans cholestérol Publié le 12/05/2014 - 08h41

Alerte !Voilà que votre cholestérol vous joue un vilain tour et votre médecin vous a prescrit un régime "sans”. Comment s'organiser pour faire baisser votre taux de cholestérol, comment cuisiner et quels produits choisir ? Faut-il mettre toute la famille à ce régime ?

Plus d'articles