Comment demander une augmentation ?

Publié par Psychonet Production le Mercredi 17 Septembre 2003 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 25 Avril 2014 : 14h51
-A +A

Vous souhaitez négocier une augmentation de salaire ?

Le psychiatre et consultant François Lelord* vous donne les clés pour convaincre votre patron !

Identifiez vos peurs

Demander une augmentation suscite chez beaucoup une légère anxiété.

« Identifiez votre peur pour mieux la combattre, conseille François Lelord. Vous pouvez avoir peur d'apparaître trop exigeant ou de provoquer l'irritation de votre chef ; ou encore vous appréhendez, s'il refuse, de vivre une humiliation comme un enfant. »

Si vous avez des problèmes de confiance en vous, vous risquez d'être moins affirmé et de ne pas oser demander cette augmentation.

Dans ce cas, il faut impérativement « répéter » pour contrer cette peur.

Préparez l'entretien

D'abord, choisissez le moment opportun pour effectuer votre requête. Par exemple, lorsque vous avez été performant, après une mission réussie ou lorsque l'entreprise affiche de bons résultats.

Puis mettez-vous au travail ! « Réfléchissez à vos arguments et listez-les, poursuit François Lelord.

Et surtout, répétez avec un ami pour anticiper les réactions de votre patron. » Cela vous permettra de travailler le son de votre voix et de modifier vos attitudes en fonction des remarques que l'on vous fait.

Publié par Psychonet Production le Mercredi 17 Septembre 2003 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 25 Avril 2014 : 14h51
Source : * François Lelord est co-auteur avec Christophe André du livre " La force des émotions ", aux éditions Odile Jacob.
A lire aussi
Gérer les relations conflictuelles au travail Publié le 10/01/2002 - 00h00

Qui ne connaît pas ou n'a pas connu des relations conflictuelles sur son lieu de travail ? Ce phénomène, très répandu en France, dépend essentiellement de relations interpersonnelles très complexes et chaque cas semble correspondre à une situation particulière. Il existe cependant des...

Quand une promotion déstabilise... Publié le 07/10/2002 - 00h00

Vous l'avez, cette promotion ! Votre ego est à la fête. Vous anticipez avec plaisir votre futur salaire et vos nouvelles attributions. Pourtant, les premiers jours sont difficiles. Vous êtes tendu(e). On vous observe. Quelles peuvent être les raisons de ce désarroi ?

Plus d'articles