supermolécule
Portrait de cgelitti
Une de mes amie à décider de mettre fin à ses jours au mois de juin dernier. Depuis ce jour, je ne peux m'empêcher de me sentir coupable. Je savais qu'elle était dépréssive, et je m'en veux de ne rien avoir vu venir. De ne pas avoir pu l'empêcher de faire ce geste. Sur sa lettre elle disait qu'elle n'en pouvait plus et qu'une fois là haut elle serait enfin heureuse, qu'elle n'aurait plus de soucis. Celà fait maintenant 9 mois et je n'est tjs pas pu me reccueuillir sur sa tombe, et g l'impression qu'il y à un manque énorme ds ma vie même si je suis bien entourée, car j'ai un petit ami et ma famille qui me soutiennent. La question que je me pose, c'est comment faire pr ne plus me sentir coupable et pr pouvoir enfin penser à elle et à tous les moments vécussans qu'une boule de chagrin ne me noue l'estomac et ne me fasse pleurer. Je n'ai que 22 ans et je n'arrive pas à faire mon deuil. Merci
supermolécule
Portrait de cgelitti
Tu n'es pas seule dans ce cas. On s'en veut toujours de n'avoir rien vu venir malgre certains indices. Mais où commence l'intrusion dans la vie d'autrui ? et où s'arrête la liberté d'autrui? On se sent toujours coupable après un suicide et c'est humain. Une personne qui ne ressentirait aucune culpabilité après un tel acte serait dépourvu de scrupule, de pratiquer la non assistance à personne en danger et serait potentiellement dangereuse pour les autres surtout dans le cadre de certaines professions... Mais un jour , il faut apprendre à tourner la page, te dire que ton amie n'aurait pas aimée te voir malheureuse et penser parfois à elle , aux bons moments que vous avez partagés ensemble et te dire qu'elle n'est pas tout à fait morte puisqu'elle continue à vivre dans ton coeur et dans tes pensées tant que tu vivras et crois moi, c'est la seule façon de pouvoir continuer à vivre ta vie sereinement car pour toi la vie continue. bisous
Sujet vérouillé