Comment faire la peau aux imperfections ?

Publié par Véronique Aïache le Vendredi 27 Janvier 2012 : 16h13
Mis à jour le Jeudi 10 Octobre 2013 : 14h37
-A +A

Brillance, rougeurs, pores dilatés, boutons… Le tout bien sûr, sur un teint blêmi par l’hiver… Ce n’est vraiment pas la joie. Débarrasser sa peau de tous ces vilains défauts, c’est la purifier, la réguler, l’assainir, l’unifier, l’hydrater, à grand renfort de produits 100 % adaptés.

Les imperfections de la peau

Gels nettoyants et purifiants, lotions assainissantes, eaux apaisantes, masques désincrustants, soins séborégulateurs, fluides hydratants matifiants… Pas facile de savoir où donner du flacon quand on veut faire la peau à ses imperfections ! Il faut dire, entre les points noirs et les boutons blancs, les rougeurs diffuses et les petites plaques roses et rugueuses, les pores dilatés et la zone médiane brillante, l’épiderme saute sur toutes les occasions du quotidien pour nous en faire voir de toutes les couleurs. Trop-plein de sébum, mauvaise hydratation, manque d’hygiène, maquillage inadapté, caprice hormonal, stress, fatigue, tabac…

Un appel au secours entendu par les labos qui proposent désormais nombre de solutions cosmétiques à adopter pour avoir une peau zéro défaut.

Les raisons des imperfections sont nombreuses et ne se traitent pas toutes de la même façon selon leur degré d’intensité ou leur récurrence. Si 100 % des femmes rêvent d’un teint lumineux et unifié à souhait, près de la moitié d’entre elles se plaignent de problèmes cutanés.

On assainit le terrain

Vous l’ignorez sûrement, mais la peau du visage contient plus de 90 000 glandes sébacées et ce, qu’elle soit grasse, sèche ou mixte. Placées à deux millimètres sous la surface de l’épiderme, ces micro-usines à sébum représentent autant d’imperfections potentielles.

Normal : ultrasensibles au stress, à la fatigue, au tabac, aux impuretés, aux fluctuations hormonales… elles réagissent de l’intérieur et ça se voit à l’extérieur.

La peau brille quand elles s’emballent, des comédons (points noirs) apparaissent quand elles se bouchent, des boutons rouges pointent quand elles s’enflamment… Bref, mieux vaut veiller à calmer cette armée de glandes sébacées quand on veut éviter les dégâts. Le b.a.ba des gestes qui sauvent est un nettoyage scrupuleux de la peau le matin et le soir. Il ne s’agit pas là de la décaper pour la sécher ou l’irriter davantage, mais de la débarrasser de toutes les bactéries qui peuvent enflammer ou obstruer sa surface.

On optera donc ici pour des lotions purifiantes, spécialement conçues pour les peaux grasses ou à tendance acnéiques. Enrichis d’agents adoucissants et antibactériens (acide lactique), ces produits assainissent l’épiderme tout en douceur. Ils contribuent ainsi à prévenir l’apparition des imperfections.

Publié par Véronique Aïache le Vendredi 27 Janvier 2012 : 16h13
Mis à jour le Jeudi 10 Octobre 2013 : 14h37
A lire aussi
Halte aux imperfections cutanées Publié le 14/05/2007 - 00h00

Une fois adultes, qu'elles aient été ou non acnéiques pendant leur adolescence, certaines femmes sont sujettes aux imperfections qui dénaturent la qualité et l'aspect de l'épiderme : pores dilatés, rougeurs, brillance localisée, relief irrégulier... En plus d'être inesthétiques, ces...

Acné et points noirs : j’ai des boutons, je fais quoi ? Publié le 07/04/2013 - 22h00

Parmi la panoplie de produits cosmétiques « anti-boutons », quels sont les indispensables pour les faire disparaître, les camoufler et retrouver une belle peau ?Quels soins choisir contre les points noirs et les boutons d'acné ?

Acné à l’âge adulte : comment s'en débarrasser ? Publié le 08/03/2012 - 15h46

Quand on s’en croit débarrassé(e)…, les boutons reviennent ! L’acné ne concerne (malheureusement) pas que les adolescents. En effet, environ une femme sur trois, âgée de 25 à 40 ans, serait aussi affectée par cette gênante pathologie cutanée. Quelles sont les causes de l’acné...

La peau jeune mixte, une réalité complexe Publié le 30/04/2007 - 00h00

Entre 16 et 20 ans, une jeune fille sur trois définit sa peau comme mixte.Si elle demeure un fantasme pour les mères, une peau, selon elles, "idéale, fraîche, lisse et rebondie au toucher", elle reste néanmoins le cauchemar des ados qui la définissent comme une peau "imprévisible, brillante...

Plus d'articles