Comment faire accepter ses médicaments au petit enfant ?

Publié par Côté Santé le Vendredi 20 Mai 2016 : 10h57
Mis à jour le Vendredi 20 Mai 2016 : 12h39

Administrer un médicament correctement à son enfant constitue parfois pour les parents un vrai parcours du combattant. Pour vous aider dans cette épreuve et lui faire prendre son traitement dans le calme, inspirez-vous de nos astuces !

Préparez votre enfant avant la prise du médicament

Pour administrer son médicament à un nouveau-né, le but est d’essayer de détourner son attention avec un jouet, une musique ou une tierce personne. Après la prise, pensez à le bercer et à le réconforter avec des mots doux.

Pour provoquer un réflexe de déglutition, vous pourrez souffler tout doucement sur son visage.

Avec un nourrisson de moins d’1 an et même s’il est petit, il faut toujours prévenir l’enfant de ce qui va se passer et de ce que l’on va faire. Vérifiez sur l’ordonnance si le médicament doit être pris avant, pendant ou après le repas. S’il n’y a pas d’obligation, il est préférable de le lui donner avant le repas car, s’il a faim, il le prendra plus facilement.

Chez l’enfant plus grand, vous pouvez lui expliquer l’action du médicament et son trajet. Au besoin, distrayez-le avec un dessin animé ou un livre d’images.

Donner un sirop ou une poudre diluée

L’objectif est de donner la dose complète et donc de ne pas en renverser. Le plus simple est d’utiliser une tétine ou une seringue à médicament. Pour la tétine, c’est facile car le bout de chou sait comment téter. Ne donnez pas une quantité trop grande à la fois car votre bébé doit être capable d’avaler toute la dose prescrite.

Pour faire passer le mauvais goût, dirigez la dosette ou la seringue pipette dans la bouche entre la gencive et la joue afin que le liquide aille plus vite dans la gorge sans passer par la langue, là où se trouvent principalement les papilles gustatives. Introduisez la pipette délicatement dans la bouche de bébé puis enfoncez tout doucement le piston. Votre bébé va téter naturellement.

Avec la cuillère-doseuse, l’opération est plus risquée car bébé peut la repousser avec sa main et renverser le liquide. Ouvrez doucement la bouche du petit malade en tirant doucement sur le menton, prenez soin de glisser la cuillère en l’inclinant légèrement puis versez délicatement le liquide.

Publié par Côté Santé le Vendredi 20 Mai 2016 : 10h57
Mis à jour le Vendredi 20 Mai 2016 : 12h39
Source : Comment faire accepter ses médicaments au petit enfant ?, Magazine Côté Santé N° 101 mai/juin 2016.
A lire aussi
Le sevrage maternel : douceur et longueur de tempsPublié le 08/10/2003 - 00h00

Il faut toujours s'y prendre à l'avance. Le sevrage maternel doit être progressif, tant pour vous que pour l'enfant. Ainsi, il ne sera pas vécu comme une séparation douloureuse, facilitera l'adaptation du bébé et préservera la bonne involution de votre poitrine. En revanche, vous pouvez...

Plus d'articles