ayme
Portrait de cgelitti

Bonsoir à tous et toutes, je viens chercher de l'aide par rapport à une situation qui me dépasse... je vais l'expliquer rapidement.

Je suis partie à l'étranger en aout dernier et je vais rentrer en france dans quelques jours, le probleme est que pendant cette année loin de chez moi ma petite soeur de 15 ans a développé une anorexie grave (elle est déjà internée depuis plus d'un mois). Que puis-je faire pour l'aider une fois arrivée à la maison? J'étais proche de ma soeur et je me sens coupable d'être partie, je n'est été mise au courant que cette semaine et je suis encore très choquée. Si quelqu'un a vécu une situation similaire ou même est simplement restée aux côtés d'une personne malade j'aimerai qu'il me fasse partager son experience, merci.

MAMANCHRISTINE
Portrait de cgelitti

Bonjour

Ma fille est anorexique depuis plusieurs années. J'ai eu du mal à nommer SA MALADIE mais dès que j'ai pu, j'ai accepté et accepter c'est déjà un premier pas IMPORTANT.

Tu  parles de l'ANOREXIE de ta soeur donc tu n'es pas dans le déni et c'est important pour l'aider.

Son frère (39 ans) et sa soeur (25 ans) ont beaucoup de difficulté à intéger le fait que leur soeur soit confrontée à une VERITABLE MALADIE. D'ailleurs depuis 2 ans les relations sont très tendues avec mon fils.

Avoir  compris que ta soeur est confrontée à cette douloureuse maladie,  te permettra de l'aider mieux que tu ne le ferais autrement.

Les rapports avec la nourriture et l'image de son corps (qu'elle veut toujours plus maigre) developpés par sa maladie sont durs à comprendre, intégrer, accepter.

Malgré sa maigreur j'ai toujours trouvé ma fille BELLE.

Elle va mieux aujourd'hui, l'hypnose l'a vraiment aidée.

Il ne faut pas rompre  le dialogue mais tu as le désir de l'aider et c'est positif.

Si tu as des questions, n'hésite surtout pas

christine

 

 

 

 

ayme
Portrait de cgelitti

  bsr etre là prés d'elle c'est dejà beaucoup

mellesandrine
Portrait de cgelitti

bonjour

ma meilleure amie est anorexique et l'aider est de rester un confident et de continuer a lui parler normalement.

il faut lui donner des objectifs pour l'aider car il est plus facile d'accepter de manger quelques chose pour son frere que pour un medecin. 

>Il faut lui faire comprendre que tu seras la pour elle que tu es de son coté et surtout ne pas la juger

surtout ne te sens pas coupable car la seule coupable est la société, personne ne peut rien contre la pression sociale

 

courage

 

sandrine

douhou
Portrait de cgelitti

Bonjour,

J'ai le meme problème.

Ma soeur aussi est anorexique et je ne sais pas comement je pourrai l'aider.

Le plus difficile pour moi et mes autres soeurs est que ma soeur malade ne veut meme pas en parler. Elle n'admet pas qu'elle est malade et que c'est grave.

Autre difficulté relative au dialogue: Ma soeur n'a jamais été bavarde, a toujours été renfermée. Donc, avec la maladie c'est devenu du quasi impossible.

Merci d'avance pour votre aide et conseils.

 

mamanzen
Portrait de cgelitti

Bonjour abacaxi,

je suis la maman d'une jeune fille de 14 ans qui a été hospitalisée 3 mois pour anorexie mentale cet hiver.

je ne peux que te conseiller de faire confiance aux médecins qui suivent ta petite soeur et de respecter scrupuleusement leurs conseils, même si c'est difficile et que ta soeur supplie ta famille pour sortir, dit qu'elle mangera une fois rentrée à la maison.... ça arrache le coeur, mais il n'y a qu'une bonne thérapie et une reprise de poids qui peuvent la faire repartir sur de bonnes bases. ça sera long, ma fille va bien mais la partie n'est pas gagnée! la confiance doit se réinstaller, c'est très difficile. Aussi, un conseil, essaye de la voir comme une ado et non comme une "anorexique" : elle souffre de cette maladie, ça n'est pas cette fichue maladie qui la caractérise. Ne perds jamais de vue qu'elle est malade, elle n'y peut rien. Elle est cetainement sensible comme la plupart! couvre la d'affection, dis-lui que tu as confiance en elle et rassure-là, dis-lui que tu l'aimes, ça l'aidera!

Encore une chose : personne n'est responsable de ce qui lui arrive, ç'est arrivé, c'est tout!

Je te souhaite bon courage, ainsi qu'a ta famille dans cette période douloureuse. Il y aura des jours meilleurs, il n'y a pas de raison!

 

Sujet vérouillé